Benjamin Franklin Representative selections, with introduction, bibliograpy, and notes

By Benjamin Franklin

Page 152

formative years. Modifies the conventional view that the Church was
hostile to the idea of progress and that it derived exclusively from
the scientific spirit.)

Davidson, P. G., Jr. "Whig Propagandists of the American Revolution,"
_American Historical Review_, XXXIX, 442-53 (April, 1934). (Also see
_Revolutionary Propaganda in New England, New York, and Pennsylvania,
1763-1776_. Unpublished dissertation, University of Chicago, 1929.)

"Deism," in _The New Schaff-Herzog Encyclopedia of Religious Knowledge_,
III, 391-7 (by Ernst Troeltsch).

De la Fontainerie, F., tr. and ed. _French Liberalism and Education in
the Eighteenth Century: The Writings of La Chalotais, Turgot, Diderot,
and Condorcet on National Education._ New York: 1932. (Convenient
source book.)

Dewey, D. R. _Financial History of the United States._ New York: 1924
(9th ed.). (Bristles with bibliographical aids for study of eighteenth
century.)

Draper, J. W. _Eighteenth Century English Aesthetics: A Bibliography._
Heidelberg: 1931. (Source materials, pp. 61-128, for aesthetics of
literature and drama: includes in appendix, pp. 129-40, ablest
secondary works to 1931. An invaluable guide. See additions by R. S.
Crane, _Modern Philology_, XXIX, 251 ff. [1931], W. D. Templeman,
_ibid._, XXX, 309-16, R. D. Havens, _Modern Language Notes_, XLVII,
118-20 [1932].)

Drennon, Herbert. "Newtonianism: Its Method, Theology, and Metaphysics,"
_Englische Studien_, LXVIII, 397-409 (1933-1934). (Other parts of Mr.
Drennon's brilliant doctoral dissertation, _James Thomson and
Newtonianism_ [University of Chicago, 1928], have been published in
_Publications of the Modern Language Association_, XLIX, 71-80, March,
1934; in _Studies in Philology_, XXXI, 453-71, July, 1934; and in
_Philological Quarterly_, XIV, 70-82, Jan., 1935.)

Ducros, Louis. _French Society in the Eighteenth Century._ Tr. from the
French by W. de Geijer; with a Foreword by J. A. Higgs-Walker. London:
1927.

Duncan, C. S. _The New Science and English Literature in the Classical
Period._ Menasha, Wis.: 1913. (Scholarly.)

Dunning, W. A. _A History of Political Theories from Luther to
Montesquieu._ New York: 1905, and _A History of Political Theories
from Rousseau to Spencer_. New York: 1920. (Standard works.)

Elton, Oliver. _The Augustan Age._ New York: 1899, and _A Survey of
English Literature, 1730-1780_. 2 vols. London: 1928. (Acute on
literary trends, though hardly adequate on ideas.)

Evans, Charles. _American Bibliography._ Chicago: 1903-1934. (Volumes
I-XII, 1639-1799.)

Fay, Bernard. _Revolution and Freemasonry, 1680-1800._ Boston: 1935.
(Stimulating conjectures vitiated by extravagant and undocumented
conclusions.)

Fay, Bernard. _The Revolutionary

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 4
»Ce n'est pas sans un vif regret que je songe à la mort de cet ami.
Page 5
Ils pourront, au.
Page 6
Probablement ils y étoient depuis l'époque où chaque famille prit un surnom, et où la nôtre choisit celui de Franklin, qui avoit été auparavant la dénomination d'un certain ordre de personnes[4].
Page 14
père appréhenda que s'il ne m'en offroit un plus agréable, je ne fisse le vagabond et ne prisse le parti de la mer, comme avoit fait, à son grand mécontentement, mon frère Josias.
Page 16
J'en fus enchanté; le style m'en parut excellent, et je désirai de pouvoir l'imiter.
Page 20
Parmi ses amis étoient plusieurs hommes lettrés, qui se faisoient un plaisir d'écrire de petites pièces pour sa feuille; ce qui lui donna de la réputation et en augmenta le débit.
Page 22
L'idée me vint alors de me rendre à New-York, la ville la plus voisine, où il y eût une imprimerie.
Page 40
Cette aventure confirma Ralph dans la résolution où il étoit de devenir poëte.
Page 41
Le gouverneur y étoit déjà arrivé.
Page 48
Il étoit sur le derrière d'un magasin italien.
Page 50
Denham me dit que son dessein étoit d'emporter à Philadelphie une grande quantité de marchandises, afin d'y ouvrir un magasin; et il m'offrit de me prendre avec lui, en qualité de commis, pour avoir soin de son magasin, copier ses lettres, et tenir ses livres, ce qu'il se chargeroit de m'apprendre.
Page 56
» Ce qu'il désiroit étoit raisonnable, et nous fûmes bientôt d'accord.
Page 61
Il étoit souvent onze heures du.
Page 80
Il est aisé de se convaincre de l'injustice de cette assertion.
Page 85
Alison[35], qui a été élevé à Glascow, a long-temps professé la dernière de ces sciences, et M.
Page 102
Les colons ne reconnurent jamais ce droit de contrainte: mais comme ils se flattoient qu'on ne l'exerceroit pas, ils n'étoient pas très-ardens à le combattre.
Page 110
--Je lègue à mon petit-fils, William Temple Franklin, le reste de mes livres, mes manuscrits et mes papiers.
Page 117
SUR LA MORT DE SON FRÈRE, .
Page 122
Or, si elle éprouve quelqu'indisposition, quel sera.
Page 140
Je fus extrêmement flatté de voir ce désir général d'économie; car l'économie me plaît singulièrement.