The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 2 [of 3]

By Benjamin Franklin

Page 54

a long canal
of water stopped at the end by a gate. The water is quite at rest
till the gate is open, then it begins to move out through the gate;
the water next the gate is first in motion, and moves towards the
gate; the water next to that first water moves next, and so on
successively, till the water at the head of the canal is in motion,
which is last of all. In this case all the water moves indeed towards
the gate, but the successive times of beginning motion are the
contrary way, viz. from the gate backwards to the head of the canal.
Again, suppose the air in a chamber at rest, no current through the
room till you make a fire in the chimney. Immediately the air in the
chimney being rarefied by the fire rises; the air next the chimney
flows in to supply its place, moving towards the chimney; and, in
consequence, the rest of the air successively, quite back to the
door. Thus to produce our north-east storms, I suppose some great
heat and rarefaction of the air in or about the Gulph of Mexico; the
air thence rising has its place supplied by the next more northern,
cooler, and therefore denser and heavier, air; that, being in motion,
is followed by the next more northern air, &c. &c. in a successive
current, to which current our coast and inland ridge of mountains
give the direction of north-east, as they lie N. E. and S. W.

This I offer only as an hypothesis to account for this particular
fact; and perhaps, on farther examination, a better and truer may be
found. I do not suppose all storms generated in the same manner. Our
north-west thunder-gusts in America, I know are not; but of them I
have written my opinion fully in a paper which you have seen.

I am, &c.

B. FRANKLIN.




_Meteorological Imaginations and Conjectures_[11].


There seems to be a region higher in the air over all countries,
where it is always winter, where frost exists continually, since in
the midst of summer, on the surface of the earth, ice falls often
from above in the form of hail.

Hailstones, of the great weight we sometimes find them, did not
probably acquire their magnitude before they began to descend. The
air, being eight hundred times rarer than water, is unable to support
it but in the shape of vapour, a state in which its particles are
separated. As soon as they are condensed by the cold of the upper
region, so

Last Page Next Page

Text Comparison with Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

Page 4
En conséquence de ces découvertes; il a imaginé quantité d'autres expériences dont l'enchaînement & le résultat sont la confirmation des premières & l'apologie de son jugement.
Page 8
Cette boule étant muë avec rapidité, si l'on applique la main dessus elle devient électrique & attire les corps légers qui lui sont présentés; si on la détache de la machine sur laquelle elle a dû être posée pour la faire tourner & qu'on la tienne à la main par l'axe, non-seulement elle attire une plume, mais elle la repousse ensuite, & ne l'attire plus de nouveau que la plume n'ait touché quelqu'autre corps.
Page 16
Dans le même instant les deux observateurs ressentirent la commotion dans les bras dont ils tenoient l'un le fil de fer & l'autre la bouteille.
Page 18
La médecine à sçu plusieurs fois tirer parti des choses qui sembloient les plus opposées à son but, & convertir en remèdes salutaires des substances qui avoient de tout tems été reconnuës pour des poisons dangereux; la philosophie à son exemple a essayé de faire servir à l'utilité des hommes ce qui peut leur être nuisible ou qui paroît tout au moins inutile pour la santé: elle a tenté d'appliquer à la guérison des maladies, ce qui peut donner la mort.
Page 22
Conduit par cette observation & par une infinité d'autres rapprochées avec sagacité, il découvre une analogie surprenante entre l'électricité & la foudre: il fait voir par des raisons solides que le feu électrique & le feu du ciel sont le même élément bien différent du feu commun, quoiqu'il puisse le produire.
Page 49
De-là quelques termes nouveaux se sont introduits parmi nous.
Page 60
La saison où il se livre plus particulierement à l'électricité, comme la plus favorable aux expériences, est l'hyver, & c'est le temps où la Pensylvanie jouit du ciel le plus beau & le plus pur; quoi qu'il en soit, des objections, la proposition de notre auteur restera dans toute sa force pour quiconque voudra se mettre dans sa position, & consulter l'expérience sans prévention.
Page 64
] »S'il restoit encore quelques doutes sur l'analyse de la bouteille électrisée, qui est regardée avec raison comme une des plus belles expériences de M.
Page 65
Quand nous avons dit que l'eau ou le métal que l'on met dans la bouteille de Leyde n'emportent point avec eux d'électricité, dans le temps qu'on les verse dans un autre vase soutenu sur un support électrique; il ne faut pas prendre cette proposition à la rigueur.
Page 86
TOME SECOND.
Page 99
lettres que la dorure sur un livre, quoique d'abord elle communiquât parfaitement bien le choc, le manquoit néanmoins après un petit nombre d'expériences, sans que nous pussions en donner la raison.
Page 111
Arrivé à l'endroit où est placé la tringle coudée j'ai présenté le fil-d'archal, en avançant successivement vers la tringle à un pouce & demi ou environ; il est sorti de la tringle une petite colonne de feu bleuâtre sentant le souffre, qui venoit frapper avec une extrême vivacité le tenon du fil-d'archal, & occasionnoit un bruit semblable à celui qu'on feroit en frappant sur la tringle avec une clef.
Page 114
Pour calmer les craintes de ceux qui, malgré ces raisons, pourroient appréhender que les pointes élevées sur leurs maisons n'y attirassent le feu du ciel, j'ajouterai ici un autre moyen de les mettre tout-à-fait en sureté.
Page 117
C'est de là qu'ils ont acquis la vertu magnétique; & peut-être l'aiman lui-même n'est-il aiman que parce que c'est une pierre qui contient beaucoup de fer, & qui a été frappée de la foudre.
Page 126
Au bout de la ficelle près de la main, il faut noüer un cordon ou ruban de soye, & attacher une clef dans l'endroit où la soye & la ficelle se joignent.
Page 138
Les petits nuages électrisés dont l'équilibre avec la terre est bien vîte rétabli par la pointe, ne peuvent-ils pas de la même manière s'élever vers le principal, & par ce moyen occasionner un si grand vuide que le grand nuage ne puisse frapper dans cet endroit? Ces pensées, mon cher ami, ne sont que hazardées & ébauchées; si j'étois simplement ambitieux de me faire quelque réputation dans la philosophie, je les garderois par devers moi jusqu'à ce qu'elles fussent perfectionnées & rectifiées par le tems & par de nouvelles expériences.
Page 139
Franklin Écuyer à Philadelphie, par M.
Page 145
Il est amusant de voir la manière dont les fils hausseront & baisseront en touchant la doublure de la bouteille & le conducteur tour à tour.
Page 153
effet dont vous me dites qu'il semble douter, je vous avouërai que je crois que c'est modestie & prudence de sa part.
Page 157
_Chaleur_ du soleil ne détruit point l'électricité, I.