Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

By Benjamin Franklin

Page 118

fondement ni le principe, c'est celui de mettre dans
les tems d'orage une piéce de fer sur les tonneaux de vin & dans le nid
des poules & autres volatils que l'on fait couver. On dit que c'est pour
empêcher le tonnerre de faire tourner le vin & les oeufs, ou de faire
mourir les jeunes poulets dans leurs coquilles. S'il est vrai que le
tonnerre puisse produire ces mauvais effets; il est assez vraisemblable
qu'un morceau de fer ou d'autre métal peut les prévenir. Le matière
électrique qui se répand de tous côtés pendant l'orage, sera attirée par
la substance métallique, & y fera son impression bien plutôt que sur les
autres substances qui en sont moins susceptibles.»

Un choc donné par quatre grands vases de verre en forme de jarres à une
fine aiguille à coudre flottante sur l'eau, lui donne la direction
magnétique, & la traverse aisément. Si l'aiguille est posée Est & Ouest
dans le tems qu'elle est frappée, le bout par lequel le feu électrique
est entré se tourne au nord.

Si l'aiguille est posée nord & sud, le bout qui est vers le nord
continuëra de marquer le nord quand elle sera mise sur l'eau, soit que
le feu soit entré par ce bout ou par le bout opposé.

«Dans quelque direction que mes aiguilles fussent posées, lorsqu'elles
ont reçu le coup fulminant, j'ai toujours remarqué que le bout de
l'aiguille par lequel le feu y est entré, est constamment celui qui se
tourne au nord, & conséquemment celui par lequel le feu est sorti, se
tourne au sud. Pour changer les pôles d'une aiguille aimantée de cette
manière, il ne s'agit que de donner le coup en sens contraire. M.
Franklin à qui j'ai communiqué cette observation, m'a répondu que
n'ayant pas eu le tems de répéter plusieurs fois cette expérience, il
n'avoit pû l'approfondir, & que delà il pouvoit être arrivé que ses
observations à cet égard ne fussent pas tout-à-fait justes.»

Le magnétisme qu'elle acquiert est plus fort quand l'aiguille est
frappée étant tournée au nord & au sud; il est plus foible quand
l'aiguille est Est & Ouest; si la force du coup étoit beaucoup plus
grande, peut-être que, l'aiguille étant nord & sud, si le feu entroit
par le bout sud il deviendroit nord, autrement nous serions embarrassés
de rendre raison du renversement des pôles des boussoles par le coup de
foudre, puisqu'il n'a jamais pû trouver leurs aiguilles que dans cette
position, & que selon nos petites expériences, soit que le feu
électrique entre par le bout du nord & sorte par celui du

Last Page Next Page

Text Comparison with Memoirs of Benjamin Franklin; Written by Himself. [Vol. 2 of 2] With his Most Interesting Essays, Letters, and Miscellaneous Writings; Familiar, Moral, Political, Economical, and Philosophical, Selected with Care from All His Published Productions, and Comprising Whatever Is Most Entertaining and Valuable to the General Reader

Page 21
There is also added, at the end, part of another dialogue the same Socrates had with one Charmidas, a worthy man, but too modest, wherein he endeavours to persuade him to put himself forward and undertake public business, as being very.
Page 22
He met him, and accosted him in so winning a manner, that he first obliged him to hearken to his discourse.
Page 24
' "'There is so,' replied Socrates; 'and it is even impossible to manage our own families well, unless we know all that is wanting, and take care to provide it.
Page 40
But what will fame be to an ephemera who no longer exists? And what will become of all history in the eighteenth hour, when the world itself, even the whole Moulin Joly, shall come to its end and be buried in universal ruin?" To me, after all.
Page 43
* * * * * ON LUXURY, IDLENESS, AND INDUSTRY.
Page 47
[3] Truth is brighter than light.
Page 59
those who, by these practices, take a great deal in a year out of the public purse, and put the money into their own private pockets.
Page 71
But the wisdom of government forbade the exportation.
Page 92
George Whitefield.
Page 96
"DEAR SISTER, "I wrote a few lines to you yesterday, but omitted to answer yours relating to sister Dowse.
Page 132
The feeble voice of those grovelling passions cannot extend so far either in time or distance.
Page 133
"The best wishes that can be formed for your health, honour, and happiness, ever attend you, from yours, &c.
Page 140
Shipley, and embrace for me tenderly all our dear children.
Page 146
FRANKLIN.
Page 155
For he governed his passions,' &c.
Page 161
The paper is therefore only for your amusement, and that of our excellent friend the Duke de la Rochefoucauld.
Page 221
Thus metals hammered, or repeatedly bent, grow hot in the bent or hammered part.
Page 224
London, May 7, 1760.
Page 229
that narrow-mouthed bay, and filled it with fresh? The Susquehanna alone would seem to be sufficient for this, if it were not for the loss by evaporation.
Page 231
the purpose; a pinhole will do the business.