Autobiography of Benjamin Franklin

By Benjamin Franklin

Page 176

the Rider was lost, being overtaken and slain by the
Enemy; all for the want of Care about a Horse-shoe Nail_.

So much for Industry, my Friends, and Attention to one's own Business;
but to these we must add _Frugality_.

_What maintains one Vice, would bring up two Children_. You may think
perhaps, that a _little_ Tea, or a _little_ Punch now and then, Diet a
_little_ more costly, Clothes a _little_ finer, and a _little_
Entertainment now and then, can be no _great_ Matter; but remember
what _Poor Richard_ says, _Many a Little makes a Mickle._

_Beware of little expenses; A small Leak will sink a great Ship_; and
again, _Who Dainties love, shall Beggars prove_; and moreover, _Fools
make Feasts, and wise Men eat them._

Buy what thou hast no Need of, and ere long thou shalt sell thy
Necessaries.

If you would know the Value of Money, go and try to borrow some; for,
he that goes a borrowing goes a sorrowing.

The second Vice is Lying, the first is running in Debt.

_Lying rides upon Debt's Back_.

Poverty often deprives a Man of all Spirit and Virtue: '_Tis hard for
an empty Bag to stand upright_.

And now to conclude, _Experience keeps a dear School, but Fools will
learn in no other, and scarce in that_; for it is true, _we may give
Advice, but we cannot give Conduct_, as _Poor Richard_ says: However,
remember this, _They that won't be counseled, can't be helped_, as
_Poor Richard_ says: and farther, That _if you will not hear Reason,
she'll surely rap your Knuckles_.




THE WHISTLE


To Madame Brillon

Passy, November 10, 1779.

I am charmed with your description of Paradise, and with your plan of
living there; and I approve much of your conclusion, that, in the
meantime, we should draw all the good we can from this world. In my
opinion, we might all draw more good from it than we do, and suffer
less evil, if we would take care not to give too much for whistles.
For to me it seems, that most of the unhappy people we meet with, are
become so by neglect of that caution.

You ask what I mean? You love stories, and will excuse my telling one
of myself.

When I was a child of seven year old, my friends, on a holiday, filled
my pocket with coppers. I went directly to a shop where they sold toys
for children; and being charmed with the sound of a _whistle_, that I
met by the way in the hands of another boy, I voluntarily offered and
gave all my money for one.

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 19
Je continuai pendant quelques années à me servir de cette méthode.
Page 21
Tandis qu'il étoit en prison, j'étois chargé de la rédaction de sa feuille, et j'eus assez de courage pour y insérer quelques sarcasmes contre nos gouvernans.
Page 36
J'avois jusque-là gardé le secret, à Philadelphie, sur l'établissement dont sir William m'avoit inspiré le projet; et je continuai à n'en rien dire.
Page 45
.
Page 49
À l'imprimerie, je me liai d'amitié avec un jeune homme d'esprit, nommé _Wygate_, qui, étant né de parens riches, avoit reçu une meilleure éducation que la plupart des autres imprimeurs.
Page 53
Stephen Potts, jeune campagnard sortant de l'école, étant aussi accoutumé aux travaux de l'agriculture, mais doué de qualités qui n'étoient pas communes, et de beaucoup d'intelligence et de gaîté.
Page 65
J'eus soin, en même-temps d'avertir le public que la société étoit dissoute.
Page 68
Il ne se soucioit nullement d'étendre son commerce.
Page 71
Il fut envoyé jeune au collége, où son esprit, son goût pour l'étude, et la douceur de son caractère lui acquirent l'affection de ses instituteurs.
Page 73
En 1732, Franklin commença à publier l'_Almanach du Bon-homme Richard_, ouvrage remarquable par le grand nombre de maximes simples et précieuses, qu'il contient, et qui tendent toutes à faire sentir les avantages de l'industrie et de la frugalité.
Page 76
Il démontra clairement que quand on chargeoit la bouteille, elle ne contenoit pas plus d'électricité qu'auparavant, parce que plus elle en recevoit d'un côté, plus elle en rejetoit de l'autre; et qu'il suffisoit d'établir entre les deux côtés une communication, pour opérer le retour de l'équilibre, de manière qu'il ne restoit.
Page 83
Les écoles étoient alors en général de très-peu d'utilité.
Page 99
[46] Petite ville à quatre milles de Philadelphie.
Page 104
L'importante question de l'indépendance des Américains fut bientôt agitée; et c'étoit en présence des armées et des flottes formidables, destinées à les soumettre.
Page 121
Je m'en retournai alors à la maison, enchanté de mon sifflet, et sifflant continuellement; mais troublant toute ma famille.
Page 126
Elles passoient leur temps dans cette dispute, en paroissant aussi peu songer à la brièveté de leur existence, que si elles avoient été sûres de vivre encore un mois.
Page 131
D'AVOIR DES SONGES AGRÉABLES; ADRESSÉ À MISS .
Page 132
» Après avoir long-temps prétendu qu'on ne devoit point permettre aux malades de respirer un air frais, les médecins ont enfin découvert qu'il pouvoit leur être salutaire.
Page 133
Ce fretillement, pour me servir d'une expression vulgaire, faute d'en avoir une meilleure, est absolument occasionné par une inquiétude de la peau, dont la matière transpirable ne s'échappe point, attendu que les draps en ayant reçu une quantité suffisante, et étant saturés, ils ne peuvent en prendre davantage.
Page 137
L'argent n'a de l'avantage que par l'usage qu'on en fait.