Experiments and Observations on Electricity Made at Philadelphia in America

By Benjamin Franklin

Page 22

being strongly electrified (as well as when heated by common fire)
rises in vapours more copiously; the attraction of cohesion among its
particles being greatly weakened, by the opposite power of repulsion
introduced with the electrical fire; and when any particle is by any means
disengaged, 'tis immediately repelled, and so flies into the air.

7. Particles happening to be situated as _A_ and _B_, are more easily
disengaged than _C_ and _D_, as each is held by contact with three only,
whereas _C_ and _D_ are each in contact with nine. When the surface of
water has the least motion, particles are continually pushed into the
situation represented by FIG. 6.

8. Friction between a non-electric and an electric _per se_, will produce
electrical fire; not by _creating_, but _collecting_ it: for it is equally
diffused in our walls, floors, earth, and the whole mass of common matter.
Thus the whirling glass globe, during its friction against the cushion,
draws fire from the cushion, the cushion is supplied from the frame of the
machine, that from the floor on which it stands. Cut off the communication
by thick glass or wax placed under the cushion, and no fire can be
_produced_, because it cannot be _collected_.

9. The Ocean is a compound of water, a non-electric, and salt an electric
_per se_.

10. When there is a friction among the parts near its surface, the
electrical fire is collected from the parts below. It is then plainly
visible in the night; it appears at the stern and in the wake of every
sailing vessel; every dash of an oar shows it, and every surff and spray:
in storms the whole sea seems on fire.--The detach'd particles of water
then repelled from the electrified surface, continually carry off the fire
as it is collected; they rise, and form clouds, and those clouds are highly
electrified, and retain the fire 'till they have an opportunity of
communicating it.

11. The particles of water rising in vapours, attach themselves to
particles of air.

12. The particles of air are said to be hard, round, separate and distant
from each other; every particle strongly repelling every other particle,
whereby they recede from each other, as far as common gravity will permit.

13. The space between any three particles equally repelling each other,
will be an equilateral triangle.

14. In air compressed, these triangles are smaller; in rarified Air they
are larger.

15. Common fire joined with air, increases the repulsion, enlarges the
triangles, and thereby makes the air specifically lighter. Such Air among
denser air, will rise.

16. Common fire, as well as electrical

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même - Tome II suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 2
La langue latine, qui a long-temps servi à répandre les connoissances parmi les différentes nations de l'Europe, est chaque jour plus négligée; et une des langues modernes, la langue française, l'a remplacée et est devenue presqu'universelle.
Page 3
s'est si promptement répandu et a presqu'entièrement désarmé la superstition de l'Europe; l'usage général de la langue française a eu aussi un effet très-avantageux pour le commerce de la librairie; car il est bien reconnu que lorsqu'on vend beaucoup d'exemplaires d'une édition, le profit est proportionnément beaucoup plus considérable, que lorsqu'on vend une plus grande quantité de marchandises d'aucun autre genre.
Page 11
[10] Ceci a été écrit pour répondre à quelques questions de M.
Page 14
En moins de trois heures, deux de ces mouches commencèrent à recouvrer la vie par degrés.
Page 18
Mais les individus mettent à leurs affaires beaucoup plus d'application, d'activité et d'adresse que le public n'en met aux siennes; de sorte que l'intérêt général est très-souvent sacrifié à l'intérêt particulier.
Page 26
En outre, ce que ces hommes acquièrent, ils le dépensent en s'enivrant et en s'abandonnant à toute sorte de débauches.
Page 35
[20] Prison de Londres.
Page 39
Pourquoi refusez-vous de croire les nôtres?» Lorsque quelques-uns de ces Sauvages viennent dans nos villes, la foule s'assemble autour d'eux, on les regarde avec attention, on les fatigue dans les momens où ils voudraient être seuls.
Page 43
Il est connu du général Gates, qui m'en parla avantageusement, lorsque j'étois à Cambridge.
Page 53
La plupart des Américains labourent leurs propres champs, exercent quelque métier ou font quelque commerce.
Page 57
Les marchandises trop volumineuses, et qui ne sont pas d'un prix assez considérable pour supporter les dépenses du fret, peuvent être faites dans le pays et vendues à meilleur marché, que lorsqu'on les y transporte.
Page 66
Comme les élèves de la quatrième classe continueront à lire l'histoire, on leur donnera, à certaines heures, de nouvelles leçons de chronologie, et le maître de mathématiques leur enseignera cette partie de la géographie qui est nécessaire pour bien connoître les cartes et la sphère armillaire.
Page 70
Le globe étant maintenant un aimant parfait, nous sommes peut-être à l'abri de voir désormais changer son axe, mais nous sommes encore exposés à voir arriver, à sa surface, des accidens occasionnés par le mouvement du fluide intérieur; et ce mouvement est lui-même l'effet de l'explosion violente et soudaine que produit sous la terre la rencontre de l'eau et du feu.
Page 77
--Le pays possédé par ces Indiens est très-bien connu, et ses limites ne sont pas incertaines, comme le porte le mémoire de la cour de France.
Page 106
(_Note du Traducteur.
Page 107
(_Note du Traducteur.
Page 114
et enrichissent beaucoup d'anglais.
Page 115
Les dépêches officielles, que j'ai recommandé de vous faire passer avec cette lettre, vous apprendront la nature de ma mission.
Page 135
LE QUAKER.
Page 141
|------|------|------|------|------|------|------| Tranquillité.