The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 1 [of 3]

By Benjamin Franklin

Page 201

to be nearly at right
angles with it, and the balls at the end will repel each other;
and the more so, as the excited tube is brought nearer. When it
has been held a few seconds, at the distance of about six inches,
withdraw it, and the balls will approach each other till they touch;
and then separating again, as the tube is moved farther off, will
continue to repel when it is taken quite away. And this repulsion
between the balls will be increased by the approach of excited
glass, but diminished by excited wax; just as if the apparatus had
been electrified by wax, after the manner described in the third
experiment.


EXPERIMENT VI.

Insulate two tin tubes, distinguished by A and B, so as to be in
a line with each other, and about half an inch apart; and at the
remote end of each, let a pair of cork balls be suspended. Towards
the middle of A, bring the excited glass tube, and holding it a short
time, at the distance of a few inches, each pair of balls will be
observed to separate: withdraw the tube, and the balls of A will
come together, and then repel each other again; but those of B will
hardly be affected. By the approach of the excited glass tube, held
under the balls of A, their repulsion will be increased: but if the
tube be brought, in the same manner, towards the balls of B, their
repulsion will be diminished.

In the fifth experiment, the common stock of electrical matter in the
tin tube, is supposed to be attenuated about the middle, and to be
condensed at the ends, by the repelling power of the atmosphere of
the excited glass tube, when held near it. And perhaps the tin tube
may lose some of its natural quantity of the electrical fluid, before
it receives any from the glass; as that fluid will more readily run
off from the ends and edges of it, than enter at the middle: and
accordingly, when the glass tube is withdrawn, and the fluid is again
equally diffused through the apparatus, it is found to be electrified
negatively: for excited glass brought under the balls will increase
their repulsion.

In the sixth experiment, part of the fluid driven out of one tin tube
enters the other; which is found to be electrified positively, by the
decreasing of the repulsion of its balls, at the approach of excited
glass.


EXPERIMENT VII.

Let the tin tube, with a pair of balls at one end, be placed three
feet at least from any part of

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 2
Eripuit coelo fulmen sceptrumque tyrannis.
Page 4
--J'eus aussi hier le plaisir d'apprendre que l'Assemblée nationale de France avoit résolu de porter le deuil de ce Sage.
Page 23
William Bradford ayant peu d'ouvrage et autant d'ouvriers qu'il lui en falloit, ne put pas m'employer.
Page 28
Quand nous y fûmes:--«Voisin, lui dit-il, je vous amène un jeune imprimeur: peut-être avez-vous besoin de ses services.
Page 58
Je ne regardai plus cet écrit comme aussi irréprochable que je l'avois d'abord cru; et je soupçonnai qu'il s'étoit glissé, dans mes argumens, quelqu'erreur qui s'étendoit à toutes les conséquences que j'en avois tirées, comme cela arrive souvent dans les raisonnemens métaphysiques.
Page 62
Mais nous ne voulions pas encore nous charger de tenir une boutique.
Page 68
Au bout de quelques jours, ils me firent dire qu'ils n'approuvoient pas le mariage; qu'ayant consulté Bradford, ils avoient appris que le métier d'imprimeur n'étoit pas lucratif; que mes caractères seroient bientôt usés, et qu'il faudroit en acheter de neufs; que Keimer et.
Page 71
Il fut envoyé jeune au collége, où son esprit, son goût pour l'étude, et la douceur de son caractère lui acquirent l'affection de ses instituteurs.
Page 81
Ce n'est que par degrés que les choses les plus salutaires peuvent être mises en pratique.
Page 87
Allen est depuis dix jours absent de Philadelphie.
Page 88
Environ un mois après que cette lettre fût écrite, M.
Page 91
On peut dire qu'en mettant les colonies en état de se défendre elles-mêmes, on auroit écarté le prétexte, qui a servi à faire passer au parlement d'Angleterre l'acte du timbre, l'acte du thé et quelques autres, qui ont excité en Amérique un esprit de mécontentement, et occasionné par la suite la séparation des deux peuples.
Page 100
Observateur constant, il apprit des matelots, en traversant la Hollande, que l'effet d'une diminution d'eau dans les canaux, étoit de ralentir nécessairement la marche des yachts.
Page 104
L'esprit du peuple avoit été déjà préparé à cet évènement par le célèbre pamphlet de Thomas Paine, intitulé: _Le Sens Commun_.
Page 113
Comme ces prêts sont destinés à faciliter l'établissement des jeunes ouvriers qui se marieront, il faut que les administrateurs ne prêtent à une même personne ni plus de soixante livres sterlings, ni moins de quinze.
Page 115
Si ce bâton étoit un sceptre, il conviendroit à Washington, car il l'a mérité.
Page 119
Votre père étoit un homme qui ne laissoit jamais échapper l'occasion de donner de bons conseils.
Page 121
_ En un.
Page 124
Personne n'aime les frondeurs, et beaucoup de gens sont insultés par eux.
Page 142
Qu'on mette un impôt de vingt-quatre livres tournois par chaque fenêtre, où il y a des volets, qui font que les rayons du soleil n'éclairent pas les appartemens.