Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

By Benjamin Franklin

Page 99

lettres que la dorure sur un
livre, quoique d'abord elle communiquât parfaitement bien le choc, le
manquoit néanmoins après un petit nombre d'expériences, sans que nous
pussions en donner la raison. Nous avons trouvé depuis qu'un choc
violent rompt la continuité de l'or dans le filet, & le fait paroître
comme de la poussière d'or, quantité de ses parties étant rompuës &
écartées; il ne sçauroit guères conduire plus d'un choc dans toute sa
force. En voici vraisemblablement la raison, lorsqu'il n'y a pas une
parfaite continuité dans le cercle, il faut que le feu saute pardessus
les intervalles; il y a une certaine distance qu'il est capable de
franchir proportionnellement à sa force; si un nombre de petits
intervalles, quoique chacun soit excessivement petit, pris ensemble
excèdent cette distance, il ne peut sauter pardessus, & ainsi le choc
est empêché ou du moins fort affoibli.

140. En conséquence de la loi de l'Électricité dont nous avons parlé
ci-devant, que les pointes; selon qu'elles sont plus ou moins aiguës,
tirent & poussent le fluide électrique avec plus ou moins de force, à de
plus grandes ou à de moindres distances, & dans de plus grandes ou de
plus petites quantités en tems égal, nous pouvons trouver la manière
d'expliquer la situation de la feuille d'or suspenduë entre deux lames
métalliques, celle d'en haut étant continuellement électrisée, & celle
d'en bas dans la mains d'une personne qui est debout sur le plancher.
Lorsque la lame supérieure est électrisée, la feuille est attirée &
élevée vers elle, & voleroit à cette lame, si elle n'étoit arrêtée par
ses propres pointes; l'angle qui se trouve le plus haut, lorsque la
feuille s'élève, ayant la pointe fort aigue à cause de l'extrême ténuité
de l'or, tire & reçoit à une certaine distance une quantité suffisante
de fluide électrique, pour se donner à lui-même une atmosphère
électrique par laquelle son progrès à la lame supérieure est arrêté, &
il commence à être repoussé de cette lame, & seroit renvoyé jusqu'à la
lame inférieure sans que son angle le plus bas est pareillement une
pointe, & pousse ou décharge le surplus de l'atmosphère de la feuille
aussi promptement que l'angle supérieur l'attire; si la finesse de ces
deux pointes étoit parfaitement égale, la feuille se placeroit
exactement dans le milieu de l'espace, car la pésanteur n'est rien
comparée au pouvoir qui agit sur elle; mais elle est généralement plus
près de la lame non-électrisée, parce que quand la feuille est présentée
à la lame électrisée à une certaine distance, la pointe la plus aiguë
est communément affectée la première & élevée vers elle; ainsi

Last Page Next Page

Text Comparison with The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 1 [of 3]

Page 46
The governor appeared to be fond of my company, and frequently invited me to his house.
Page 72
He also procured me the printing of the laws and votes of that government, which I retained as long as I continued in the business.
Page 79
This duty is, perhaps, one of the most important that can be committed to any set of men.
Page 81
In 1742, several ingenious Germans engaged in this subject, of these the principal were, professor Boze of Wittemberg, professor Winkler of Leipsic, Gordon, a Scotch Benedictine monk, professor of philosophy at Erfurt, and Dr.
Page 89
To elucidate this fact, is a matter of considerable importance in respect to the memory and character of Dr.
Page 99
In comparison with the profits of this, the expence of maintaining armies and fleets to defend them was trifling.
Page 129
Hurst, Rees & Orme, Paternoster Row.
Page 163
Thus the difference of distance is always proportioned to the difference of acuteness.
Page 167
The quantities of this fluid in each surface being equal, their repelling action on each other is equal; and therefore those of one surface cannot drive out those of the other; but, if a greater quantity is forced into one surface than the glass would naturally draw in, this increases the repelling power on that side, and overpowering the attraction on the other, drives out part of the fluid that had been imbibed by that surface, if there be any non-electric ready to receive it: such there is in all cases where glass is electrified to give a shock.
Page 168
As this charged part of the globe comes round to the cushion again, the outer surface delivers its overplus fire into the cushion, the opposite inner surface receiving at the same time an equal quantity from the floor.
Page 183
4.
Page 192
Bodies of different kinds having thus attracted and absorbed what I call their _natural quantity, i.
Page 238
--Mr.
Page 239
might have been expected from a bottle of that size well charged, some doubt remained whether part had escaped while the neck was sealing, or had since, by degrees, soaked through the glass.
Page 260
This tin-foil is but about eighteen pence sterling a pound, and is so extremely thin, that I imagine a pound of it would line three or four powder-barrels.
Page 277
_Electrical Experiments on Amber.
Page 281
Hamilton on the same subject.
Page 302
_ winds, 8.
Page 306
179.
Page 334
32.