The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 2 [of 3]

By Benjamin Franklin

Page 151

| 1| 7 A.M.| 68 | 63 | | | 60 | | |Much light all |
| | | | | | | | | | last night. |
| --|12 | 65 | 56 | SSW| WNW | 44 |38 13|72 2 |Colour of water |
| | | | | | | | | | changed. |
| --| 4 P.M.| 64 | 56 | | WbN | 21 | | | |
| --|10 dit.| 64 | 57 | SW | WNW | 31 | | |Much light. |
| 2| 8 A.M.| 62 | 53 | | | 18 |38 43|74 3|Much light. Thunder
| | | | | | | | | | -gust. |
| --|12 | 60 | 53 | WSW| NW | 18 | | |

Last Page Next Page

Text Comparison with Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

Page 10
Au lieu de bois M.
Page 23
Richman qui furent mises dans les nouvelles publiques de.
Page 27
traduites de l'Anglois par M.
Page 28
PRIVILÉGE DU ROI.
Page 33
Dans un cube elle est plus facilement tirée des angles que des surfaces planes, & ainsi des angles d'un corps de toute autre figure, & toujours plus facilement de l'angle le plus aigu.
Page 38
_Question_.
Page 45
.
Page 46
Donnez-lui à tenir la fiole électrisée, & touchez le fil-d'archal; à chaque fois que vous le toucherez, il sera électrisé de _moins_ en _moins_, & pourra tirer une étincelle de chacun de ceux qui sont sur le plancher.
Page 53
pouces du coussin, j'y sentois une espéce de suction, & j'entendois sur le coussin un bruit assez semblable à celui que l'on fait en retirant son haleine, les lèvres serrées, comme pour piper un petit animal.
Page 57
Franklin que, si l'on approche l'un de l'autre les crochets des deux bouteilles également chargées, il n'en résultera ni étincelle, ni choc: _Ho! voilà_, s'écrie M.
Page 71
] 57.
Page 72
ou 12.
Page 76
Que les parties composantes du verre soient extrêmement petites & déliées, je le conjecture de ce que ses parties brisées ne sont jamais raboteuses, mais toujours lisses & polies; & de la ténuité de ses particules, j'infére que les pores entr'elles sont excessivement petits; de là vient que l'eau forte, ni aucun autre menstruë connu n'y peut entrer pour les séparer, & en dissoudre la substance; nous ne connoissons même aucun fluide assez délié pour les pénétrer, excepté le feu commun & le fluide électrique.
Page 90
Quoiqu'un pays soit uni & sans montagnes qui interceptent les nuages électrisés, il y a cependant encore des moyens pour les obliger à déposer leurs eaux; car si un nuage électrisé, venant de la mer, rencontre dans l'air un nuage élevé de la terre, & par conséquent non-électrisé, le premier lancera son feu dans le dernier, & par ce moyen les deux nuages seront contraints de déposer subitement leurs eaux.
Page 109
Il s'agissoit de faire dans le tems de l'orage deux observations sur cette verge de fer ainsi disposée; l'une étoit de remarquer à sa pointe une aigrette lumineuse semblable à celle qu'on apperçoit à la pointe d'une aiguille, quand on l'oppose assez près d'un corps actuellement électrisé: l'autre étoit de tirer de la verge de fer des étincelles, comme on en tire du canon de fusil dans les expériences électriques.
Page 138
Collinson, Écuyer, membre de la Société Royale à Londres.
Page 140
L'effet le plus sensible d'un corps chargé d'électricité, est que quand on lui présente le doigt, ce doigt en tire une étincelle: or quand une bouteille préparée pour l'expérience de Leyde est penduë au canon d'un fusil ou au premier conducteur, & que vous faites tourner le globe pour la charger, aussitôt que la matière électrique est en mouvement, vous pouvez voir une étincelle aller de la surface extérieure de la bouteille à votre doigt, ce qui, dit M.
Page 153
Je vous envoyai l'année dernière un manuscrit qui contient quelques nouvelles expériences & des observations sur la foudre; je ne sçai si vous l'avez reçu, mais il a été imprimé depuis à Londres, & j'imagine que notre bon ami M.
Page 157
_Carreau_ de verre électrisé entre deux plaques de plomb, I.
Page 159
212.