Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

By Benjamin Franklin

Page 36

soutiendroit une verge de fer cinquante
fois plus pesante. Il est suspendu par des fils de soye; & lorsqu'il est
chargé, il frappe à environ deux pouces de distance, un coup assez fort
pour causer de la douleur aux articulations du doigt. Qu'un homme sur le
plancher présente la pointe d'une aiguille à 12. pouces ou plus de
distance; tandis que l'aiguille est ainsi présentée, le conducteur ne
sauroit être chargé, la pointe tirant le feu aussi promptement qu'il est
poussé par le globe électrique: chargez-le, & présentez alors la pointe
à la même distance, & il sera déchargé en un instant. Dans l'obscurité
vous pouvez voir une lumiére sur la pointe, lorsqu'on fait l'expérience,
& si la personne qui tient la pointe est sur un gâteau de cire, elle
sera électrisée en recevant le feu à cette distance. Essayez de tirer de
l'électricité avec un corps émoussé, tel qu'un morceau de fer arondi &
poli à l'extrémité (je me sers du poinçon d'un Orfévre, de l'épaisseur
d'un pouce) il faut que vous l'approchiez à la distance de trois pouces,
avant de pouvoir faire l'opération, & elle se fait alors avec un coup &
un craquement. Comme le tube de carton pend librement sur des fils de
soye, lorsque vous en approchez le morceau de fer, il s'avance
pareillement vers ce morceau de fer, étant attiré pendant tout le tems
qu'il est chargé; mais si au même instant la pointe est présentée comme
auparavant, il se retire, parce qu'il est déchargé par la pointe.

«On ne doit pas prendre à la rigueur tout ce que M. Franklin dit ici du
pouvoir & de l'effet des pointes, comme l'ont observé plusieurs de ses
Critiques; mais aussi il s'en faut beaucoup qu'on doive tirer de leurs
observations toutes les conséquences qu'ils prétendent en résulter. L'un
accorde un avantage considérable aux corps pointus sur ceux qui sont
arondis ou émoussés, soit pour pousser, soit pour tirer la matière
électrique; & veut que la première observation de cet effet soit
attribuée à un Européen, comme si notre auteur cherchoit à s'en emparer
lui-seul; un autre pour avoir remarqué qu'une pointe d'aiguille
présentée à un pied de distance d'un conducteur n'empêche pas qu'on n'en
tire quelques étincelles, s'imagine avoir fait une des plus importantes
découvertes: que le pouvoir des pointes est une chimère, & que toute la
Théorie du Tonnerre est détruite par cette seule observation; d'autres
enfin se laissant emporter au gré de leur imagination, vont s'égarer
dans des sistêmes dont l'obscurité fait le seul mérite. Mais il n'est
pas encore tems de parler de ces différens sentimens; le détail

Last Page Next Page

Text Comparison with The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 3 [of 3]

Page 15
ELECTION OF MEMBERS.
Page 22
cannot so well be executed by two unions as by one.
Page 37
That by such charters it be granted, that every actual settler be intitled to a tract of [___] acres for himself, and [___] acres for every poll in the family he carries with him; and that every contributor of [___] guineas be intitled to a quantity of acres, equal to the share of a single settler, for every such sum of [___] guineas contributed and paid to the colony treasurer; a contributor for [___] shares to have an additional share _gratis_; that settlers may likewise be contributors, and have right of land in both capacities.
Page 47
)--Good faith however to mankind seemed to require, that the constitutions, once begun under the provincial or proprietary governments, should remain unaltered (except for improvement) to the respective settlers, equally as in charter-governments.
Page 50
In the feuds of Florence recorded by Machiavel, we find more to lament and less to praise.
Page 61
_ for the king's use, sent up to the governor.
Page 77
_Their_ preference _over the West-Indian colonies stated_.
Page 168
However, the bill passed into a law.
Page 189
--They do not consider it as at all necessary for you to raise money on them by your taxes; because they are, and always have been, ready to raise money by taxes among themselves, and to grant large sums, equal to their abilities, upon requisition from the crown.
Page 241
They formerly assisted her in the conquest of Nova Scotia.
Page 269
Providence to these regions, and so favourable the climate, that, since the three or four years of hardship in the first settlement of our fathers here, a famine or scarcity has never been heard of amongst us; on the contrary, though some years may have been more, and others less plentiful, there has always been provision enough for ourselves, and a quantity to spare for exportation.
Page 287
_The Busy-Body.
Page 300
And here we may be surprized to find what a trifle has raised this mighty clamour and complaint, this grievous accusation!--The worst thing said of the person, in what is called my gross description (be he who he will to whom my accuser has applied the character of Cretico) is, that he is a sour philosopher, crafty, but not wise.
Page 344
But what will fame be to an ephemera, who no longer exists? and what will become of all history in the eighteenth hour, when the world itself,.
Page 370
think their constitution the best in the world, and affect to despise ours.
Page 384
400.
Page 389
318, 320, 322.
Page 391
grows no hotter under the summer sun, why, ii.
Page 395
103.
Page 409
_ pecuniary bargains between the governors and assembly of, 165.