The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 2 [of 3]

By Benjamin Franklin

Page 116

in foam)
appeared in that whole space, though to windward and leeward of it
there were plenty; and a wherry, that came round the point under
sail, in her way to Portsmouth, seemed to turn into that tract of
choice, and to use it from end to end, as a piece of turnpike-road.

It may be of use to relate the circumstances of an experiment that
does not succeed, since they may give hints of amendment in future
trials: it is therefore I have been thus particular. I shall only add
what I apprehend may have been the reason of our disappointment.

I conceive, that the operation of oil on water is, first, to prevent
the raising of new waves by the wind; and, secondly, to prevent its
pushing those before raised with such force, and consequently their
continuance of the same repeated height, as they would have done, if
their surface were not oiled. But oil will not prevent waves being
raised by another power, by a stone, for instance, falling into a
still pool; for they then rise by the mechanical impulse of the
stone, which the greasiness on the surrounding water cannot lessen
or prevent, as it can prevent the winds catching the surface and
raising it into waves. Now waves once raised, whether by the wind or
any other power, have the same mechanical operation, by which they
continue to rise and fall, as a _pendulum_ will continue to swing,
a long time after the force ceases to act by which the motion was
first produced: that motion will, however, cease in time; but time
is necessary. Therefore, though oil spread on an agitated sea may
weaken the push of the wind on those waves whose surfaces are covered
by it, and so, by receiving less fresh impulse, they may gradually
subside; yet a considerable time, or a distance through which they
will take time to move, may be necessary to make the effect sensible
on any shore in a diminution of the surf: for we know, that when
wind ceases suddenly, the waves it has raised do not as suddenly
subside, but settle gradually, and are not quite down till after the
wind has ceased. So though we should, by oiling them, take off the
effect of wind on waves already raised, it is not to be expected
that those waves should be instantly levelled. The motion they have
received will, for some time, continue; and if the shore is not far
distant, they arrive there so soon, that their effect upon it will
not be visibly diminished. Possibly, therefore, if

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même - Tome II suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 3
Ceux qui ont employé une partie de leur temps à apprendre une langue étrangère, doivent avoir souvent observé, que lorsqu'ils ne la savoient encore qu'imparfaitement, de petites difficultés leur paroissoient considérables, et retardoient beaucoup leurs progrès.
Page 5
TABLEAU DU PRINCIPAL TRIBUNAL DE PENSYLVANIE, LE TRIBUNAL.
Page 13
Elles avoient été noyées dans du vin de Madère, au moment où l'on l'avoit mis en bouteilles, en Virginie, pour l'envoyer à Londres.
Page 23
Si nous n'en recevons pas de nouveaux, bientôt ce nombre diminuera, et sera insensiblement réduit à rien.
Page 27
Le juge Foster, page 158 de son ouvrage, dit: «Chaque homme» cette conclusion du tout à une partie ne me semble pas d'une bonne logique.
Page 35
Il est enfin temps que pour le bien de l'humanité, on mette un terme à ces horreurs.
Page 39
Ils ne vous ont pas appris les premières règles de la politesse.
Page 44
L'objet qu'il doit viser n'est point dérobé à sa vue, par la fumée du côté duquel il combat.
Page 50
L'accroissement du luxe, et la vie splendide de ceux qui sont devenus riches, entretiennent aussi beaucoup de monde.
Page 55
En un mot, l'Amérique est la terre du travail, et non point ce que les Anglais appellent une contrée de fainéans[38]; et les Français un pays de cocagne, où les rues sont pavées de miches, les maisons couvertes d'omelettes, et où les poulets volent tout rôtis, en criant: _Approchez-vous pour nous manger.
Page 59
Une copie de cet acte est remise à l'apprenti ou à ses parens, et le magistrat en garde la minute, à laquelle on peut avoir recours, en cas que le maître manque à quelqu'une de ses obligations.
Page 80
Mais, depuis le congrès du fort Stanwix, où les six Nations ont cédé au roi le pays que nous demandons, il y a eu quelque traité par lequel la couronne a promis aux six Nations et aux Cherokées de ne point former d'établissemens au-delà de la ligne marquée sur la carte jointe au rapport du bureau du commerce et des colonies, quoique les lords commissaires aient reconnu que les six Nations avoient cédé la propriété de ces terres à sa majesté; si, disons-nous, il existe un tel traité, nous nous flattons que les lords commissaires ne feront plus aucune objection, en voyant spécialement inséré dans l'acte de concession, qu'il nous sera défendu d'établir aucune partie du pays, sans en avoir préalablement obtenu la permission de sa majesté, et l'agrément des Cherokées, des.
Page 84
--Nous ajouterons que la ligue désignée dans la proclamation, ne pouvoit pas l'être d'une manière plus claire et plus précise, relativement à ces terres, car la proclamation porte:--«Que toutes les terres et territoires situés à l'occident des sources des rivières qui coulent de l'ouest et du nord-ouest vers la mer, seront réservés sous la protection de sa majesté.
Page 92
7 d.
Page 109
Je vais donc, pour obéir à Votre Excellence, lui faire brièvement part des idées qui me sont venues à cette occasion.
Page 126
(_Note du Traducteur.
Page 130
Alors vous en tirerez au moins pour une fois de la chaleur.
Page 143
En me levant, me laver et invoquer la bonté suprème, 6.
Page 146
--Quand quelqu'un affirmoit une chose qui me paraissoit être une erreur, je me refusois le plaisir de le contredire brusquement, et de lui montrer sur-le-champ quelqu'absurdité dans sa proposition; et, dans ma réponse, je commençois par observer.
Page 152
Les grands vaisseaux peuvent se hasarder en pleine mer: mais les petits bateaux doivent se tenir près du rivage.