Memoirs of Benjamin Franklin; Written by Himself. [Vol. 2 of 2] With his Most Interesting Essays, Letters, and Miscellaneous Writings; Familiar, Moral, Political, Economical, and Philosophical, Selected with Care from All His Published Productions, and Comprising Whatever Is Most Entertaining and Valuable to the General Reader

By Benjamin Franklin

Page 65

[4] Oh virtue! the most certain ruin.

These were some of the effects of the Roman law against libelling: those
of the British kings that aimed at despotic power or the oppression of
the subject, continually encouraged prosecutions for words.

Henry VII., a prince mighty in politics, procured that act to be passed
whereby the jurisdiction of the Star Chamber was confirmed and extended.
Afterward Empson and Dudley, two voracious dogs of prey, under the
protection of this high court, exercised the most merciless acts of
oppression. The subjects were terrified from uttering their griefs while
they saw the thunder of the Star Chamber pointed at their heads. This
caution, however, could not prevent several dangerous tumults and
insurrections; for when the tongues of the people are restrained, they
commonly discharge their resentments by a more dangerous organ, and
break out into open acts of violence.

During the reign of Henry VIII., a high-spirited monarch! every light
expression which happened to displease him was construed by his supple
judges into a libel, and sometimes extended to high treason. When Queen
Mary, of cruel memory, ascended the throne, the Parliament, in order to
raise a _fence_ against the violent prosecutions for words, which had
rendered the lives, liberties, and properties of all men precarious,
and, perhaps, dreading the furious persecuting spirit of this princess,
passed an act whereby it was declared, "That if a libeller doth go so
high as to libel against king or queen by denunciation, the judges shall
lay no greater fine on him than one hundred pounds, with two months'
imprisonment, and no corporeal punishment: neither was this sentence to
be passed on him except the accusation was fully proved by two
witnesses, who were to produce a certificate of their good demeanour for
the credit of their report."

This act was confirmed by another, in the seventh year of the reign of
Queen Elizabeth; only the penalties were heightened to two hundred
pounds and three months' imprisonment. Notwithstanding she rarely
punished invectives, though the malice of the papists was indefatigable
in blackening the brightest characters with the most impudent
falsehoods, she was often heard to applaud that rescript of
_Theodosius_. If any person spoke ill of the emperor through a foolish
rashness and inadvertence, it is to be despised; if out of madness, it
deserves pity; if from malice and aversion, it calls for mercy.

Her successor, King James I., was a prince of a quite different genius
and disposition; he used to say, that while he had the power of making
judges and bishops, _he could have what law and

Last Page Next Page

Text Comparison with Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

Page 2
Franklin, que cette matière est encore neuve à bien des égards.
Page 27
_ & je n'y ai rien trouvé qui.
Page 36
pouces ou plus de distance; tandis que l'aiguille est ainsi présentée, le conducteur ne sauroit être chargé, la pointe tirant le feu aussi promptement qu'il est poussé par le globe électrique: chargez-le, & présentez alors la pointe à la même distance, & il sera déchargé en un instant.
Page 37
FRANKLIN.
Page 38
[10] Ceci, soit dit en passant, montre entre les métaux & l'eau un nouveau rapport que l'on ignoroit jusqu'à présent.
Page 43
Si un morceau de liége suspendu par un fil de soye tombe entre les deux fils-d'archal, il jouëra continuellement de l'un à l'autre jusqu'à ce que la bouteille ne soit plus électrisée: la raison en est qu'il charrie & apporte le feu du dedans au dehors de la bouteille jusqu'à ce que l'équilibre soit rétabli.
Page 47
Observez, avant le coup, de le faire toucher par quelqu'un qui soit debout sur le plancher, afin de rétablir l'équilibre dans son corps; car en empoignant le bas de la bouteille, il devient quelquefois un peu électrisé _négativement_, ce qui continuë après le coup, de même qu'il conserveroit l'électricité _positive_, qui pourroit lui avoir été communiquée avant le coup; car le rétablissement de l'équilibre dans la bouteille n'affecte point du tout l'électricité dans l'homme que le feu traverse; cette électricité n'est ni augmentée ni diminuée.
Page 72
.
Page 88
89.
Page 94
.
Page 97
137.
Page 102
314.
Page 104
17.
Page 107
Si l'on plante sur le plancher un poinçon de métal, dont la tête soit arrondie & polie, de façon que les bassins puissent passer pardessus en décrivant leur cercle; si dans cet état on électrise un des bassins en lui appliquant le fil-d'archal de la bouteille électrique, on verra ce bassin s'abaisser en passant sur le poinçon, & même décharger son feu sur cet instrument, s'il est à une distance convenable.
Page 121
Mais quand je lui présentai un des autres corps électriques frottés, elle fut fortement attirée; & quand je l'électrisai par l'un d'eux jusqu'à ce qu'elle fût repoussée, elle fut attirée par le fil de la bouteille, mais repoussée par sa doublûre extérieure.
Page 135
de les considérer en particulier dans la vûe d'en découvrir la direction.
Page 144
Pendez une bouteille préparée pour l'expérience de Leyde au conducteur par son crochet, & chargez-la; après cela écartez la communication du fond de la bouteille, alors le conducteur donne des signes évidens de son électrisation, car si on attache autour de lui un fil & qu'on laisse des bouts longs d'environ deux pouces, ils s'étendront comme une paire de cornes; mais si vous touchez le conducteur il en sortira une étincelle & les fils tomberont, & le conducteur ne donne plus le moindre signe d'électrisation après cela.
Page 146
_Pag.
Page 148
Ce sera le même effet si le verre frotté en est approché lorsqu'elles ont été électrisées avec de la cire.
Page 163
_Tache_ bleuë sur une plaque d'argent, II.