Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

By Benjamin Franklin

Page 93

passe dans le fil-d'archal
invisiblement, mais en passant le long d'une chaîne il devient visible,
parce qu'il saute de chaînon en chaînon. En passant le long d'une
feuille d'or il est visible, parce que la feuille d'or est pleine de
pores; tenez-en une feuille à la lumière elle vous paroîtra comme un
réseau, & le feu est vû tandis qu'il saute sur les interstices.....
Comme lorsqu'on ouvre à l'une de ses extrémités un long canal rempli
d'eau pour le vuider, le mouvement de l'eau commence d'abord auprès de
l'extrémité ouverte, & continue vers l'extrémité fermée, quoique l'eau
elle-même avance de l'extrémité fermée vers l'extrémité ouverte; ainsi
le feu électrique déchargé dans les régions polaires, peut-être sur une
longueur de mille lieuës d'air évaporé, paroît d'abord où il est d'abord
en mouvement, c'est-à-dire dans les parties les plus septentrionales, &
l'apparition s'avance du côté du midi, quoique le feu avance réellement
du côté du septentrion. Cela pourroit passer pour une explication de
_l'aurore boréale_.

119. Lorsqu'il y a une chaleur excessive sur la terre dans une région
particuliere, (le soleil ayant brillé dessus peut-être pendant plusieurs
jours, tandis que les contrées circonvoisines ont été couvertes par les
nuages,) l'air inférieur est raréfié, & s'élève: l'air supérieur plus
frais & plus dense descend. Les nuages dans cet air se rencontrent de
tous côtés, & se réunissent aux endroits échauffés, & si les uns sont
électrisés, & que les autres ne le soient pas, les éclairs & le tonnere
succèdent, & la pluye tombe; delà les éclats de tonnerre après les
chaleurs, & l'air frais après les orages. L'eau & les nuages qui
l'amènent venant d'une région plus élevée, & par conséquent plus
fraîche.

120. Une étincelle électrique tirée d'un corps irrégulier à quelque
distance, n'est presque jamais droite, mais elle paroît courbée &
ondoyante dans l'air; ainsi paroissent les faisceaux d'éclairs, les
nuages étant des corps fort irréguliers.

121. Quand les nuages électrisés passent sur un pays, les sommets des
montagnes & des, arbres, les tours élevées, les pyramides, les mâts des
vaisseaux, les cheminées, &c. comme autant d'éminences & de pointes
attirent le feu électrique, & le nuage entier s'y décharge.

122. Ainsi il est dangereux de se mettre à l'abri sous un arbre pendant
le tonnerre. Cette retraite a été funeste à plusieurs tant hommes que
bêtes.

123. Il est plus sûr d'être en pleine campagne par une autre raison.
Lorsque les habits sont moüillés, si un tourbillon dans son chemin vers
la terre vient à toucher votre tête, il courra dans l'eau sur la surface
de votre corps, au lieu que si vos habits sont secs, votre corps en sera
traversé.

C'est

Last Page Next Page

Text Comparison with A Book of Gems Choice selections from the writings of Benjamin Franklin

Page 5
65 Belief in the Bible is Infallibly Safe 371 Believers only to be Baptized 350 Bible Names 368 Bodies Resurrected, not Spirits 395 Born of Water and the Spirit 21 Boundary Line of Repentance 166 Branches of the Church 292 Cain’s Wife 105 Call no Man Reverend 30 Can not a Man know that he is a Christian 381 Christianity 159 Christian Zeal 196 Christmas .
Page 55
It may be that he saved it from falling.
Page 66
Be it so.
Page 69
When time shall end and God shall exclaim, “He that is filthy, let him be filthy still,” there will be no more repentance; yet some will be _filthy_—_unsound_.
Page 97
If it contains _what you hold_, much as precious as any part of the Christian faith, and as binding as any thing God has revealed, clearly and as explicitly laid down in the New Testament, is not contained in what you hold at all.
Page 126
The next and only passage more to which we shall refer, to show the boundary line of repentance, is Rev.
Page 168
There is not a trace of them in any writing of the period of which we speak, Jewish, Christian, Infidel or Pagan.
Page 174
Great King, are well pleased with him and his law.
Page 194
On Pentecost the Spirit came, and they spake as the Spirit gave them utterance.
Page 240
His time is taken up, wholly taken up, and he is so happy in it, that it appears short, in constant.
Page 242
It is now our duty to make it known among all mankind; or, as Paul expresses it, “to make all men see what is the fellowship of the mystery, which, from the beginning of the world, hath.
Page 254
But then infant damnation is no worse than the damnation of adults who are foreordained to everlasting death, particularly and unchangeably designed to everlasting death, the number so definite that it can be neither increased nor diminished.
Page 286
No one doubts that he _could_.
Page 290
He said to his disciples, “Whither I go, thou canst not follow me now; but thou shalt follow me afterward.
Page 304
“See that ye refuse not him that speaketh; for if they escaped not who refused him that spake on earth, much more shall not we escape, if we turn away from him that speaketh from heaven; whose voice then shook the earth; but now he hath promised, saying, Yet once more I shake not the earth only, but also heaven.
Page 313
The matter is not whether you can reconcile all the statements of Matthew, Mark, Luke and John, whether you can show their consistency and understand them throughout, but whether you believe in Christ or not, whether you will receive him or not.
Page 316
We must have a man of taste, refinement, and highly accomplished.
Page 327
We were very anxious to see the book,.
Page 330
Allen.
Page 332
Louis, Mo.