Franklin's Autobiography (Eclectic English Classics)

By Benjamin Franklin

Page 48

have me in the composing room, I
left the pressmen; a new _bien venu_,[70] or sum for drink, being five
shillings, was demanded of me by the compositors. I thought it an
imposition, as I had paid below; the master thought so too, and
forbade my paying it. I stood out two or three weeks, was accordingly
considered as an excommunicate, and had so many little pieces of
private mischief done me, by mixing my sorts,[71] transposing my
pages, breaking my matter, etc., if I were ever so little out of the
room, and all ascribed to the chapel[72] ghost, which they said ever
haunted those not regularly admitted, that, notwithstanding the
master's protection, I found myself obliged to comply and pay the
money, convinced of the folly of being on ill terms with those one is
to live with continually.

I was now on a fair footing with them, and soon acquired considerable
influence. I proposed some reasonable alterations in their chapel laws,
and carried them against all opposition. From my example, a great part
of them left their muddling breakfast of beer and bread and cheese,
finding they could with me be supplied from a neighboring house with a
large porringer of hot water gruel, sprinkled with pepper, crumbed with
bread, and a bit of butter in it, for the price of a pint of beer,
namely, three halfpence. This was a more comfortable as well as cheaper
breakfast, and kept their heads clearer. Those who continued sotting
with beer all day were often, by not paying, out of credit at the
alehouse, and used to make interest with me to get beer, their "light,"
as they phrased it, "being out." I watched the pay table on Saturday
night, and collected what I stood engaged for them, having to pay
sometimes near thirty shillings a week on their accounts. This, and my
being esteemed a pretty good "riggite,"--that is, a jocular verbal
satirist,--supported my consequence in the society. My constant
attendance (I never making a Saint Monday[73]) recommended me to the
master; and my uncommon quickness at composing occasioned my being put
upon all work of dispatch, which was generally better paid. So I went on
now very agreeably.

My lodging in Little Britain being too remote, I found another in Duke
Street, opposite to the Romish Chapel. It was two pair of stairs
backward, at an Italian warehouse. A widow lady kept the house; she
had a daughter, and a maidservant, and a journeyman who attended the
warehouse, but lodged abroad. After sending to inquire my character at
the house where I last lodged, she

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même - Tome II suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 3
Maintenant il n'y a aucune des grandes villes d'Europe, où l'on ne trouve un libraire français qui a des correspondans à Paris.
Page 4
Après avoir entendu Faulkener, imprimeur de Dublin, vanter pompeusement sa propre gazette, comme la plus parfaite qu'il y eût dans le monde.
Page 9
[8] There is a lust in man no charm can tame, Of loudly publishing his neighbour's shame.
Page 19
Ma femme apprenant que cet homme avoit une fille, lui envoya en présent, un bonnet à la mode.
Page 21
Mais, si en nourrissant ma famille, j'en occupe une partie à filer, l'autre à faire des briques et d'autres matériaux pour bâtir, le prix de mon bled me restera, et au bout de l'an, nous serons tous mieux vêtus et mieux logés.
Page 29
Je voudrais donc qu'on établit une caisse, qui serviroit à donner des récompenses aux marins.
Page 34
Mais il me semble qu'un marchand, étant plus éclairé par son éducation, et absolument libre de faire ce qu'il veut, devroit bien considérer si une guerre est juste, avant d'engager volontairement une bande de mauvais sujets à attaquer les commerçans d'une nation voisine, pour piller leurs propriétés et les ruiner avec leurs familles, s'ils se rendent sans combattre, ou à les blesser, les estropier, les assassiner, s'ils tentent de se défendre.
Page 38
assis au premier rang; les guerriers au second, et les femmes et les enfans au dernier.
Page 56
Là, ils pourront apprendre et exercer des arts mécaniques, sans que cela leur procure aucun désagrément.
Page 73
Elle doit, ensuite, avoir été continuellement diminuée par la substance qu'elle a fournie aux corps organisés; mais en même-temps ses pertes se sont réparées, lorsque ces corps ont été brûlés ou détruits.
Page 91
Il est donc évident que dans les dix dernières années, le commerce russe a doublé.
Page 102
Si l'on ne se hâte de leur donner des loix, et de les obliger à une juste subordination, le désordre dans lequel elles vivent, sera bientôt à son comble, et deviendra non moins funeste aux anciennes colonies qu'aux Indiens.
Page 104
--La ville de Williamsbourg, capitale de la Virginie, n'est-elle pas au moins à quatre cents milles de distance des établissement de l'Ohio?--Les loix de la Virginie n'exigent-elles pas que toute personne, accusée d'un crime capital, soit jugée à Williamsbourg _seulement_?--N'est-ce pas là que se tient l'assemblée générale de la province?--N'est-ce pas là qu'est aussi le tribunal du banc du roi, ou le tribunal de l'état?--La Virginie a-t-elle destiné quelques fonds à l'entretien des officiers civils de ces établissemens éloignés, au transport des accusés, et au paiement des frais de voyage et de séjour des témoins, qui auroient huit cents milles à faire pour aller à Williamsbourg et s'en retourner? Enfin, d'après toutes les raisons que nous avons détaillées,.
Page 114
Mais il est égal pour l'Angleterre que les manufacturiers demeurent à Birmingham ou à Sheffield, ou dans l'une et l'autre de ces villes, pourvu qu'ils restent dans le pays, et que leurs richesses et leurs personnes soient à ses ordres.
Page 116
Recommander d'offrir un pardon aux colonies, qu'on a outragées, c'est, en vérité, montrer qu'on nous croit encore l'ignorance, la bassesse, l'insensibilité que votre aveugle et orgueilleuse nation s'est long-temps plu à nous supposer.
Page 125
On dira peut-être encore que le nombre des propriétaires et des capitalistes, nombre si petit relativement à celui des hommes qui, n'ayant ni propriétés, ni capitaux, sont forcés de vivre de salaires, restera le même, parce que les causes qui réunissent les propriétés et les capitaux dans ses mains, ne changeront point, et que par conséquent il remettra, ou plutôt il tiendra les salaires très-bas.
Page 131
LA GOUTTE.
Page 132
ne sont-ils pas encore quelquefois chez elle?--Oui, assurément, car elle n'a pas perdu un seul de vos amis.
Page 140
| | | | | | | | |------|------|------|------|------|------|------| Application.
Page 141
| | | | | | | | |------|------|------|------|------|------|------| Humilité.