The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 2 [of 3]

By Benjamin Franklin

Page 21

into it, together with the wind I mentioned, by their
descent, which beat back the rising spray in the centre.

This circumstance, of the bush bending outwards at the top, seems not
to agree with what I call a direct whirlwind, but consistent with the
reversed; for a direct one would sweep the bush inwards; if, in that
case, any thing of a bush would appear.

The pillar of water, as they call it, from its likeness, I suppose
to be only the end of the spout immersed in the bush, a little
blackened by the additional cloud, and, perhaps, appears to the eye
beyond its real bigness, by a refraction in the bush, and which
refraction may be the cause of the appearance of separation, betwixt
the part in the bush, and that above it. The part in the bush is
cylindrical, as it is above (_i. e._) the bigness the same from the
top of the bush to the water. Instead of this shape, in case of a
whirlwind, it must have been pyramidical.

Another thing remarkable, is, the curve in some of them: this is
easy to conceive, in case of descending parcels of drops through
various winds, at least till the cloud condenses so fast as to come
down, as it were, _uno rivo_. But it is harder to me to conceive it
in the ascent of water, that it should be conveyed along, secure of
not leaking or often dropping through the under side, in the prone
part: and, should the water be conveyed so swiftly, and with such
force, up into the cloud, as to prevent this, it would, by a natural
disposition to move on in a present direction, presently straiten the
curve, raising the shoulder very swiftly, till lost in the cloud.

Over every one of Stuart's figures, I see a cloud: I suppose his
clouds were first, and then the spout; I do not know whether it be so
with all spouts, but suppose it is. Now, if whirlwinds carried up the
water, I should expect them in fair weather, but not under a cloud;
as is observable of whirlwinds; they come in fair weather, not under
the shade of a cloud, nor in the night; since shade cools the air:
but, on the contrary, violent winds often descend from the clouds;
strong gusts which occupy small spaces; and from the higher regions,
extensive hurricanes, &c.

Another thing is the appearance of the spout _coming from_ the cloud.
This I cannot account for on the notion of a direct spout, but in the
real descending one, it

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même - Tome II suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 0
II.
Page 2
Le mot _résister_[5] est un mot nouveau: mais je l'ai vu employer d'une manière neuve, en disant: _Les représentans qui ont résisté à cette mesure à laquelle j'ai toujours moi-même _résisté_.
Page 6
Il peut juger et condamner à l'infamie, non-seulement des particuliers, mais des corps entiers, après les avoir entendus, ou sans les entendre, comme il le juge à propos.
Page 10
Durant les grandes chaleurs de l'été, on ne court aucun risque à se baigner, quoiqu'on ait chaud, lorsque la rivière, dans laquelle on se baigne, a été bien échauffée par le soleil.
Page 23
Voici la traduction du discours africain.
Page 35
[21] Nouvel exemple digne du quaker Denham, dont il est parlé dans le premier volume.
Page 38
Un missionnaire suédois ayant assemblé les chefs Indiens des bords de la Susquehannah, leur fit un sermon dans lequel il développa les principaux faits historiques sur lesquels est fondée notre religion; tels que la chute de nos premiers parens quand ils mangèrent une pomme; la venue du Christ pour réparer le mal; ses miracles, ses souffrances, etc.
Page 39
Alors les deux chasseurs se dirent l'un à l'autre: C'est un esprit, qui peut-être a senti l'odeur de notre gibier grillé, et désire d'en manger.
Page 46
Ils accusèrent Aaron d'avoir mis de côté la plupart des joyaux qui lui avoient été fournis pour le veau d'or.
Page 53
Il y.
Page 57
Mais si ces personnes lisent les articles de la confédération des États-Unis, elles verront que le congrès n'a ni le pouvoir ni l'argent nécessaire pour faire ce qu'elles désirent.
Page 59
En Amérique, l'augmentation continuelle de la population, empêche qu'on n'ait cette crainte de se créer des rivaux.
Page 73
La chaleur naturelle des animaux n'est-elle pas produite, parce que la digestion sépare les parties des alimens et met leur feu en liberté? N'est-ce pas la sphère du feu qui allume les globes errans qu'elle rencontre, lorsque la terre fait sa révolution autour du soleil, et qui après avoir enflammé leur surface, les fait crever aussitôt que l'air qu'ils contiennent est très-raréfié par la chaleur? OBSERVATIONS SUR LE RAPPORT FAIT PAR LE BUREAU DU COMMERCE ET DES COLONIES, POUR EMPÊCHER L'ÉTABLISSEMENT DE LA PROVINCE DE L'OHIO[43].
Page 84
En conséquence, on donna, la même année, des ordres à sir William Johnson, pour qu'il convoquât les chefs des six Nations, et qu'il leur fît part du projet des ministres anglais.
Page 108
SUR UN PLAN DE GOUVERNEMENT ENVOYÉ PAR LE CABINET DE LONDRES EN AMÉRIQUE[65].
Page 119
La politique de la tyrannie et celle du commerce, ont méconnu et déguisé ces vérités.
Page 128
--Ne vous flattez donc pas qu'en passant une demi-heure dans votre voiture, vous preniez de l'exercice.
Page 130
--Vous pouvez tous les jours parmi ces bonnes créatures, trouver quatre ou cinq vieilles femmes et vieux hommes, courbés et peut-être estropiés sous le poids des années et par un travail trop fort et continuel, qui, après une longue journée de fatigue, ont à marcher peut-être un ou deux milles pour trouver leurs chaumières.
Page 138
Cette vertu une fois obtenue et affermie, le _silence_ devenoit beaucoup plus aisé.
Page 148
--Agissons donc, pendant que nous le pouvons, et agissons à propos.