Benjamin Franklin Representative selections, with introduction, bibliograpy, and notes

By Benjamin Franklin

Page 67

was."[i-312]

By 1774 Franklin had discovered the futility of his imperialistic
illusions: ministries, fearing the siren colonies, had blocked their
ears with wax. The Pennsylvanian knew that "Divine Providence first
infatuates the power it designs to ruin."[i-313] He who had wished for
an empire as harmoniously companied as the orbited harmony of celestial
bodies lamented while on his way to America in 1775 that "so glorious a
Fabric as the present British Empire [was] to be demolished by these
Blunderers."[i-314] Broken was "that fine and noble China Vase, the
British Empire."[i-315] In 1774 he would have gained little cheer from
William Livingston's opinion (uttered in 1768): "I take it that clamour
is at present our best policy."[i-316]

His sense of defeat was aggravated by that ugly scene in the Cockpit in
1774 when Wedderburn bespattered the taciturn colonial agent with foul
invective. It had been charged that Franklin, the postmaster, had
purloined[i-317] letters of Governor Hutchinson and Lieutenant Governor
Oliver of Massachusetts and had sent them back to the colonies as proof
of the colonists' contention that the royal governors were hostile to
their colonial subjects. He whom (as Lord Chatham said) "all Europe held
in high Estimation for his Knowledge and Wisdom, and rank'd with our
Boyles and Newtons," was decked by Wedderburn "with the choicest flowers
of Billingsgate." In the presence of Lord Shelburne, Lord North, the
Archbishop of Canterbury, Edmund Burke, Jeremy Bentham, and Priestley,
Franklin, "motionless and silent," bore the harangue of the solicitor
general for a full three hours.[i-318] Franklin's eloquent mock humility
inspired Horace Walpole to write:

Sarcastic Sawney, swol'n with spite and prate,
On silent Franklin poured his venal hate.
The calm philosopher, without reply,
Withdrew, and gave his country liberty.

As propagandist for legislative freedom, Franklin, appealing for
sanction to legalistic and constitutional liberty more than to natural
rights, was no more radical than Edmund Burke. If ever an extreme
democrat, Franklin had yet by 1775 to become one. Temperamentally
hostile to "drunken electors," the "madness of mobs," he held a
patrician attitude toward authority. Earlier, in 1768, he had written
from London: "All respect to law and government seems to be lost among
the common people, who are moreover continually inflamed by seditious
scribblers, to trample on authority and every thing that used to keep
them in order."[i-319] To Georgiana Shipley he sent (_Epitaph_ on
Squirrel Mungo's death) this Miltonic and unrepublican sentiment:

Learn hence,

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même - Tome II suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 0
FRANKLIN, SUIVIE DE SES OEUVRES POSTHUMES.
Page 6
Il n'a pas non plus un petit jury, formé de ses pairs, pour examiner les crimes qu'on lui impute.
Page 9
Elles ressembloient beaucoup aux palettes des peintres.
Page 10
Je parle d'après ma propre expérience, et celle des personnes à qui j'ai conseillé de faire comme moi.
Page 13
Accoutumés à voir manger et boire tous les animaux qui nous sont familiers, nous avons de la peine à concevoir comment un crapaud peut exister dans une pareille prison.
Page 16
En leur distribuant une partie de votre superflu, vous pouvez leur être du plus grand secours; vous pouvez leur donner la santé, leur sauver la vie, enfin les rendre heureux; avantage qui procure toujours les sensations les plus douces à une ame compatissante! La chose la plus désagréable en mer, est la manière dont on y apprête à manger; car, à proprement parler, il n'y a jamais à bord de bon cuisinier[15].
Page 32
N'y a-t-il donc point de différence entre le prix de la propriété et celui de la vie? Si je pense qu'il est juste que le meurtre soit puni de mort, non-seulement parce que le châtiment est égal au crime, mais pour empêcher d'autres meurtres, s'ensuit-il que je doive approuver qu'on inflige le même châtiment pour une petite atteinte portée à ma propriété? Si je ne suis pas moi-même assez méchant, assez vindicatif, assez barbare pour donner la mort à quelqu'un qui m'a dérobé quatorze schellings trois sous, comment puis-je applaudir à la loi qui la lui donne? Montesquieu, qui étoit un juge, a essayé de nous inculquer d'autres maximes.
Page 41
Ainsi je sortis; je m'assis près de la maison, je battis mon briquet, j'allumai ma pipe, et j'attendis que l'assemblée fût finie.
Page 43
Il a servi en France, ainsi que vous le verrez par ses brevets; et comme il paroît attaché à notre cause, j'espère qu'il se rendra utile, en instruisant nos jeunes canonniers et nos matelots.
Page 63
S'ils ne les apprennent pas, ils peuvent au moins les écrire dans un petit cahier, ce qui les aidera à s'en rappeler la signification, et en même-temps, leur formera un petit dictionnaire qui, par la suite, leur sera utile.
Page 64
On doit, en outre, leur faire remarquer leurs fautes contre la grammaire, leur mauvais accent, leurs phrases peu correctes, et généralement tous les vices de leur élocution.
Page 72
La vapeur conserve très-peu de ce fluide quand elle retombe en pluie; et encore moins quand elle est en neige ou en grêle.
Page 73
Elle doit, ensuite, avoir été continuellement diminuée par la substance qu'elle a fournie aux corps organisés; mais en même-temps ses pertes se sont réparées, lorsque ces corps ont été brûlés ou détruits.
Page 99
Nous aurions désiré qu'en parlant de l'opinion de ce dernier, on nous eût dit dans quel temps sa lettre fut écrite; s'il connoissoit alors la situation du pays des montagnes, les dispositions des habitans des colonies du centre, la douceur du climat des bords de l'Ohio, la fécondité du sol, le voisinage du Potomack, et la facilité de tirer de ce pays de la soie, du lin, du chanvre, et beaucoup d'autres objets, pour les envoyer en Angleterre.
Page 101
Dans le neuvième, les lords commissaires disent:--«Qu'une des choses, qui doivent engager à rejeter la proposition des pétitionnaires, c'est ce qu'on dit du grand nombre d'habitans qu'il y a déjà sur les montagnes et sur les bords de l'Ohio».
Page 128
Si, par exemple, vous sortez en hiver, avec les pieds froids, en marchant une heure, vous aurez les pieds et tout le corps bien échauffés.
Page 141
| | | | | | | | |------|------|------|------|------|------|------| Humilité.
Page 145
(Jacques, chapitre XI, vers.
Page 147
LE CHEMIN DE LA FORTUNE, OU LA SCIENCE DU BONHOMME RICHARD[76].
Page 150
L'homme laborieux se procure ce loisir, mais le paresseux ne l'obtient jamais; car une vie tranquille et une vie oisive sont deux choses fort différentes.