The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 2 [of 3]

By Benjamin Franklin

Page 338

sake of humanity, that a stop were put to
this enormity. The United States of America, though better situated
than any European nation to make profit by privateering (most of the
trade of Europe, with the West Indies, passing before their doors)
are, as far as in them lies, endeavouring to abolish the practice,
by offering, in all their treaties with other powers, an article,
engaging solemnly, that, in case of future war, no privateer shall
be commissioned on either side; and that unarmed merchant-ships, on
both sides, shall pursue their voyages unmolested[94]. This will be
a happy improvement of the law of nations. The humane and the just
cannot but wish general success to the proposition.

With unchangeable esteem and affection,

I am, my dear friend,

Ever yours.

FOOTNOTES:

[93] From a small collection of Dr. Franklin's papers, printed for
Dilly. _Editor_.

[94] This offer having been accepted by the late king of Prussia, a
treaty of amity and commerce was concluded between that monarch and
the United States, containing the following humane, philanthropic
article; in the formation of which Dr. Franklin, as one of the
American plenipotentiaries, was principally concerned, viz.

ART. XXIII.

If war should arise between the two contracting parties, the
merchants of either country, then residing in the other, shall be
allowed to remain nine months to collect their debts and settle
their affairs, and may depart freely, carrying off all their effects
without molestation or hindrance; and all women and children,
scholars of every faculty, cultivators of the earth, artisans,
manufacturers, and fishermen, unarmed and inhabiting unfortified
towns, villages, or places, and in general all others, whose
occupations are for the common subsistence and benefit of mankind,
shall be allowed to continue their respective employments, and shall
not be molested in their persons, nor shall their houses and goods
be burnt, or otherwise destroyed, nor their fields wasted, by the
armed force of the enemy into whose power, by the events of war, they
may happen to fall; but if any thing is necessary to be taken from
them for the use of such armed force, the same shall be paid for at
a reasonable price. And all merchant and trading vessels employed in
exchanging the products of different places, and thereby rendering
the necessaries, conveniences, and comforts of human life more easy
to be obtained, and more general, shall be allowed to pass free and
unmolested; and neither of the contracting powers shall grant or
issue any commission to any private armed vessels, empowering them to
take or destroy such trading vessels, or interrupt such commerce.




_A Parable against Persecution,

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même - Tome II suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 1
À NOÉ WEBSTER, À HARTFORD.
Page 12
Mais le saisissement que produit en général l'eau froide, m'a toujours paru trop violent; et j'ai trouvé plus analogue à ma constitution, et plus agréable de me baigner dans un autre élément, c'est-à-dire, dans l'air froid.
Page 18
Nous assemblons des parlemens et des conseils, pour profiter de leur sagesse collective: mais en même-temps, nous avons nécessairement l'inconvénient de leurs passions réunies, de leurs préjugés et de.
Page 22
Un homme deviendroit un fermier d'importance, en défrichant cent acres de ces forêts; et cent mille hommes à défricher chacun cent acres, ne feroient pas une lacune assez grande pour être visible de la lune, à moins qu'on n'y eût le télescope d'Herschel; tant sont vastes les pays que les bois couvrent encore! C'est, cependant, une sorte de consolation, que de songer que parmi les hommes, il y a encore plus d'activité et de prudence que de paresse et de folie.
Page 28
_ «L'expédient, etc».
Page 38
Quand il a fini il se rassied, et on lui laisse cinq ou six minutes, pour qu'il puisse se rappeler s'il n'a omis rien de ce qu'il avoit intention de dire, et se lever de nouveau pour l'énoncer.
Page 53
La vérité est que quoique dans ce pays il y ait très-peu de gens aussi misérables que les classes pauvres d'Europe, il y en a aussi très-peu qu'on pût regarder en Europe comme riches.
Page 69
Pendant que le fer est ramolli et chaud, il n'est qu'un aimant momentané: s'il se refroidit et.
Page 70
Le globe étant maintenant un aimant parfait, nous sommes peut-être à l'abri de voir désormais changer son axe, mais nous sommes encore exposés à voir arriver, à sa surface, des accidens occasionnés par le mouvement du fluide intérieur; et ce mouvement est lui-même l'effet de l'explosion violente et soudaine que produit sous la terre la rencontre de l'eau et du feu.
Page 89
Les terres des bords de l'Ohio sont extrêmement fertiles; le climat y est tempéré.
Page 109
6º.
Page 110
11º.
Page 112
Des haines, des discordes naîtront entre les gouvernans et les gouvernés, et tout sera bientôt en confusion.
Page 114
Si l'on avoit pu dessécher par des fossés, les sables de Goodwin, et donner, par ce moyen, à l'Angleterre un vaste pays, qui seroit à présent couvert d'habitans, pourroit-on croire qu'il fût juste de priver ces habitans des droits dont jouissent tous les autres Anglais? Faudroit-il leur enlever le droit de vendre les productions de leur canton dans les mêmes ports où iroient leurs compatriotes, et de faire eux-mêmes leurs souliers, parce qu'un cordonnier ou un marchand de la partie de l'île habitée avant la leur, s'imagineroit qu'il seroit plus avantageux pour lui de les chausser et de trafiquer avec eux.
Page 115
C'est à cette occasion que Franklin, qui étoit l'un des députés, et le rédacteur du premier plan, écrivit les trois lettres suivantes.
Page 121
Dans la province de New-York, les ouvriers des dernières classes et qui exercent les genres d'industrie les plus communs, gagnent ordinairement par jour trois schellings six pences, monnoie de la colonie, valant 2 schellings sterling.
Page 136
Aucune? LE SIXIÈME.
Page 140
|------|------|------|------|------|------|------| Économie.
Page 142
Here will I hold: if there is a power above us (And that there is, all nature cries aloud Thro' all her works) he must delight in virtue, And that which he delights in, must be happy.
Page 143
9.