Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

By Benjamin Franklin

Page 88

y a du frottement entre les parties voisines de sa
surface, le feu électrique est rassemblé des parties inférieures; il est
alors manifestement visible dans la nuit, il paroît à la pouppe & dans
le sillage de chaque vaisseau qui fait route; on l'apperçoit à chaque
coup de rame, dans l'écume des vagues & dans les parties d'eau élevées
par le vent.... Dans une tempête toute la mer paroît en feu.... Les
particules d'eau étant alors repoussées de la surface électrisée
entrainent continuellement le feu tel qu'il a été rassemblé, elles
s'élèvent & forment des nuages, & ces nuages fortement électrisés
retiennent le feu jusqu'à ce qu'ils aient occasion de le communiquer.

89. Les particules d'eau s'élevant en vapeurs s'attachent elles-mêmes
aux particules d'air.

90. On dit que les particules d'air sont dures, rondes, désunies &
éloignées l'une de l'autre, chaque particule repoussant fortement chaque
autre particule; par ce moyen elles s'éloignent autant que leur gravité
commune le permet.

91. L'espace entre trois particules qui se repoussent également l'une
l'autre, sera un triangle équilatéral.

92. Dans l'air comprimé ces triangles sont plus resserrés, dans l'air
raréfié ils sont plus étendus.

93. Le feu commun associé à l'air augmente la répulsion, élargit les
triangles, & par là rend l'air spécifiquement plus léger; cet air
s'élevera au-dessus d'un air plus dense.

94. Le feu commun aussi bien que le feu électrique donne de la répulsion
aux particules d'eau, & détruit leur attraction de cohésion; de-là le
feu commun, aussi bien que le feu électrique, facilite l'élévation des
vapeurs.

95. Les particules d'eau qui ne renferment point de feu s'attirent
mutuellement. Trois particules d'eau étant donc attachées aux trois
particules d'un triangle d'air, & s'opposant par leur attraction
réciproque à la répulsion de l'air, racourciroient les côtés, &
diminueroient le triangle; delà cette portion d'air étant rendue plus
dense tomberoit à terre avec son eau, & ne s'éleveroit point pour
contribuer à la formation d'un nuage.

96. Mais si chaque particule d'eau, s'attachant elle-même à l'air, amène
avec elle une particule de feu commun, la répulsion de l'air étant
plutôt favorisée & fortifiée par le feu, qu'embarrassée & rallentie par
l'attraction réciproque des particules d'eau, le triangle s'étend, &
cette portion d'air devenue plus rare, & spécifiquement plus légère
s'éleve.

97. Si les particules d'eau amènent du feu électrique, lorsqu'elles
s'attachent elles-mêmes à l'air, la répulsion entre les particules d'eau
électrisées se joint à la répulsion naturelle de l'air, afin de pousser
avec force ses particules à une plus grande distance; par là les
triangles sont dilatés, & l'air s'élève emportant l'eau avec lui.

98. Si les particules d'eau amènent avec elles des portions du feu
commun & du

Last Page Next Page

Text Comparison with A Book of Gems Choice selections from the writings of Benjamin Franklin

Page 44
The man that leads the people to God, to the Lord Jesus, by the gospel, and maintains the will of God, will abide forever; while the man that tries to catch the giddy throng with a little show of some human devices, and who may attract their attention for a time, will pass away and be forgotten forever.
Page 47
We partake of that bread, or of him who came down from heaven by hearing of him, believing on him, and being united with him.
Page 55
To worship according to Scripture is manifestly right.
Page 57
When the Apostle Peter was delivered from prison by a miracle, and his voice was heard at the gate, where several disciples were collected, they could not believe it was him, but said, “_It is his angel_.
Page 58
NO SIDE STRUCTURE.
Page 75
We have truth and righteousness to maintain—sin and the world to oppose.
Page 77
But Jesus rose to die no more.
Page 86
and will establish it to all the generations to come.
Page 96
The man not willing to receive Christ, and the whole Christian faith, as God has set him and the faith forth, in the Holy Scriptures, is not a christian, and had better make no pretence to christianity.
Page 147
That reason is not, that there is no day of judgment to come, which might serve as a reason why men need not repent.
Page 166
That one religion was given by Christ and his apostles.
Page 205
We are not standing upon any doubtful ground.
Page 210
Who has not heard the preacher invite, persuade and entreat the sinner to come to the Lord, assuring him that he who seeks shall find—he who comes shall in no wise be cast out—that if any man knocks at the door, the Lord will open to him, and, when persons, induced through such invitation, come seeking the way, not a man present could point it out? We have all witnessed occasions of this kind.
Page 214
“They all bear witness of him.
Page 240
To make serious reply to this deceitful, deceptive and empty pretence, is a little hard to do.
Page 241
” Acts iv.
Page 260
The Lord raises sick people up, in numerous instances, without any miracle.
Page 261
Certain other matters are so self-evident, that they need only to be well stated to satisfy any ordinary mind.
Page 270
Many of these did this, too, with the best intentions in the world.
Page 317
the things of the kingdom of God, than many that you never think of pleasing.