Memoirs of Benjamin Franklin; Written by Himself. [Vol. 2 of 2] With his Most Interesting Essays, Letters, and Miscellaneous Writings; Familiar, Moral, Political, Economical, and Philosophical, Selected with Care from All His Published Productions, and Comprising Whatever Is Most Entertaining and Valuable to the General Reader

By Benjamin Franklin

Page 142

persons under conquest,
and to be content with acquired dominion. Why should not the law of
nations go on improving? Ages have intervened between its several steps;
but, as knowledge of late increases rapidly, why should not those steps
be quickened? Why should it not be agreed to as the future law of
nations, that in any war hereafter the following descriptions of men
should be undisturbed, have the protection of both sides, and be
permitted to follow their employments in surety; viz.,

"1. Cultivators of the earth, because they labour for the subsistence of
mankind.

"2. Fishermen, for the same reason.

"3. Merchants and traders in unarmed ships, who accommodate different
nations by communicating and exchanging the necessaries and conveniences
of life.

"4. Artists and mechanics, inhabiting and working in open towns.

"It is hardly necessary to add, that the hospitals of enemies should be
unmolested; they ought to be assisted.

"In short, I would have nobody fought with but those who are paid for
fighting. If obliged to take corn from the farmer, friend or enemy, I
would pay him for it; the same for the fish or goods of the others.

"This once established, that encouragement to war which arises from a
spirit of rapine would be taken away, and peace, therefore, more likely
to continue and be lasting.

"B. FRANKLIN."

* * * * *

"_Mrs. Hewson._[27]

[27] Widow of the eminent anatomist of that name, and formerly Miss
Stevenson, to whom several of Dr. Franklin's letters on
Philosophical subjects are addressed.

"Passy, January 27, 1783.

"The departure of my dearest friend,[28] which I learn from your last
letter, greatly affects me. To meet with her once more in this life was
one of the principal motives of my proposing to visit

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même - Tome II suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 0
II.
Page 1
TRADUIT DE L'ANGLAIS, AVEC DES NOTES, PAR J.
Page 3
En examinant les livres anglais imprimés depuis le rétablissement des Stuards sur le trône d'Angleterre, jusqu'à l'avènement de Georges II, nous voyons que tons les substantifs commencent par une lettre capitale, en quoi nous avons imité notre langue mère, c'est-à-dire, la langue allemande.
Page 8
S'il se cache derrière l'imprimeur, et que vous découvriez pourtant qui il est, vous pourrez vous cacher aussi, vous mettre en embuscade la nuit, l'attaquer par derrière, et lui donner une bonne volée de coups de bâton.
Page 13
Un crapaud enseveli dans du sable, vit, dit-on, jusqu'au moment où ce sable se pétrifie; et alors l'animal étant renfermé dans une pierre, peut vivre encore pendant une longue suite de siècles.
Page 22
[16] Membre du parlement d'Angleterre, pour le bourg de Calne, en Wiltshire.
Page 31
Le sanguinaire auteur des _Pensées sur la Justice exécutive_, convient lui-même qu'elle est juste; et il remarque fort bien:--«Que la seule idée de l'innocence _outragée_, et plus encore celle de l'innocence _souffrante_, doit réveiller en nous tous les sentimens de la plus tendre compassion, et en même-temps, exciter la plus vive indignation contre les instrumens de ses maux.
Page 42
--Cette note est tirée d'un _petit recueil des OEuvres de Franklin_, publié par Dilly.
Page 47
Cependant j'avoue que je suis si persuadé que la providence s'occupe du gouvernement général du monde, que je ne puis croire qu'un événement qui importe au bien-être de plusieurs millions d'hommes, qui existent déjà ou qui doivent exister,.
Page 58
Si le marchand veut vendre trop cher une paire de souliers qui vient de l'étranger, l'acheteur s'adresse à un cordonnier; et si le cordonnier demande un trop haut prix, l'acheteur retourne an marchand: ainsi la concurrence retient dans de justes limites le marchand et l'ouvrier.
Page 63
Le maître doit lire le discours avec le ton et la dignité convenables, et employer même les gestes, lorsque cela est nécessaire, afin que ses écoliers puissent imiter sa manière.
Page 98
Le huitième paragraphe du rapport qui nous concerne, vante beaucoup l'exactitude et la précision de celui de 1768.
Page 115
Mais si les préjugés de l'Amérique sont trop profondément enracinés, et que la nécessité d'empêcher son commerce de passer dans des canaux étrangers nous divise encore, je regretterai sincèrement, et par amour du bien public, et par toute sorte de motifs particuliers, que ce ne soit pas le moment où l'on puisse ramener cette paix, l'un des plus grands objets de mon ambition.
Page 120
Dans une grande manufacture, où l'on emploie des animaux au lieu d'hommes, et des machines au lieu d'animaux, et où le travail est distribué avec cette intelligence qui double, qui décuple la force et le temps, l'ouvrage peut être fabriqué et vendu à un prix beaucoup moindre que dans celles qui n'ont pas le même avantage; et cependant, les ouvriers de l'une sont payés deux fois plus que ceux des autres.
Page 123
Le taux des salaires en Europe haussera encore par une autre cause, qu'il importe de bien connoître.
Page 127
--Il ne vous faut pas moins de quatre tasses de thé à la crême, avec une ou deux tartines de pain et de beurre, couvertes de tranches de boeuf fumé, qui, je crois, ne sont pas les choses du monde les plus faciles à digérer.
Page 135
_Bravo.
Page 136
L'ANGE.
Page 144
je ne l'avois imaginé; mais j'eus la satisfaction de les voir diminuer.
Page 151
Vous comptez que tout cela sera vendu bon marché.