The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 1 [of 3]

By Benjamin Franklin

Page 213

That
vanity too, though an incitement to invention, is, at the same time,
the pest of inventors. Jealousy and envy deny the merit or the
novelty of your invention; but vanity, when the novelty and merit
are established, claims it for its own. The smaller your invention
is, the more mortification you receive in having the credit of it
disputed with you by a rival, whom the jealousy and envy of others
are ready to support against you, at least so far as to make the
point doubtful. It is not in itself of importance enough for a
dispute; no one would think your proofs and reasons worth their
attention: and yet, if you do not dispute the point, and demonstrate
your right, you not only lose the credit of being in that instance
_ingenious_, but you suffer the disgrace of not being _ingenuous_;
not only of being a plagiary, but of being a plagiary for trifles.
Had the invention been greater it would have disgraced you less;
for men have not so contemptible an idea of him that robs for gold
on the highway, as of him that can pick pockets for half-pence
and farthings. Thus, through envy, jealousy, and the vanity of
competitors for fame, the origin of many of the most extraordinary
inventions, though produced within but a few centuries past, is
involved in doubt and uncertainty. We scarce know to whom we are
indebted for the _compass_, and for _spectacles_, nor have even
_paper_ and _printing_, that record every thing else, been able to
preserve with certainty the name and reputation of their inventors.
One would not, therefore, of all faculties, or qualities of the
mind, wish, for a friend, or a child, that he should have that of
invention. For his attempts to benefit mankind in that way, however
well imagined, if they do not succeed, expose him, though very
unjustly, to general ridicule and contempt; and, if they do succeed,
to envy, robbery, and abuse.

I am, &c.

B. FRANKLIN.

FOOTNOTES:

[65] Dr. Lining.--EDITOR.

[66] See page 286, for the paper here mentioned.

[67] Mr. F. has since thought, that, possibly, the mutual repulsion
of the inner opposite sides of the electrised can may prevent the
accumulating an electric atmosphere upon them, and occasion it to
stand chiefly on the outside. But recommends it to the farther
examination of the curious.




TO MONS. DALIBARD, AT PARIS, INCLOSED IN A LETTER TO MR. PETER
COLLINSON, F. R. S.

_Beccaria's Work on Electricity.--Sentiments of Franklin on pointed
Rods, not fully understood in Europe.--Effect of Lightning on the
Church of Newbury,

Last Page Next Page

Text Comparison with Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

Page 1
_ Je suis avec un très-profond respect, MONSEIGNEUR, DE VOTRE ALTESSE SÉRÉNISSIME, Le très-humble & très-obéissant serviteur, D'ALIBARD.
Page 7
C'est lui qui nous a appris qu'elle est plus facilement excitée par un frottement léger & rapide que par un frottement plus rude: que le tems le plus sec & le vent de nord le plus froid sont les plus favorables pour l'Électricité: que l'humidité de l'air & à plus forte raison le souffle des animaux l'affoiblissent & même la détruisent en peu de tems: que l'eau produiroit le même effet, si l'on moüilloit le corps électrique: qu'une toile mise entre ce corps & celui qu'on veut attirer, empêche totalement l'attraction: qu'une étoffe de soye placée de même ne l'empêche pas entièrement: que les corps électriques n'attirent point la flamme d'une bougie, mais attirent fortement la fumée.
Page 19
Il a été soutenu[4] en l'année 1751.
Page 20
_Hemiglegia præ reliquis_ _morbis electrisatione curanda.
Page 45
ajoute tout de suite: _Ne sçait-on pas qu'on fait cesser l'électricité d'un corps quand on en tire des étincelles? Ce que vous faites ici sur la bouteille de Leyde, vous l'éprouverez de même sur une barre de fer,.
Page 46
N.
Page 60
46.
Page 62
L'analyse de cette bouteille étoit, ce semble, la chose la plus aisée à imaginer & la plus simple à éxécuter, & cependant personne n'y a songé, comme si cette idée n'eût pû venir que du nouveau monde; mais à peine a-t-elle pénetré en Europe, à peine le succès en est-il connu qu'on entreprend de le contester; on veut documenter l'auteur, changer le procedé, & nier le résultat.
Page 67
.
Page 71
44.
Page 84
.
Page 87
81.
Page 115
_ Dans la relation que le capitaine Waddel a donnée des effets de la foudre sur.
Page 124
«Outre les moyens indiqués par M.
Page 130
Je déchargeai promptement dans la verge de cette manière plusieurs bouteilles qui étoient chargées au globe; le fluide électrique passant du crochet dans la verge jusqu'à ce que le crochet ne tirât plus d'étincelles du doigt; & pendant que la verge recevoit de la bouteille, les timbres cesserent de sonner: mais en continuant d'appliquer le crochet de la bouteille à la verge, j'épuisai la quantité naturelle de la surface intérieure de ces bouteilles, ou pour m'exprimer à l'ordinaire je les chargeai négativement.
Page 137
Mais dans cette ligne d'or le métal est d'une finesse si grande, que ce n'est presque que la couleur de l'or; sur la couverture d'un livre _in-8º_.
Page 141
Après que la matière électrique fut poussée dehors du crochet de la bouteille préparée pour l'expérience de Leyde comme ci-dessus, je pendis une autre bouteille préparée de la même manière à un crochet attaché à la doublure de la première, & je tins cette autre bouteille dans ma main; mais si quelque matière électrique passoit au travers du verre de la première bouteille, la seconde.
Page 153
de Buffon, les cartes, &c.
Page 155
4º.
Page 162
_Retraite_ sous un arbre pendant l'orage, dangereuse, II.