Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

By Benjamin Franklin

Page 26

par un pareil effet de l'électricité naturelle. Quoi qu'il en
soit, le magnétisme a été communiqué par les expériences faites à Paris,
de même qu'il l'avoit été par celles de Philadelphie.

On s'attend bien que ces dernières découvertes feront reprendre la plume
aux critiques de M. Franklin. Pourquoi auroient-elles plus de privilége
que toutes les autres du même auteur? Dès que son premier ouvrage parut,
il fut vivement attaqué; & comme l'on trouvoit peu de prise sur le fond,
on n'épargna rien pour tourner en ridicule ceux qui en étoient les
partisans. Cette guerre littéraire n'est point encore éteinte, &
vraisemblablement ne finira pas sitôt, puisque le plus ardent de nos
adversaires abandonnant sa première attaque est forcé de revenir sur ses
pas, de changer de batterie & de recommencer sur nouveaux frais. Il n'en
est encore qu'à l'examen des étincelles électriques. S'il suit l'ordre
des expériences, quand il arrivera à ces dernières, elles ne seront plus
nouvelles que pour lui.




PRÉFACE
DE
L'ÉDITEUR ANGLOIS.


_Il est à propos d'avertir le Lecteur que les observations & les
expériences suivantes n'ont pas été faites dans le dessein d'être
données au public. Elles avoient été communiquées en divers tems à
quelques amis particuliers, & n'étoient destinées qu'à leur servir
d'amusement, la plupart même se trouvent dans des lettres écrites sur
différens sujets._

_Mais ayant été luës à quelques personnes fort versées dans les
recherches électriques, toutes ont jugé qu'elles contenoient tant de
particuliarités curieuses & intéressantes, relativement à la matière en
question, que ce seroit faire une espèce d'injustice au public, de les
renfermer dans les bornes d'un petit cercle d'amis._

_C'est pourquoi l'Éditeur avoit pris sur lui de faire imprimer ces
extraits de lettres & autres pièces détachées dans l'état qu'elles lui
étoient tombées entre les mains, sans avoir demandé à l'ingénieux auteur
la permission d'en user de la sorte. Il avoit fait cette démarche avec
d'autant moins de scrupule, qu'il appréhendoit que les engagemens de
l'auteur dans d'autres affaires plus importantes ne lui laissassent pas
le loisir de donner au public ses réflexions, & ses expériences sur
l'électricité retouchées avec ce soin & cette précision dont il n'est
pas moins jaloux que capable, comme il est facile de s'en convaincre par
le traité que nous avons sous les yeux._

_On ne l'instruisit de la liberté qu'on avoit prise, que lorsque les
premières feüilles étoient sous la presse, & il n'eut que le tems
d'envoyer quelques nouvelles remarques avec un petit nombre de
corrections & d'augmentations, qui ont été placées à la fin de
l'ouvrage, & que l'on peut consulter dans l'occasion._

_Ces expériences sont presque toutes en propre à notre auteur; il les a
conduites

Last Page Next Page

Text Comparison with Benjamin Franklin Representative selections, with introduction, bibliograpy, and notes

Page 15
412 The Lord's Prayer (1779?), 414 The Levee (1779?), 417 Proposed New Version of the Bible (1779?), 419 To Joseph Priestley (February 8, 1780), 420 To George Washington (March 5, 1780), 421 To Miss Georgiana Shipley (October 8, 1780), 422 To Richard Price (October 9, 1780), 423 Dialogue between Franklin and the Gout (1780), 424 The Handsome and Deformed Leg (1780?), 430 To Miss Georgiana Shipley (undated), 432 To David Hartley (December 15, 1781), .
Page 64
We are taxed twice as much by our _Idleness_, three times as much by our _Pride_, and four times as much by our _Folly_; and from these Taxes the Commissioners cannot ease or deliver us by allowing an Abatement.
Page 76
"[i-384] In an effort to learn the _modus operandi_ of Franklin's philosophic thought, let us now review its genetic development, its probable sources, its relation to scientific deism, and the degree to which he achieved that serene repose for which he ever strove.
Page 88
Never dead to his Calvinist heritage, he sought to establish a providential relationship between the Deity and man's fortunes, not a little chilled in the presence of the virtually depersonalized Deity of the Enlightenment.
Page 101
W.
Page 188
So tho' we had escap'd a sunken Rock which we scrap'd upon in the Passage, I thought this Escape of rather more Importance to me.
Page 202
My always keeping good Hours, and giving little Trouble in the Family, made her unwilling to part with me; so that when I talk'd of a Lodging I had heard of, nearer my Business, for 2/ a Week, which, intent as I now was on saving Money, made some Difference; she bid me not think of it, for she would abate me two Shillings a Week for the future, so I remain'd with her at 1/6 as long as I staid in London.
Page 278
_Pleasure is consequently equal to Pain.
Page 292
That laudable Ambition is too commonly misapply'd, and often ill employ'd.
Page 325
He judges rightly what she's about: And having calculated the Distance and allow'd Time for its Falling, finds that next Spring we shall have a fine _April_ shower.
Page 399
[Mercury] _Reason_ | | 4 |[Pisces] 9 | [Jupiter] sou.
Page 418
[To] +----+---+----------------------------+--------+--------+ | | | Remark.
Page 476
| Aspects, &c.
Page 493
| | 9 | Moon | 11 25 | 2 | 29 | | 10 | rises | 12 14 | 3 | 30 | | 11 | A.
Page 497
| 7 25 | 4 35 | | 17 | 2 | _then more_ | 7 25 | 4 35 | | 18 | 3 | _moderate_ | 7 25 | 4 35 | | 19 | 4 |Ember Week.
Page 556
TO MRS.
Page 562
It was a great deal for one to write whose time was so little his own.
Page 611
If so,--but I say no more than I have said before, _when you are sure that you have a good principle, go through with it_.
Page 679
FRANKLIN.
Page 709
26, 1784.