Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

By Benjamin Franklin

Page 21

C'est pour cette raison que l'auteur a
nommé cette expérience la _Béatification_. Tous ceux qui l'ont tentée se
plaignent de ce que M. Bose n'en a pas donné un détail assez
circonstancié. Il avouë aussi lui-même qu'elle lui a souvent manqué.
L'on conçoit en effet qu'il faut un tems & des circonstances bien
favorables pour pouvoir accumuler sur un homme une assez grande quantité
de feu électrique pour l'environner depuis les pieds jusqu'à la tête
d'une atmosphère lumineuse & bien visible.

Le même M. Bose avoit avancé dans son quatriéme commentaire sur
l'électricité qu'il désespéroit que l'on pût trouver une mesure exacte
des forces de l'électricité. L'on a reconnu que sa conjecture étoit
hazardée. Quand on n'auroit pas l'ingénieux instrument que MM. d'Arcy &
le Roy ont inventé & exécuté pour mesurer la force de l'électricité,
auquel ils ont pour cette raison donné le nom d'_Électromètre_,[8] on
trouveroit dans les expériences de M. Franklin de quoi y suppléer. Cet
auteur a donné (Lettre V. §. 55. & 56.) la description de deux fortes de
rouës électriques qui, quoiqu'elles n'ayent pas été imaginées à cette
intention, peuvent être regardées comme d'excellens Électromètres. Il
fait servir dans chacune de ces machines la seule vertu attractive de
l'électricité de deux manières différentes activement & passivement. Ces
deux effets se succèdant alternativement contribuënt également au
mouvement circulaire des rouës. Il seroit inutile d'en rapporter ici la
construction & le détail que l'on trouvera tome premier, pag. 172-183.
Il suffit de dire que ces rouës sont mises en mouvement par la seule
force de l'électricité, & qu'elles font chacune sur leur axe plus ou
moins de révolutions, à proportion que ces rouës ou les bouteilles sont
plus ou moins chargées d'électricité. Ainsi sans être, comme le dit M.
Bose _audaculus_ & [Grec: achômerutos], on pourra assurer que tel ou tel
degré de force électrique est double, triple, quadruple de tel ou tel
autre. Quel privilège lui paroissoit avoir l'électricité, pour être la
seule chose physique qui ne fût pas soumise à l'empire du calcul?

[Note 8: Voyez Mém. de l'Acad. R. des Scienc. 1749. pag. 63.]

Ainsi depuis l'expérience de M. Cuneus vulgairement appellée expérience
de Leyde, les connoissances sur l'électricité ont plus fait de progrès
qu'elles n'en avoient fait auparavant. Les Physiciens ont travaillé &
travaillent sans relâche à ajouter aux découvertes qui ont été faites
sur ce sujet. Les uns, sans songer que la matière n'est point encore
assez préparée, & qu'il n'y a pas encore assez de faits connus, font
tous leurs efforts pour pénétrer les mystères de l'électricité & pour en
expliquer la nature; d'autres s'appliquent à lui chercher de

Last Page Next Page

Text Comparison with The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 1 [of 3]

Page 1
Franklin, as a philosopher, a politician, and a moralist, is too well known to require illustration, and his writings, from their interesting nature, and the fascinating simplicity of their style, are too highly esteemed, for any apology to be necessary for so large a collection of them, unless it should be deemed necessary by the individual to whom Dr.
Page 40
As you please.
Page 45
Of you he is not so jealous: I wish, therefore, you would take the verses, and produce them as your own.
Page 51
He continued to write to me frequently, sending me large fragments of an epic poem he was composing, and which he begged of me to criticise and correct.
Page 70
whom I have mentioned in a former part of my narrative, and who was now returned from England.
Page 93
FRANKLIN.
Page 119
_ _"Nothing was ever written upon the subject of electricity which was more generally read and admired in all parts of Europe than these letters.
Page 121
--If a cork-ball so suspended be repelled by the tube, and a point be presented quick to it, though at a considerable distance, it is surprising to see how suddenly it flies back to the tube.
Page 146
The electrified particles of the first cloud close when.
Page 163
When it is made narrower, as the figure between the pricked lines, we call it the _golden fish_, from its manner of acting.
Page 166
When the glass has received, and, by its attraction, forced closer together so much of this electric fluid, as that the power of attracting and condensing in the one, is equal to the power of.
Page 194
Thus we see that increase of surface makes a body capable of receiving a greater electric atmosphere: but this experiment does not, I own, fully demonstrate my new hypothesis; for the brass and silver still continue in their solid state, and are not rarefied into vapour, as the water is in clouds.
Page 216
FOOTNOTES: [68] This work is written conformable to Mr.
Page 232
brass nut, in the mahogany pedestal E.
Page 234
And the reason of its not always doing so, may, perhaps, be this: The quantity, though sufficient to kill a large animal, may sometimes not be great enough, or not have met with resistance enough, to become, by its motion, burning hot.
Page 240
" [Illustration: (of the experiment above) _Plate III.
Page 256
I heated the large stone in boiling water.
Page 276
FRANKLIN.
Page 311
77.
Page 333
offices of, i.