Franklin's Autobiography (Eclectic English Classics)

By Benjamin Franklin

Page 141

shelter us till we arrived, near
night, at the house of a German, where, and in his barn, we were all
huddled together, as wet as water could make us. It was well we were
not attacked in our march, for our arms were of the most ordinary
sort, and our men could not keep their gunlocks dry. The Indians are
dexterous in contrivances for that purpose, which we had not. They met
that day the eleven poor farmers above mentioned, and killed ten of
them. The one who escaped informed us that his and his companions'
guns would not go off, the priming[179] being wet with the rain.

The next day being fair, we continued our march, and arrived at the
desolated Gnadenhut. There was a sawmill near, round which were left
several piles of boards, with which we soon hutted ourselves,--an
operation the more necessary at that inclement season as we had no
tents. Our first work was to bury more effectually the dead we found
there, who had been half interred by the country people.

The next morning our fort was planned and marked out, the
circumference measuring four hundred and fifty-five feet, which would
require as many palisades to be made of trees, one with another, of a
foot diameter each. Our axes, of which we had seventy, were
immediately set to work to cut down trees, and, our men being
dexterous in the use of them, great dispatch was made. Seeing the
trees fall so fast, I had the curiosity to look at my watch when two
men began to cut at a pine; in six minutes they had it upon the
ground, and I found it of fourteen inches' diameter. Each pine made
three palisades of eighteen feet long, pointed at one end. While these
were preparing, our other men dug a trench all round, of three feet
deep, in which the palisades were to be planted; and our wagons, the
bodies being taken off, and the fore and hind wheels separated by
taking out the pin which united the two parts of the perch,[180] we
had ten carriages, with two horses each, to bring the palisades from
the woods to the spot. When they were set up, our carpenters built a
stage of boards all round within, about six feet high, for the men to
stand on when to fire through the loopholes. We had one swivel
gun,[181] which we mounted on one of the angles, and fired it as soon
as fixed, to let the Indians know, if any were within hearing, that we
had such pieces;

Last Page Next Page

Text Comparison with Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

Page 6
pour répandre dans cette seconde édition toute la clarté qui a pû dépendre de mes soins.
Page 8
Il a aussi remarqué que la vertu électrique du globe se transmettoit par le moyen d'un fil jusqu'à la distance d'une aune, & que lorsque le globe avoit été rendu électrique par la rotation & par la main appliquée au-dessus, il conservoit sa vertu pendant plusieurs heures.
Page 10
L'électricité qui jusques-là ne s'étoit manifestée que par le frottement, Hauksbée la découvrit dans une substance qui n'avoit point été frottée; il remarqua que si on laisse refroidir de la résine qui a été fondüe, & que, si, avant qu'elle soit tout-à-fait refroidie, on en approche du cuivre en feüilles, elle l'attire à la distance d'un pouce ou deux, sans aucun frottement précédent.
Page 14
la bouteille se déchargera lentement & insensiblement sans bruit, sans explosion & sans commotion.
Page 15
[Note 2: M.
Page 23
Les relations de la mort de M.
Page 24
Si le tems est favorable & que l'on soit dans l'obscurité, après douze ou quinze tours de rouë on apperçoit sur les bords de l'étain quelques étincelles, qui augmentant peu à peu en nombre & en force, représentent assez bien un ciel tout enflammé, tel que celui qui précède les grands.
Page 30
j'écris encore, & que je vous envoye ces nouvelles observations.
Page 31
8.
Page 37
Je suis avec un sincère respect, Votre très-humble & très-obligé serviteur, B.
Page 48
.
Page 95
) peuvent représenter les nuages électrisés.
Page 98
Ces morceaux que je vous envoye, ont été tachetés avec l'or d'Hollande; le vrai or fait une tache plus obscure & un peu rougeâtre, l'argent fait la tache verdâtre.
Page 104
Le premier nuage communiquant ce nouveau feu à la montagne, un troisiéme nuage survient, & tous les autres arrivant successivement agissent de la même manière sur ceux qui les précèdent & sur la montagne, d'aussi loin qu'ils s'étendent en arrière, ce qui peut être sur une étendue de pays de quelques centaines de lieuës.
Page 110
Après avoir ainsi dressé toute la machine, ne pouvant pas toujours rester à la campagne pour attendre l'orage, j'ai chargé de faire les observations en mon absence un habitant du lieu, nommé Coiffier, qui a servi quatorze ans dans les dragons, & sur qui je pouvois également compter pour l'intelligence & pour l'intrépidité.
Page 113
Delà résultent les avantages infinis de dissiper presque à volonté la matière du tonnerre, & de préserver de ses atteintes les édifices tant publics que particuliers.
Page 120
Je tenois dans une main un fil-d'archal qui étoit attaché par l'autre bout à la manivelle d'une Pompe, pour essayer si le coup du premier conducteur au travers de mes bras, seroit un peu plus fort que lorsqu'il passoit seulement sur la surface de la terre; mais je n'y.
Page 121
4°.
Page 126
Faites une croix de deux petites lates, les bras assez longs pour atteindre aux quatre coins d'un grand mouchoir fin de soye: quand il est étendu, liez les coins de ce mouchoir aux extrémités de la croix: par ce moyen vous avez le corps d'un cerf-volant; en y ajoutant adroitement une queuë, une gance & une ficelle, il s'élèvera en l'air comme ceux qui sont faits de papier; mais celui-ci qui est de soye est plus propre à résister au vent & à la pluye d'un orage sans se déchirer.
Page 140
«Dites-moi, je vous prie, dit-il, combien de tems faut il pour ce prétendu dépouillement, je puis vous assurer qu'après avoir soutenu l'électrisation pendant des heures entières, cette surface qui auroit dû, ce me semble, être bien dépourvûe de sa matière électrique, attendu le grand nombre d'étincelles qu'on en avoit tirées, ou le tems que cette matière avoit été exposée à l'action de la cause expulsive, cette surface, dis-je, ne m'en paroissoit que mieux électrisée & plus propre à produire tous les effets d'un corps actuellement électrique.