Experiments and Observations on Electricity Made at Philadelphia in America

By Benjamin Franklin

Page 2

electrical fire is
crouded _into the substance_ of the former, the glass confining it.

2. At the same time that the wire and top of the bottle, &c. is electrised
_positively_ or _plus_, the bottom of the bottle is electrised _negatively_
or _minus_, in exact proportion: _i. e._ whatever quantity of electrical
fire is thrown in at top, an equal quantity goes out of the bottom. To
understand this, suppose the common quantity of Electricity in each part of
the bottle, before the operation begins, is equal to 20; and at every
stroke of the tube, suppose a quantity equal to 1 is thrown in; then, after
the first stroke, the quantity contain'd in the wire and upper part of the
bottle will be 21, in the bottom 19. After the second, the upper part will
have 22, the lower 18, and so on 'till after 20 strokes, the upper part
will have a quantity of electrical fire equal to 40, the lower part none:
and then the operation ends: for no more can be thrown into the upper part,
when no more can be driven out of the lower part. If you attempt to throw
more in, it is spued back thro' the wire, or flies out in loud cracks thro'
the sides of the bottle.

3. The equilibrium cannot be restored in the bottle by _inward_
communication or contact of the parts; but it must be done by a
communication formed _without_ the bottle, between the top and bottom, by
some non-electric, touching both at the same time; in which case it is
restored with a violence and quickness inexpressible: or, touching each
alternately, in which case the equilibrium is restored by degrees.

4. As no more electrical fire can be thrown into the top of the bottle,
when all is driven out of the bottom, so in a bottle not yet electrised,
none can be thrown into the top, when none _can_ get out at the bottom;
which happens either when the bottom is too thick, or when the bottle is
placed on an electric _per se_. Again, when the bottle is electrised, but
little of the electrical fire can be _drawn out_ from the top, by touching
the wire, unless an equal quantity can at the same time _get in_ at the
bottom. Thus, place an electrised bottle on clean glass or dry wax, and you
will not, by touching the wire, get out the fire from the top. Place it on
a non-electric, and touch the wire, you will get it out in a short time;
but soonest

Last Page Next Page

Text Comparison with Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

Page 0
_Traduites de l'Anglois.
Page 16
Pendant que M.
Page 25
Peut-être la pierre d'aimant elle-même n'est-elle devenuë aimant que.
Page 40
Ainsi posez une bouteille électrisée sur un verre net, ou sur de la cire séche, & vous aurez beau toucher le fil-d'archal, vous n'en pourrez tirer d'étincelle.
Page 48
Une personne sur un gâteau de cire.
Page 54
pouces de diamètre; mais il se trouva un peu trop dur, ayant trop d'épaisseur de verre.
Page 70
tours dans une demi-heure.
Page 81
Dans ce cas il falloit que chaque particule de fluide électrique, avant que de traverser mon corps, eût premièrement traversé la liqueur, lorsque la fiole se chargeoit, & qu'elle la traversât de nouveau lorsque la fiole se déchargeoit, & cependant il ne s'ensuivit pas d'autre effet que si la fiole eût été chargée avec de l'eau.
Page 107
Ces deux bassins peuvent nous représenter deux nuages, l'un un nuage de mer, & l'autre un nuage de terre; leur mouvement horizontal sur le plancher sera dans la même hypothèse, celui des nuages au-dessus de la terre, & le poinçon élevé représentera une montagne, une éminence ou un grand édifice; on comprendra alors comment les nuages électrisés, en passant au-dessus des montagnes ou des bâtimens à une trop grande hauteur pour les frapper, en peuvent être attirés jusqu'à la distance qui leur est nécessaire pour cet effet.
Page 114
Il paroît par la relation de sa mort, arrivée le 6.
Page 115
étant une décharge continuelle de la matière électrique, qui s'accumule sur la machine du tonnerre, il est suffisant pour en prévenir les funestes accidens.
Page 118
fondement ni le principe, c'est celui de mettre dans les tems d'orage une piéce de fer sur les tonneaux de vin & dans le nid des poules & autres volatils que l'on fait couver.
Page 128
Ayant fort à coeur de faire cette.
Page 129
Avril 1753.
Page 146
Je le trouve constamment tout autrement; dans mes mains il est toujours attiré d'abord & ensuite repoussé: en chargeant la feüille il faut avoir soin d'empêcher qu'elle ne se porte vers quelque corps non-électrique, & que par ce moyen elle ne se décharge, tandis que vous la croyez chargée.
Page 149
Quand il a été tenu quelques secondes à la distance d'environ six pouces, retirez-le, & les boules s'approcheront l'une de l'autre jusqu'à ce qu'elles se touchent, puis se séparant encore à mesure que le tube s'éloigne davantage, elles continuëront à se repousser quand on l'ôtera tout-à-fait, & cette répulsion entre les boules augmentera à l'approche du verre frotté, mais elle sera diminuée par la cire frottée, comme si l'appareil avoit été électrisé par la cire de la manière expliquée dans la troisiéme expérience.
Page 153
J'en ai parlé dans plusieurs de mes lettres & toujours, excepté une seule fois, _avec une alternative_, c'est-à-dire que les verges pointuës élevées sur les bâtimens, & qui communiquent avec la terre humide empêcheroient le coup de foudre, ou que si elles ne le faisoient pas, elles le conduiroient de manière que le bâtiment n'en seroit pas endommagé.
Page 155
_Air_ (l') n'est point affecté par l'électricité, I.
Page 158
137.
Page 162
30.