The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 1 [of 3]

By Benjamin Franklin

Page 65

_voluntary_, injustice, to which my want of religion was
calculated to expose me, in the dangerous period of youth, and in
the hazardous situations in which I sometimes found myself, among
strangers, and at a distance from the eye and admonitions of my
father. I may say _voluntary_, because the errors into which I had
fallen, had been in a manner the forced result either of my own
inexperience, or the dishonesty of others. Thus, before I entered
on my new career, I had imbibed solid principles, and a character
of probity. I knew their value; and I made a solemn engagement with
myself never to depart from them.

I had not long returned from Burlington before our printing materials
arrived from London. I settled my accounts with Keimer, and quitted
him, with his own consent, before he had any knowledge of our plan.
We found a house to let near the market. We took it; and to render
the rent less burdensome, (it was then twenty-four pounds a year, but
I have since known it let for seventy,) we admitted Thomas Godfrey, a
glazier, with his family, who eased us of a considerable part of it;
and with him we agreed to board.

We had no sooner unpacked our letters, and put our press in order,
than a person of my acquaintance, George House, brought us a
countryman, whom he had met in the streets enquiring for a printer.
Our money was almost exhausted by the number of things we had
been obliged to procure. The five shillings we received from this
countryman, the first fruits of our earnings, coming so seasonably,
gave me more pleasure than any sum I have since gained; and the
recollection of the gratitude I felt on this occasion to George
House, has rendered me often more disposed, than perhaps I should
otherwise have been, to encourage young beginners in trade.

There are in every country morose beings, who are always
prognosticating ruin. There was one of this stamp at Philadelphia.
He was a man of fortune, declining in years, had an air of wisdom,
and a very grave manner of speaking. His name was Samuel Mickle. I
knew him not; but he stopped one day at my door, and asked me if I
was the young man who had lately opened a new printing-house. Upon
my answering in the affirmative, he said he was very sorry for me,
as it was an expensive undertaking, and the money that had been
laid out upon it would be lost, Philadelphia being a place falling
into decay; its inhabitants having all, or nearly

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 5
Un bonheur constant a été mon partage jusqu'à l'âge avancé où je suis parvenu; mes descendans seront peut-être curieux de connoître les moyens qui, grace au secours de la providence, m'ont toujours si bien réussi; et si par hasard ils se trouvent dans les mêmes circonstances que moi, ils pourront retirer quelqu'avantage de mes récits.
Page 6
Enfin, il faut bien que je l'avoue, puisque personne ne voudroit me croire si je le niois, peut-être satisferai-je ma vanité.
Page 15
à Boston.
Page 16
C'étoit un jeune garçon, nommé _Collins_, avec lequel j'étois intimement lié.
Page 26
Je voulois avoir des biscuits, parce que je croyois qu'il y en avoit de pareils à ceux de Boston; mais on n'en fesoit point à Philadelphie.
Page 32
Cette visite piqua singulièrement mon frère; car peu temps après, ma mère lui ayant parlé du désir qu'elle avoit de nous voir réconcilier et bien vivre ensemble, il lui répondit que je l'avois tellement insulté devant ses ouvriers, que jamais il ne l'oublieroit ni ne le pardonneroit: cependant, il se trompoit en cela.
Page 41
Mais M.
Page 44
Ce docteur étoit un homme facétieux et très-amusant.
Page 47
Après cela je fus parfaitement d'accord avec mes compagnons de travail, et j'acquis bientôt, parmi eux, une grande influence.
Page 68
Les parens favorisèrent mon inclination, en m'invitant continuellement à souper, et me laissant seul avec leur fille, jusqu'à ce qu'il fût, enfin, temps d'en venir à une explication.
Page 69
Je regardois mon inconstance et mon oubli, pendant mon séjour à Londres, comme la principale cause de son malheur, quoique sa mère eût la bonne foi de s'en attribuer uniquement la faute, parce qu'après avoir empêché notre mariage avant mon départ, elle l'avoit engagée à en épouser un autre en mon absence.
Page 75
Mais le gouverneur, qui croyoit ces loix nuisibles aux propriétaires, refusa de les approuver; et l'assemblée se sépara sans avoir rien statué relativement aux milices.
Page 90
Ce fut-là l'origine de l'hôpital de Philadelphie; institution qui, avec le Mont-de-Piété et la maison où l'on distribue des remèdes, est une preuve de l'humanité des habitans de cette ville.
Page 116
Triste sujet de réflexion pour ceux qui peuvent avoir à redouter ce malheur! Nous autres Américains, nous nous marions ordinairement dès le matin de la vie.
Page 118
Elle n'est ici-bas que dans un état imparfait, et pour se préparer à vivre.
Page 120
Nous ne savons pas si nous n'aurons pas bientôt besoin de tout cela.
Page 123
le sort de notre pauvre famille? Nos parens ne se repentiront-ils pas alors amèrement d'avoir mis une si grande différence entre deux soeurs si parfaitement égales? Hélas! nous périrons de misère.
Page 124
Un vieux philosophe de mes amis étoit devenu, par expérience, très-défiant à cet égard, et évitoit soigneusement d'avoir aucune liaison avec les frondeurs.
Page 133
Quand le corps est mal à l'aise, l'ame en est.
Page 142
multiplication donne pour nombre total d'heures 1,281 Ces 1,281 heures multipliées par le nombre de 100,000 qui est celui des familles, donnent 128,100,000 Ces cent vingt-huit millions et cent mille heures, passées à Paris, à la clarté de la bougie ou de la chandelle, font, à demi-livre par heure 64,050,000 liv.