The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 1 [of 3]

By Benjamin Franklin

Page 267

de réflexion, nous apprennent
qu'il ne faut pas compter sur les promesses qu'on nous a faites. Je
l'ai dit, il y a long temps, and avec regret, toutes ces pointes de
fer qu'on dresse en l'air, soit comme _électroscopes_, soit comme
préservatifs,----sont plus propre à nous attirer le feu du tonnerre
qu'à nous en préserver;----& je persiste â dire que le projet
d'épuiser une nuée orageuse du feu dont elle est chargée, n'est pas
celui d'un physicien,----. _Memoire sur les Effets du Tonnerre._

[83] Les cloches, en vertu de leur bénédiction, doivent écarter les
orages & nous preserver des coups de foudre; mais l'église permet
à la prudence humaine le choix des momens où il convient d'user de
ce préservatif. Je ne sais si le son, considéré physiquement, est
capable ou non de faire crever une nuée, & de causer l'épanchement
de son feu vers les objets terrestres, mais il est certain & prouvé
par l'expérience, que la tonnerre peut tomber sur un clocher, soit
que l'on y sonne ou que l'on n'y sonne point; & si cela arrive dans
le premier cas, les sonneurs sont en grand danger, parcequ'ils
tiennent des cordes par lesquelles la commotion de la foudre peut se
communiquer jusq'à eux: il est donc plus sage de laisser les cloches
en repos quand l'orage est arrivé au-dessus de l'église. Ibid.

[84] Suivant le rituel de Paris, lorsqu'on benit des cloches, on
recite les oraisons suivantes:

_Benedic, Domine ... quotiescumque sonuerit, procul recedat virtus
insidiantium, umbra phantasmatis, incursio turbinum, percussio
fulminum, læsio tonitruum, calamitas tempestatum, omnisque spiritus
procellarum, &c._

_Deus, qui per beatum Moïsen, &c. ... procul pellentur insidiæ
inimici, fragor grandinum, procella turbinum, impetus tempestatum,
temperentur infesta tonitrua. &c._

_Omnipotens sempiterne Deus, &c. ... ut ante sonitum ejus effugentur
ignita jacula inimici, percussio fulminum, impetus lapidum, læsio
tempestatum, &c._

[85] En 1718. M. Deslandes fit savoir à l'Academie Royale des
sciences, que la nuit du 14 ou 15 d'Avril de la mème année, le
tonnerre étoit tombé sur vingtquatre églises, dequis Landernau
jusqu'à Saint-Pol-de-Léon en Bretagne; que ces églises étoient
précisément celles où l'on sonnoit, & que la foudre avoit épargné
celles ou l'on ne sonnoit pas: que dans celle de Gouisnon, qui fut
entièrement ruinée, le tonnerre tua deux personnes de quatre qui
sonnoient, &c. _Hist. du l'Ac. R. des Sci. 1719._




_Experiments, Observations, and Facts, tending to support the
Opinion of the Utility of long pointed Rods, for securing Buildings
from Damage by Strokes of Lightning._

Read at the Committee appointed to consider the erecting Conductors
to secure the Magazines at Purfleet, Aug. 27, 1772.


EXPERIMENT I.

The prime conductor of an electric machine,

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 2
rue Hautefeuille, Nº.
Page 35
Toutes les fois qu'il se rapprochoit du canot et le touchoit, nous lui demandions s'il vouloit ramer, et nous lui donnions, en même-temps, quelques coups d'aviron sur les mains, afin de lui faire lâcher prise.
Page 42
Je fus très-surpris de voir que ces lettres n'étoient point du gouverneur; Réfléchissant alors sur ses délais, et m'en rappelant toutes les circonstances, je commençai à douter de sa sincérité.
Page 44
Nous convînmes que, moyennant un prix raisonnable, dont je ne me souviens plus, je pourrois prendre chez lui les livres qui me plairoient, et que je les lui rendrois après les avoir lus.
Page 47
Enfin, malgré la protection du maître, je fus obligé de payer de nouveau, convaincu qu'il y avoit de la folie à ne pas être en bonne intelligence avec ceux, au milieu desquels j'étois destiné à vivre.
Page 49
» J'obtins une fois la permission de lui rendre visite.
Page 61
William Mawgridge, menuisier, très-excellent mécanicien, et à tous égards, homme d'un esprit très-solide.
Page 68
Mistriss Godfrey se chargea de négocier notre petit traité.
Page 69
Ils me consultoient sur leurs affaires, et je leur rendois quelques services.
Page 75
On en fit circuler des copies dans toute la province; et, en peu de temps, le nombre des signataires s'éleva jusqu'à dix mille.
Page 85
Alison est à la tête de l'école de latin et du grec: mais comme il a maintenant trois bons aides[37], il peut fort bien consacrer, chaque jour, quelques heures à l'instruction de ceux.
Page 86
Paul Jackson et M.
Page 87
»Nous avons eu, M.
Page 90
Toute l'autorité exécutive devoit être déléguée au président-général, et l'autorité législative devoit résider dans le grand-conseil et le président réunis; le consentement.
Page 101
Ces lettres contenoient les plus violentes invectives contre les principaux habitans de la province de Massachusett, et invitoient les ministres à employer des moyens vigoureux pour forcer le peuple à leur obéir.
Page 109
_ .
Page 111
Je désire d'être enterré, avec le moins de dépense et de cérémonie qu'il sera possible.
Page 118
Et pourquoi, vous et moi, nous affligerions-nous de son départ, puisque nous devons bientôt le suivre, et que nous savons où nous le trouverons? Adieu.
Page 123
Dans quelque situation que soient placés les hommes, ils peuvent y avoir des agrémens et des inconvéniens; dans quelque société qu'ils aillent, ils peuvent y trouver des personnes et une conversation plus ou moins aimables; à quelque table qu'ils s'asseyent, ils peuvent y rencontrer des mets et des boissons d'un meilleur ou d'un plus mauvais goût, des plats un peu mieux ou un peu plus mal apprêtés; dans quelque pays qu'ils demeurent, ils ont du beau et du mauvais temps; quel que soit le gouvernement sous lequel ils vivent, ils peuvent y avoir de bonnes et de mauvaises loix, et ces loix peuvent être bien ou mal exécutées; quelque poëme, quelqu'ouvrage de génie qu'ils lisent, ils peuvent y voir des beautés et des défauts; enfin, sur presque tous les visages, dans presque toutes les personnes, ils peuvent découvrir des traits fins, et des traits moins parfaits, de bonnes et de mauvaises qualités.
Page 126
Combien peu d'entre nous existent aussi long-temps! J'ai vu des générations naître, fleurir et disparoître.