Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

By Benjamin Franklin

Page 130

de la terre par le moyen de la boulette de cuivre
suspendue entre les deux timbres,) le carillon cesseroit jusqu'à ce que
la bouteille fût déchargée.

Je déchargeai promptement dans la verge de cette manière plusieurs
bouteilles qui étoient chargées au globe; le fluide électrique passant
du crochet dans la verge jusqu'à ce que le crochet ne tirât plus
d'étincelles du doigt; & pendant que la verge recevoit de la bouteille,
les timbres cesserent de sonner: mais en continuant d'appliquer le
crochet de la bouteille à la verge, j'épuisai la quantité naturelle de
la surface intérieure de ces bouteilles, ou pour m'exprimer à
l'ordinaire je les chargeai négativement.

Enfin pendant que je chargeois une bouteille à mon globe pour répèter
cette expérience, mes timbres s'arrêtèrent d'eux-mêmes, & après une
pause recommencèrent à sonner; mais quand j'approchai de la verge le
crochet de la bouteille chargée, au lieu du courant ordinaire que
j'attendois du crochet à la verge, il n'y eut pas d'étincelles, pas même
lorsque je les fis toucher. Cependant les timbres continuèrent à sonner
fortement, ce qui me fit connoître que la verge étoit alors électrisée
positivement, aussi bien que le crochet de la bouteille & au même dégré,
& par conséquent que le nuage particulier qui étoit alors au-dessus de
la verge étoit dans le même état positif; c'étoit vers la fin de
l'orage.

Mais c'est une expérience unique qui, néanmoins fait une exception à ma
première conclusion qui étoit trop générale, & me réduit à celle-ci, que
les nuages d'un orage accompagné de tonnerre sont le plus ordinairement
dans un état négatif d'électricité, mais quelquefois dans un état
positif.

Je crois que le dernier cas est rare, car quoique bientôt après la
dernière expérience je fis un voyage à Boston, & fus hors de chez moi la
plus grande partie de l'été, ce qui m'empêcha de poursuivre mes
observations & mes essais; cependant M. Kinnersley revenu des isles
précisément au tems de mon départ, continua les expériences pendant mon
absence, & il m'assure qu'il trouva toujours les nuages dans l'état
négatif; ensorte que le plus souvent dans les coups de foudre c'est la
terre qui frappe les nuages, & non les nuages qui frappent la terre.

Ceux qui sont versés dans les expériences électriques concevront
aisément que les effets & les apparences doivent être à peu de chose
près les mêmes dans les deux cas; même explosion, même éclair entre deux
nuages, entre les nuages & les montagnes, &c. même rupture des arbres,
des murailles, &c. que le fluide électrique rencontre sur son partage,
même coup fatal pour les corps animaux, & que les verges pointuës
plantées sur

Last Page Next Page

Text Comparison with The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 1 [of 3]

Page 24
du Port Royal.
Page 69
Many others followed their example; and our subscription continued to increase.
Page 78
to be hoped that they will be still more widely extended, and that information will be every where increased.
Page 99
The regiments which had been formed under it were disbanded,.
Page 123
--But now I need only mention some particulars not hinted in that piece, with our reasonings thereupon: though perhaps the latter might well enough be spared.
Page 128
Place an electrised phial on wax; a small cork-ball suspended by a dry silk thread held in your hand, and brought near to the wire, will first be attracted, and then repelled: when in this state of repellency, sink your hand, that the ball may be brought towards the bottom of the bottle; it will be there instantly and strongly attracted, till it has parted with its fire.
Page 134
What is driven out at the tail of the first, serving to charge the second; what is driven out of the second charging the third; and so on.
Page 234
motion, and the resistance it meets with, produce heat in other bodies when passing through them, provided they be small enough.
Page 243
Indeed, I do not know any proof we have, that one quantity of electric fluid is attracted by another quantity of that fluid, whatever difference there may be in their densities.
Page 257
29, 1762.
Page 265
--When the balls at each end are made large, and the connecting tube very small and bent at right angles, so that the balls, instead of being at the ends, are brought on the side of the tube, and the tube is held so as that the balls are above it, the water will be depressed in that which.
Page 279
Let a common glass be warmed before the fire that it may continue very dry for some time; set it upon a table, and place upon it the small box made use of by Mr.
Page 280
When it is entirely removed, they will separate again, being then made negative.
Page 289
Les premiers liens sont au haut des perches, environ trois pouces au-dessous de leurs extrémités supérieures; les seconds vers la moitié de leur hauteur.
Page 301
J.
Page 305
indentures of, how made in America, 408.
Page 331
English and German, its provincial languages, _ib.
Page 340
abandoned by Franklin, why, 47.
Page 344
'powdered sulpur' replaced by 'powdered sulphur'.
Page 345
The Index had no page numbers in the original text; page numbers from 1i to 36i have been added for completeness.