A Book of Gems Choice selections from the writings of Benjamin Franklin

By Benjamin Franklin

Page 64

same family.
When we speak of union, the question is not about receiving men, nor
their views, but whether we can agree upon a leader, head, lawgiver
or king. Jesus is the true Light that enlightens every man that comes
into the world. He is the only divinely authorized head, lawgiver and
leader. The question we have to urge upon men, is whether they will
come under him. If they will, they should proceed, like young Saul,
to ascertain of him, what he requires of them, before they can be
received, pardoned and saved by him. When they learn this of him, and
come to him, in the way he has appointed, or by doing what he requires,
they are received by him, united with him and with all that belong to
him, and, as long as they continue to love and obey him, no adverse
power can separate them from him. He is our rock, the rock of our
salvation—the foundation which God has laid—for union in “one _new_
man,” or one new church, one “building of God,” one “house of God,” in
which dwells the “one spirit,” given by the “one Lord.”

Here upon the one rock—one foundation, which is Christ—in the one
building or temple, in Christ, where all spiritual blessings are found,
all the good, the pure and holy, may strike hands, unite, live in holy
fellowship, while they continue in this world of sorrow and affliction,
and after, be received up into glory, to dwell with their Lord and
the holy society of the redeemed forever. Brethren, look at the vast
numbers we have gathered into the one fold, and take fresh courage, and
let us enter upon the work with spirit and might for another year.




LIFTED ABOVE SECTS AND PARTIES.


The men who are meditating on union are now on trial, being put to
the test, and will be compelled to show where they stand. Those who
love union among christians more than denominationalism will sacrifice
the denomination for union, but those who love denominationalism
more than union will sacrifice union for the denomination. The union
of the people of God is from heaven; the denomination is from man.
The denomination is the party, sect, faction. The body of Christ, or
kingdom of God, is no sect, party or denomination. It is as broad
as the dominion of King Jesus. It is above all sects, parties and
denominations. The man that rises so as to grasp the kingdom of God in
his mind, ascends far above all sects, parties and denominations; up
to the throne and Him who sits

Last Page Next Page

Text Comparison with Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

Page 11
Gray, se mit aussi à travailler sur l'électricité.
Page 18
Jallabert célèbre Professeur de Philosophie à Genève inséré dans le Journal des Sçavans pour le mois de Mai 1748.
Page 20
Malgré les autorités dont elle étoient revêtuës, quoique quelques-unes de ces guérisons m'ayent été attestées par un jeune médecin Suédois[7] qui avoit apporté à Paris un excellent globe dans l'intention d'y faire des miracles, elles n'ont point assez gagné ma confiance pour me paroître mériter d'avoir place dans cette histoire.
Page 26
_ _C'est pourquoi l'Éditeur avoit pris sur lui de faire imprimer ces extraits de lettres & autres pièces détachées dans l'état qu'elles lui étoient tombées entre les mains, sans avoir demandé à l'ingénieux auteur la permission d'en user de la sorte.
Page 48
[Note 16: Nous avons découvert depuis que le mouvement des roues n'étoit pas causé par l'affluence ou l'effluence du feu électrique, mais par diverses circonstances d'attraction & de répulsion.
Page 49
30.
Page 56
116.
Page 73
] [Note 30: Une tasse électrisée est un petit vase de verre fin, presque rempli de vin, & électrisé comme la bouteille.
Page 81
Les extrémités des deux chaînes dans le verre étoient environ à un pouce de distance l'une de l'autre, l'huile de térébentine entre deux.
Page 90
Nous allons examiner présentement ce qui oblige les nuages de l'Océan qui soutiennent leur eau avec tant de force à la déposer sur les terres qui en manquent.
Page 99
140.
Page 117
» «J'ai aimanté par le même moyen deux autres aiguilles qui me paroissent conserver toute leur force depuis plusieurs mois.
Page 119
Dans ces expériences les bouts des aiguilles reçoivent quelquefois de la flamme électrique, une légère teinte de bleu comme celle que l'on voit à un ressort de montre.
Page 129
Voici comme je le découvris.
Page 132
J'ai comparé dans un de mes écrits précédens la matière commune à une éponge & le fluide électrique à l'eau; on voudra bien me permettre de me servir encore une fois de la même comparaison pour éclaircir davantage ma pensée sur ce sujet.
Page 133
Ainsi les nuages orageux sont généralement parlant dans un.
Page 137
Quoiqu'il en soit, comme la quantité de tonnerre déchargée dans un coup ne peut pas se bien mesurer, & qu'elle est certainement très-différente en différens coups, plus grande dans quelques-uns que dans d'autres, & comme le fer (le meilleur métal pour cet usage, étant le moins propre à se fondre,) est à bon marché, il n'y a point d'inconvénient d'avoir un plus gros canal pour conduire ce coup impétueux que nous ne le jugeons nécessaire; car quoiqu'un fil-d'archal moyen puisse suffire, deux ou trois ne peuvent pas nuire.
Page 138
Pour les représenter par une expérience, prenez deux ou trois floccons de coton non serré; attachez-en un au premier conducteur par un fil fin de deux pouces, (qui peut être filé sur le champ du même floccon avec les doigts,) liez-en un autre à celui-ci, un troisiéme au second par de semblables fils.
Page 143
Ce qui s'est ensuite présenté, c'est dans la cinquiéme lettre _pag.
Page 153
Je l'ai lû avec beaucoup de plaisir, & je le regarde comme un des meilleurs ouvrages que j'aie vûs dans aucune langue sur cette matière; cependant je ne suis pas pour le présent de son sentiment sur l'article des jets-d'eau; néanmoins je conviendrai avec vous qu'il l'a traité avec beaucoup de finesse.