Benjamin Franklin Representative selections, with introduction, bibliograpy, and notes

By Benjamin Franklin

Page 216

the hands of one who could also
handle a Pen, thought it convenient to oblige and encourage me. Bradford
still printed the Votes and Laws and other Publick Business. He had
printed an Address of the House to the Governor in a coarse blundering
manner; We reprinted it elegantly and correctly, and sent one to every
Member. They were sensible of the Difference, it strengthen'd the Hands
of our Friends in the House, and they voted us their Printers for the
Year ensuing.

Among my Friends in the House I must not forget Mr. Hamilton before
mentioned, who was then returned from England and had a Seat in it. He
interested himself for me strongly in that Instance, as he did in many
others afterwards, continuing his Patronage till his Death.[D] M^r
Vernon about this time put me in mind of the Debt I ow'd him: but did
not press me. I wrote him an ingenuous Letter of Acknowledgments, crav'd
his Forbearance a little longer which he allow'd me, and as soon as I
was able I paid the Principal with Interest and many Thanks.--So that
Erratum was in some degree corrected.--

[D] I got his Son once 500 L. [_Franklin's note._]

But now another Difficulty came upon me, which I had never the least
Reason to expect. Mr. Meredith's Father, who was to have paid for our
Printing House according to the Expectations given me, was able to
advance only one Hundred Pounds, Currency, which had been paid, and a
Hundred more was due to the Merchant; who grew impatient and su'd us
all. We gave Bail, but saw that if the Money could not be rais'd in
time, the Suit must come to a Judgment and Execution, and our hopeful
Prospects must with us be ruined, as the Press and Letters must be sold
for Payment, perhaps at half Price.--In this Distress two true Friends
whose Kindness I have never forgotten nor ever shall forget while I can
remember any thing, came to me separately[,] unknown to each other, and
without any Application from me, offering each of them to advance me all
the Money that should be necessary to enable me to take the whole
Business upon myself if that should be practicable, but they did not
like my continuing the Partnership with Meredith, who as they said was
often seen drunk in the Streets, and playing at low Games in Alehouses,
much to our Discredit. These two Friends were _William Coleman_ and
_Robert Grace_. I told them I could not propose a Separation while any
Prospect remain'd of the Merediths

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 13
Ils sont enterrés à Boston, dans le même tombeau; et il y a quelques années que j'y plaçai un marbre avec cette inscription.
Page 17
Je me.
Page 21
Après cette découverte, mon frère commença à avoir un peu plus de considération pour moi.
Page 31
Ses ouvriers me demandèrent avec empressement, où j'avois été, comment étoit le pays, et si je l'aimois.
Page 38
Les autres étoient plus libres dans leurs principes religieux, sur-tout Ralph, dont j'avois moi-même contribué à ébranler la foi, ainsi que celle de Collins.
Page 47
Cependant, ce raisonnement ne l'empêcha pas de boire sa quantité de bière accoutumée, et de payer chaque samedi au soir, quatre ou cinq schellings d'écot pour cette maudite boisson; dépense, dont j'étois entièrement exempt.
Page 49
À l'imprimerie, je me liai d'amitié avec un jeune homme d'esprit, nommé _Wygate_, qui, étant né de parens riches, avoit reçu une meilleure éducation que la plupart des autres imprimeurs.
Page 54
Cependant, je trouvai le moyen de fabriquer un moule.
Page 62
Ce n'est point pour m'attirer des louanges que j'entre si librement dans les détails sur mon assiduité au travail; c'est pour que ceux de mes descendans, qui liront ces mémoires, connoissent le prix de cette vertu, en voyant dans le récit des évènemens de ma vie, de quel avantage elle m'a été.
Page 63
Je fus indigné de ce procédé, et comme je voulois contrecarrer Keimer et Webb, et que je ne pouvois pas encore commencer ma feuille périodique, j'écrivis dans celle de Bradford, quelques pièces amusantes sous le titre du _Tracassier_, (Busy-Body)[26] que Breintnal continua pendant quelques mois.
Page 70
Cependant, nous passâmes par-dessus toutes ces difficultés; et j'épousai miss Read, le premier septembre 1730.
Page 72
Les citoyens des classes mitoyennes et même des dernières classes, y furent admis comme les autres.
Page 88
Il espère qu'avec l'aide de l'archevêque, il décidera nos propriétaires[42]; et je prie Dieu qu'il le fasse réussir.
Page 96
Le professeur Simpson de Glascow, communiqua à Franklin quelques expériences que le docteur Cullen avoit faites sur le froid, produit par l'évaporation.
Page 97
La douceur des sons, que rendoient ces verres, engagea Franklin à s'en occuper, et il produisit, enfin, cet élégant instrument, auquel on a donné le nom d'_harmonica_.
Page 107
Ce fut le dernier acte public de Franklin.
Page 110
L'édition _in-4º_.
Page 116
Si la jeunesse manque un peu de cette prudence qui est nécessaire pour conduire un ménage, elle trouve assez de parens et d'amis d'un âge mûr, pour remédier à ce défaut, et elle est plutôt habituée à une vie tranquille et régulière.
Page 133
Mais on a auparavant des indices du danger dont elle peut être.
Page 140
Pensant encore qu'il étoit un peu extraordinaire que le soleil parût de si bonne heure, je pris mon almanach, où je trouvai que c'étoit l'heure marquée, ce jour là, pour le lever du soleil.