Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

By Benjamin Franklin

Page 106

différentes proportions
produit l'inflammation.

30. Les métaux sont souvent fondus par la foudre, & ces sortes de
fusions sont froides ou chaudes. La fusion froide ou sans chaleur n'est
qu'une désunion des particules métalliques qui détruit l'attraction par
laquelle leur cohésion subsistoit. C'est la même manière dont les
menstruës agissent sur le métal. Quand une épée est fonduë dans son
fourreau, & l'argent dans une bourse, sans que le fourreau & la bourse
soient brûlés, il faut nécessairement que ce soit par une espèce de
fusion froide. Je pourrois citer plusieurs autres exemples de faits tout
semblables; mais pour abréger je dirai seulement que l'on imite cet
effet dans une des expériences électriques de Philadelphie.

Il y a aussi des exemples que la foudre opère quelquefois des fusions de
métaux par chaleur, ce sont alors de véritables fusions, des fusions
brûlantes. Quoiqu'on n'ait pas encore poussé les expériences électriques
jusqu'à des opérations pareilles, je ne doute point qu'on n'y parvienne
dans la suite.

31. Comme il y a des corps qui ont été déchirés par la foudre, il y en a
de même qui sont déchirés par l'étincelle électrique. En répétant
l'expérience où l'on perce une main de papier, & où j'en ai souvent
percé jusqu'à 96. feüilles, j'ai remarqué que les dernières feüilles ont
quelquefois souffert une déchirure telle qu'on pouvoit y passer le
doigt.

32. Il s'ensuit des observations précédentes qu'on devroit entendre
très-rarement le tonnerre en pleine mer, lorsque l'on est fort éloigné
de la terre. Quelques anciens officiers de marine qui ont été consultés
sur ce sujet, assurent que le fait s'accorde parfaitement avec la
conjecture, & que les isles éloignés du continent sont fort peu sujettes
à l'orage. Un observateur judicieux a remarqué qu'il avoit moins entendu
de tonnerre pendant treize ans qu'il a demeuré aux Bermudes, qu'il n'en
a quelquefois entendu dans un mois à la Caroline.

33. M. Franklin ajoute à toutes ces observations celles de quelques
effets singuliers du tonnerre, & rapporte à ce sujet des effets tout à
fait semblables de l'électricité: par exemple des aveuglemens causés par
l'un aussi bien que par l'autre: des filets dorés sur lesquels on avoit
mis de la peinture, qui ont été découverts par l'électricité, de même
que par le tonnerre; il y a une infinité d'autres effets de ce météore
que l'on pourroit rappeller ici, & dont le rapport avec ceux de
l'électricité peut se démontrer aussi facilement. Mais pour ne point
quitter M. Franklin, je passe à une de ses expériences, qui paroît bien
décisive pour le sujet dont il est question.

Si l'on suspend au plat-fond d'une chambre par une ficelle de grandes
balances

Last Page Next Page

Text Comparison with Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

Page 6
On avoit aussi reconnu la même propriété dans.
Page 11
Ayant ensuite approché le tube bien frotté des cuisses de l'enfant, ses mains attirèrent & repoussèrent alternativement des feüilles de cuivre que l'on avoit mises au-dessous.
Page 16
Ayant choisi un endroit commode dans une plaine des environs de Paris, il l'entoura d'un fil de fer de quatre mille toises de longueur qui font deux lieuës.
Page 38
_Réponse_.
Page 42
Celle-ci reçoit sur une de ses surfaces, & perd d'autant sur l'autre; ce qui se passe en celle-là est précisément le contraire, & encore quelque chose de plus, si la bouteille est soutenuë sur un support électrique.
Page 48
couchez ce livre sur un verre ou sur de la cire, & posez la bouteille électrisée sur l'autre extrémité des filets d'or: alors courbez le fil-d'archal élastique, en le pressant avec un bâton de cire; jusqu'à ce que son anneau soit proche de l'anneau du fil-d'archal de la bouteille; à l'instant vous appercevez une forte étincelle & un coup, & tout le filet d'or qui complette la communication entre l'intérieur & l'extérieur de la bouteille, paroît une flamme vive comme un éclair très-brillant.
Page 76
Néanmoins quoique les particules du fluide électrique, imbibé par chaque surface, ne puissent d'elles-mêmes passer à travers pour se joindre à celles de l'autre, leur répulsion le.
Page 80
Si vous en présentez une quantité à l'extrémité d'une longue baguette de métal, elle la reçoit, & lorsqu'elle y entre, chaque particule qui étoit auparavant dans la baguette pousse vivement sa voisine à l'extrémité la plus éloignée où le surplus est déchargé, & cela dans un instant lorsque la baguette fait partie du cercle dans l'expérience du choc; mais le verre à cause de la petitesse de ses pores ou de l'attraction plus forte de ce qu'il contient ne se prête pas à un mouvement si libre.
Page 82
» _LETTRE VI.
Page 86
BENJAMIN FRANKLIN; & communiquées dans plusieurs Lettres à M.
Page 94
.
Page 95
Si vous vouliez fondre à un feu violent l'extrémité d'un clou à demi-enfoncé dans une porte, la chaleur communiquée au clou entier, avant d'en fondre une partie, brûleroit la planche où il est enfoncé, & la partie fonduë brûleroit le plancher où elle tomberoit.
Page 99
En conséquence de la loi de l'Électricité dont nous avons parlé ci-devant, que les pointes; selon qu'elles sont plus ou moins aiguës, tirent & poussent le fluide électrique avec plus ou moins de force, à de plus grandes ou à de moindres distances, & dans de plus grandes ou de plus petites quantités en tems égal, nous pouvons trouver la manière d'expliquer la situation de la feuille d'or suspenduë entre deux lames métalliques, celle d'en haut étant continuellement électrisée, & celle d'en bas dans la mains d'une personne qui est debout sur le plancher.
Page 100
Si elle est plus étroite, comme on le voit dans la figure comprise entre les lignes ponctuées, nous l'appellons le _poisson d'or_, à cause de sa manière d'agir.
Page 120
Je suis avec un sincère respect, votre très-humble & très-obligé serviteur, B.
Page 137
Un oeil placé de façon qu'il voye horizontalement le dessous.
Page 149
Quand il a été tenu quelques secondes à la distance d'environ six pouces, retirez-le, & les boules s'approcheront l'une de l'autre jusqu'à ce qu'elles se touchent, puis se séparant encore à mesure que le tube s'éloigne davantage, elles continuëront à se repousser quand on l'ôtera tout-à-fait, & cette répulsion entre les boules augmentera à l'approche du verre frotté, mais elle sera diminuée par la cire frottée, comme si l'appareil avoit été électrisé par la cire de la manière expliquée dans la troisiéme expérience.
Page 150
Il paroît par cette expérience que la cire peut aussi être électrisée positivement & négativement, & il est probable que dans les corps quels qu'ils soient, la quantité de fluide électrique qu'ils contiennent peut être augmentée ou diminuée.
Page 154
Depuis l'extrémité du pendule jusqu'à la terre le bâtiment étoit fendu & excessivement endommagé; des pierres avoient été arrachées des fondemens & jettées es à la distance de 20.
Page 162
13.