The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 2 [of 3]

By Benjamin Franklin

Page 61

on the ball
with bellows; a second wetting and blowing, when the mercury is
down, carries it yet lower. I think I did not get it lower than five
or six degrees from where it naturally stood, which was, at that
time, sixty. But it is said, that a vessel of water being placed in
another somewhat larger, containing spirit, in such a manner that
the vessel of water is surrounded with the spirit, and both placed
under the receiver of an air-pump; on exhausting the air, the spirit,
evaporating, leaves such a degree of cold as to freeze the water,
though the thermometer, in the open air, stands many degrees above
the freezing point.

I know not how this phenomenon is to be accounted for, but it gives
me occasion to mention some loose notions relating to heat and cold,
which I have for some time entertained, but not yet reduced into any
form. Allowing common fire, as well as electrical, to be a fluid
capable of permeating other bodies, and seeking an equilibrium, I
imagine some bodies are better fitted by nature to be conductors of
that fluid than others; and that, generally, those which are the best
conductors of the electrical fluid, are also the best conductors of
this; and _e contra_.

Thus a body which is a good conductor of fire readily receives
it into its substance, and conducts it through the whole to all
the parts, as metals and water do; and if two bodies, both good
conductors, one heated, the other in its common state, are brought
into contact with each other, the body which has most fire readily
communicates of it to that which had least, and that which had least
readily receives it, till an equilibrium is produced. Thus, if you
take a dollar between your fingers with one hand, and a piece of
wood, of the same dimensions, with the other, and bring both at the
same time to the flame of a candle, you will find yourself obliged
to drop the dollar before you drop the wood, because it conducts the
heat of the candle sooner to your flesh. Thus, if a silver tea-pot
had a handle of the same metal, it would conduct the heat from the
water to the hand, and become too hot to be used; we therefore give
to a metal tea-pot a handle of wood, which is not so good a conductor
as metal. But a china or stone tea-pot being in some degree of the
nature of glass, which is not a good conductor of heat, may have a
handle of

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 0
Tout Débitant d'Édition contrefaite, s'il n'est pas reconnu Contrefacteur, sera tenu de payer au véritable Propriétaire une somme équivalente au prix de cinq cents exemplaires de l'Édition originale.
Page 7
Preux chevalier, juge très-équitable, Franc, généreux, compatissant, humain, Tendant au pauvre une main secourable, Par ses conseils éclairant l'incertain, Il eut le don de plaire: il fut enfin, Toujours aimé, comme toujours aimable.
Page 11
J'acquis bientôt sous lui une belle écriture: mais je ne fus pas aussi heureux en arithmétique, car je n'y fis aucun progrès.
Page 29
Les deux imprimeurs de Philadelphie me parurent dénués de toutes les qualités nécessaires dans leur profession.
Page 37
En conséquence, je dînai de morue avec grand plaisir, et je continuai depuis, à manger comme les autres, retournant seulement par occasion au régime végétal.
Page 40
Ces délais successifs se prolongèrent jusqu'à ce que.
Page 50
Indépendamment du désir qu'avoit Wygate de se perfectionner dans l'art de la natation, il m'étoit très-attaché, parce qu'il y avoit une grande conformité dans nos goûts et dans nos études.
Page 58
L'objet de ce pamphlet étoit de prouver que, d'après les attributs de Dieu, sa bonté, sa sagesse, sa puissance, rien ne pouvoit être mal dans le monde; que le vice et la vertu n'existoient pas réellement, et n'étoient que de vaines distinctions.
Page 67
Je vendois aussi du papier, du parchemin, du carton, des livres, et divers autres articles.
Page 69
Mais soupçonnant ce motif, je ne remis plus le pied chez eux.
Page 74
Franklin en sentit bientôt la nécessité; et vers l'année 1738, il forma, à Philadelphie, la première compagnie pour éteindre les incendies.
Page 79
On rendit compte de cette expérience à l'Académie des Sciences, dans un mémoire composé par Dalibard, et daté du 13 mai 1752.
Page 84
En outre, plusieurs de ceux qui ont été élevés dans cette école, sont maintenant comptés parmi les citoyens les plus utiles et les plus estimés de l'état.
Page 94
Elle adressa au roi et à son conseil, une pétition, dans laquelle elle montroit tout le tort que fesoient au peuple, et l'attachement exclusif des propriétaires à leur intérêt particulier, et leur indifférence pour le bien général de la colonie; et elle en demandoit justice.
Page 106
Elle se rassembla à Philadelphie.
Page 111
FRANKLIN.
Page 117
Je ne ferai que peu d'usage du privilège qu'ont les vieillards, de donner des avis à leurs jeunes amis.
Page 118
Quelquefois nous nous donnons prudemment nous-même une mort partielle.
Page 121
_» Quand j'ai vu un autre ambitieux, jaloux d'acquérir la faveur populaire, s'occuper sans cesse d'intrigues politiques, négliger ses propres affaires, et se ruiner en se livrant à cette folie.
Page 144
d'être économes.