Franklin's Autobiography (Eclectic English Classics)

By Benjamin Franklin

Page 136

his profession, and said no more.
The enemy, however, did not take the advantage of his army which I
apprehended its long line of march exposed it to, but let it advance
without interruption till within nine miles of the place; and then,
when more in a body (for it had just passed a river where the front
had halted till all had come over), and in a more open part of the
woods than any it had passed, attacked its advance guard by a heavy
fire from behind trees and bushes, which was the first intelligence
the general had of an enemy's being near him. This guard being
disordered, the general hurried the troops up to their assistance,
which was done in great confusion, through wagons, baggage, and
cattle; and presently the fire came upon their flank. The officers,
being on horseback, were more easily distinguished, picked out as
marks, and fell very fast; and the soldiers were crowded together in a
huddle, having or hearing no orders, and standing to be shot at till
two thirds of them were killed; and then, being seized with a panic,
the whole fled with precipitation.

The wagoners took each a horse out of his team, and scampered; their
example was immediately followed by others, so that all the wagons,
provisions, artillery, and stores were left to the enemy. The general,
being wounded, was brought off with difficulty; his secretary, Mr.
Shirley, was killed by his side; and out of eighty-six officers,
sixty-three were killed or wounded, and seven hundred and fourteen men
killed out of eleven hundred. These eleven hundred had been picked men
from the whole army; the rest had been left behind with Colonel
Dunbar, who was to follow with the heavier part of the stores,
provisions, and baggage. The flyers, not being pursued, arrived at
Dunbar's camp, and the panic they brought with them instantly seized
him and all his people; and though he had now above one thousand men,
and the enemy who had beaten Braddock did not at most exceed four
hundred Indians and French together, instead of proceeding and
endeavoring to recover some of the lost honor, he ordered all the
stores, ammunition, etc., to be destroyed, that he might have more
horses to assist his flight toward the settlements and less lumber to
remove. He was there met with requests from the governors of Virginia,
Maryland, and Pennsylvania, that he would post his troops on the
frontiers so as to afford some protection to the inhabitants; but he
continued his hasty march through all the country, not thinking
himself safe till he

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même - Tome II suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 1
J'aurois dû vous offrir plutôt ces remerciemens: mais j'en ai été empêché par une forte indisposition.
Page 2
Par exemple, on a fait un verbe du substantif _connoissance_.
Page 27
_Ibid.
Page 31
Y a-t-il donc quelque proportion entre le tort fait par un vol de quatorze schellings trois sous, et la punition d'une créature humaine, qu'on fait mourir au gibet? Cette femme ne pouvoit-elle pas, par son travail, remplacer quatre fois la valeur de son vol, ainsi que dieu l'a ordonné? Tous les châtimens infligés au-delà de ce que mérite le crime, ne sont-ils pas une punition de l'innocence? Si le principe est vrai, combien l'innocence, non-seulement est _outragée_ mais _souffre_ chaque année, dans presque tous les états civilisés de l'Europe! Il semble qu'on a pensé que cette sorte d'innocence pouvoit être punie pour prévenir les crimes.
Page 41
--Eh bien! lui dis-je, Hans, j'espère que vous êtes convenu de payer les peaux de castor plus de quatre schellings la livre.
Page 46
Nous voyons dans Josephe et dans le Talmud quelques particularités, qui ne sont pas aussi détaillées dans l'Écriture.
Page 53
Aussi ceux qui sont nés en Amérique avec le goût de cultiver ces arts, ont communément quitté leur patrie, et sont allés s'établir en Europe, où ils pouvoient être mieux récompensés.
Page 58
Il en est de même pour les ouvriers dans tous les autres arts mécaniques.
Page 60
.
Page 70
À présent que le diamètre de la terre à l'équateur, diffère de près de dix lieues de celui des pôles, il est aisé de concevoir, qu'en cas que quelque pouvoir changeât graduellement l'axe et parvînt à le placer où se trouve actuellement l'équateur, tandis que l'équateur passeroit où sont les pôles, il est aisé de concevoir, dis-je, quel écoulement d'eau auroit lieu dans les régions qui sont sous la ligne, et quel exhaussement de terres s'opéreroit dans celles qui sont sous les pôles.
Page 79
Stuart[50] de la nécessité d'étendre la ligne de démarcation qu'il avoit tracée, d'accord avec les Cherokées, et l'engager à la porter depuis le grand Kenhawa jusqu'à la rivière d'Holston.
Page 80
5º.
Page 84
La propriété de la moindre partie du territoire, dont nous parlons, ne peut être contestée.
Page 105
--Il a été démontré que ni les proclamations royales, ni celles des assemblées provinciales, ni la crainte des horreurs d'une guerre sauvage, n'ont pu empêcher des colons de s'établir sur les montagnes, même avant que le pays fût acheté des Indiens.
Page 122
On n'y éprouve jamais de disette.
Page 124
J'ajoute que ce salutaire effet aura lieu, même sans émigration, et résultera de la seule possibilité d'émigrer, au moins dans les états de l'Europe, dont les habitans ne seront pas forcés à s'expatrier par l'excès des impôts, les mauvaises loix et l'intolérance du gouvernement.
Page 126
FRANKLIN.
Page 144
Je trouvai très-difficile aussi d'observer l'_ordre_, en mettant à leur place les effets, les papiers, etc.
Page 145
15, 16).
Page 146
de manière que mon intention d'écrire et de publier ce commentaire, n'a jamais été remplie.