Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

By Benjamin Franklin

Page 5

mon succès dans
les expériences du tableau magique & de la fusion des métaux; j'y fis
voir des lames de verre sur lesquelles on distinguoit aisément l'or,
l'argent, le cuivre & l'étain que l'électricité avoit par sa violence
incorporés dans la substance même du verre. J'avois employé pour me
procurer le puissant dégré d'électricité nécessaire, une bouteille de
verre blanc & mince tenant environ deux pintes dont j'avois fait
argenter extérieurement le fond jusqu'au milieu de sa hauteur, & j'y
avois mis à peu près quinze livres de menu plomb bien sec. Ces métaux
sont sur ces lames dans un état de vitrification, inattaquables à l'eau
forte & à l'eau régale, suivant les épreuves que j'en avois faites
auparavant d'après les assurances de M. Franklin. Enfin ces expériences
aussi bien que beaucoup d'autres, avoient si pleinement satisfait à mes
désirs, eu égard au tems, à la saison & au climat, qu'elles ne
laissoient nullement lieu de douter de la certitude de celles que je
n'avois pas encore tentées.

Dès que la première édition de cette traduction fut achevée, j'en
envoyai un exemplaire à M. Franklin, ce qui me mit en correspondance
directe avec lui. Je lui fis part dans le tems, du succès de mon
expérience sur le tonnerre, & lui envoyai le mémoire que j'en avois
donné à l'Académie Royale des Sciences le 13. Mai 1752. tel qu'il est
dans le second volume de cet ouvrage; il en fut charmé & m'envoya avec
sa réponse, son premier supplément, dont je vérifiai pareillement les
expériences. Le second ne m'a été rendu que long-tems après.

J'ai trouvé dans cette dernière brochure d'excellentes observations à
opposer aux critiques qui avoient paru contre mon auteur, & auxquelles
j'avois entrepris de répondre; c'est ce qui m'a engagé à resserrer ce
que j'avois écrit dans ce dessein, pour ne pas multiplier les êtres sans
nécessité. Je me suis contenté d'ajouter à la suite des principales
expériences critiquées quelques-unes des réponses dont j'avois eu
intention de faire un ouvrage séparé. Au lieu d'être mises en notes,
elles y sont distinguées par des guilmets, ce qui m'a semblé plus
commode pour les lecteurs. Les expériences contenuës dans ce second
supplément ne sont pas moins sûres que celles qui avoient été publiées
auparavant. Elles ont été répétées avec le même succès. Sans avoir égard
aux dates des lettres, je les ai arrangées tout différemment de ce
qu'elles étoient dans la première édition de cet ouvrage; j'en ai même
partagé quelques-unes en plusieurs fragmens que j'ai placés suivant
l'ordre des matières: c'est dans la même vûe que j'ai mis une suite
uniforme aux paragraphes.

Enfin je n'ai rien négligé

Last Page Next Page

Text Comparison with Benjamin Franklin and the First Balloons

Page 0
In.
Page 1
) PASSY, Aug.
Page 2
A little Rain had wet it, so that it shone, and made an agreeable Appearance.
Page 3
Montgolfier's Way will not cost more than half a Crown.
Page 4
Some say water was thrown into the flame, others that it was Spirits of Sal Volatile.
Page 5
(THE FIRST AERIAL VOYAGE BY MAN.
Page 6
They say they had a charming View of Paris & its Environs, the Course of the River, &c but that they were once lost, not knowing what Part they were over, till they saw the Dome of the Invalids, which rectified their Ideas.
Page 7
conveying Intelligence into, or out of a besieged Town, giving Signals to distant Places, or the like.
Page 8
A few Months since the Idea of Witches riding thro' the Air upon a Broomstick, and that of Philosophers upon a Bag of Smoke, would have appeared equally impossible and ridiculous.
Page 9
--I purpose being present to-morrow at the Experiment, and shall give you an Acc^t of it by the Wednesday's Post.
Page 10
I am the more anxious for the Event, because I am not well inform'd of the Means provided for letting themselves gently down, and the Loss of these very ingenious Men would not only be a Discouragement to the Progress of the Art, but be a sensible Loss to Science and Society.
Page 11
Ils y ont ete accueillis par Mrs.
Page 12
_Letter of August 30.
Page 13
--Transcriber's note-- A caret (^) indicates the following character or characters were printed in superscript.
Page 14
unchanged: p.