Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

By Benjamin Franklin

Page 81

pour obtenir un
mêlange de fluide électrique & d'autres effluves, si un tel mélange eût
été possible.

Je plaçai une lame de verre sous mon coussin pour couper la
communication entre le coussin & le plancher; alors je conduisis une
petite chaîne du coussin dans un vase d'huile de térébentine, & j'amenai
une autre chaîne de l'huile de térébentine au plancher, prenant garde
que la chaîne du coussin au verre ne touchât aucune partie du cadre de
la machine; une autre chaîne fut attachée au premier conducteur, & tenue
dans la main d'une personne qui devoit être électrisée. Les extrémités
des deux chaînes dans le verre étoient environ à un pouce de distance
l'une de l'autre, l'huile de térébentine entre deux. Les choses ainsi
disposées, je ne pus tirer le feu du plancher à travers la machine, la
communication étant interceptée par l'épaisseur de la lame de verre sous
le coussin; il fallut donc le tirer à travers les chaînes, dont les
extrémités étoient enfoncées dans l'huile de térébentine; & comme cette
huile étant un corps originairement électrique, ne pouvoit conduire ce
qui sortoit du plancher, il étoit donc obligé de sauter de l'extrémité
d'une chaîne à l'extrémité de l'autre à travers la substance de cette
huile, ce que nous voyions dans de grandes étincelles; ainsi le feu
électrique eut une belle occasion de saisir quelques-unes des particules
les plus déliées de l'huile dans son passage, & de les entraîner avec
lui; mais cet effet ne s'ensuivit pas, & je n'apperçus pas la moindre
différence entre l'odeur de ces écoulemens électriques ainsi rassemblés,
& celle qu'ils ont lorsqu'ils sont rassemblés d'une autre manière, & ils
n'affectent pas autrement le corps d'une personne électrisée.

Je mis pareillement dans une fiole au lieu d'eau une liqueur fortement
purgative, & alors je chargeai la fiole, & j'en tirai des coups à
plusieurs reprises. Dans ce cas il falloit que chaque particule de
fluide électrique, avant que de traverser mon corps, eût premièrement
traversé la liqueur, lorsque la fiole se chargeoit, & qu'elle la
traversât de nouveau lorsque la fiole se déchargeoit, & cependant il ne
s'ensuivit pas d'autre effet que si la fiole eût été chargée avec de
l'eau. J'ai aussi senti le feu électrique lorsqu'il avoit traversé l'or,
l'argent, le cuivre, le plomb, le fer, le bois & le corps humain, sans y
appercevoir aucune différence: l'odeur est toujours la même lorsque
l'étincelle ne brûle pas ce qu'elle frappe, c'est pourquoi j'imagine
qu'elle ne prend son odeur d'aucune qualité des corps qu'elle traverse,
& en effet comme cette odeur abandonne si rapidement la matière
électrique & s'attache au revers du doigt

Last Page Next Page

Text Comparison with Autobiography of Benjamin Franklin

Page 0
] AUTOBIOGRAPHY OF BENJAMIN FRANKLIN WITH ILLUSTRATIONS _by_ E.
Page 2
"--Thomas Jefferson.
Page 23
This flattered my vanity; but my father discouraged me by ridiculing my performances, and telling me verse-makers were generally beggars.
Page 71
Hamilton, before mentioned, who was then returned from England, and had a seat in it.
Page 74
In the meantime, Keimer's credit and business declining daily, he was at last forc'd to sell his printing-house to satisfy his creditors.
Page 75
I had hitherto continu'd to board with Godfrey, who lived in part of my house with his wife and children, and had one side of the shop for his glazier's business, tho' he worked little, being always absorbed in his mathematics.
Page 85
| | | | | | | | +----+----+----+----+----+----+----+----+ | C.
Page 96
The bringing all these scatter'd councils thus into a focus enabled them to make greater impression.
Page 100
13 3 Dog-days begin 2 25 4 50 8 sun in Leo 14 4 Days 14h.
Page 102
Ven.
Page 103
I furnish'd him with a press and letters, on an agreement of partnership, by which I was to receive one-third of the profits of the business, paying one-third of the expense.
Page 104
1889.
Page 140
as I arriv'd at Lancaster, which being, from the great and sudden effect it produc'd, a piece of some curiosity, I shall insert it at length, as follows: "Advertisement.
Page 152
I was escorted as far as Bethlehem, where I rested a few days to recover from the fatigue I had undergone.
Page 156
Mitchel, an acquaintance of mine, and one of.
Page 157
"--McMaster.
Page 174
and all the electric experiments be performed, which are usually done by the help of a rubbed glass globe or tube, and thereby the sameness of the electric matter with that of lightning completely demonstrated.
Page 180
_1777.
Page 182
We ask Assistance, because we are fully sensible, that to publish a good New-Paper is not so easy an Undertaking as many People imagine it to be.
Page 183
_Custom-House, Philadelphia_, Entred Inwards.