Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même - Tome II suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

By Benjamin Franklin

Page 11

un pieu la corde du cerf-volant, qui
s'étoit déjà élevé très-haut. Pendant ce temps-là je nageois. Mais
voulant jouir des deux plaisirs à-la-fois, j'allai reprendre la corde de
mon cerf-volant, et me tournant sur le dos, je m'apperçus que j'étois
entraîné sur l'eau d'une manière très-agréable. Je priai alors un de mes
camarades de faire le tour de l'étang, et de porter mes vêtemens dans un
endroit que je lui indiquai; et tenant toujours la corde du cerf-volant,
je traversai l'eau sans la moindre fatigue, et même avec beaucoup de
plaisir. Je fus seulement obligé de temps en temps de ralentir un peu ma
course, parce que je m'apperçus que quand j'allois trop vîte, le
cerf-volant descendoit trop bas. Mais dès que je m'arrêtois, il
remontait.

C'est la seule fois que j'ai fait usage de ce moyen, avec lequel on
pourroit, je crois, traverser de Douvres à Calais. Mais le paquebot est
encore préférable.

[10] Ceci a été écrit pour répondre à quelques questions de M.
Dubourg.

[11] On trouve chez le citoyen _Buisson_, libraire, _rue
Hautefeuille_, l'Abrégé des Transactions philosophiques de la
Société royale de Londres, traduit de l'anglais, et rédigé par
_Gibelin_, et autres Savans, avec 39 planches gravées en
taille-douce; 14 vol. _in-8º_.

Il reste très-peu d'exemplaires de ces Mémoires de l'Académie royale
de Londres. Cet Ouvrage est complet: il comprend neuf divisions;
savoir:

_L'Histoire naturelle_, Tremblemens de terre, Volcans, Curiosités
naturelles, Fossiles, Pétrifications, Zoologie, Quadrupèdes,
Poissons, Insectes, etc. 2 vol. _Botanique, Agriculture, Économie
rurale_, 2 vol. _Physique expérimentale_, 2 vol. _Chimie_, 1 vol.
_Anatomie et Physique animale_, 1 vol. _Médecine et Chirurgie_, 1
vol. _Matière médicale et Pharmacie_, 2 vol. _Mélanges,
Observations, Voyages_, 1 vol. _Antiquités, Beaux-Arts, Inventions
et Machines_, 2 vol.

En tout 14 vol. On ne les sépare point.

[12] Tome 50, page 30.




NOUVELLE MODE DE PRENDRE DES BAINS[13].


Londres, le 28 juillet 1768.

J'approuve beaucoup l'épithète de tonique, que vous donnez,

Last Page Next Page

Text Comparison with Benjamin Franklin and the First Balloons

Page 0
In general it may be said that, whereas Bigelow gives the text without paragraphs, capital letters or the old spelling,[2] Smyth follows the originals more closely.
Page 1
30, 1783.
Page 2
Since writing the above, I am favour'd with your kind Letter of the 25th.
Page 3
Among the Pleasanteries Conversation produces on this Subject, some suppose Flying to be now invented, and that since Men may be supported in the Air, nothing is wanted but some light handy Instruments to give and direct Motion.
Page 4
It was dismissed about One aClock in the Morning.
Page 5
Enclosed is a Copy of the _Proces verbal_ taken of the Experiment made yesterday in the Garden of the Queen's Palace la Muette where the Dauphin now resides which being near my House I was present.
Page 6
There was a vast Concourse of Gentry in the Garden, who had great Pleasure in seeing the Adventurers go off so chearfully, & applauded them by clapping &c.
Page 7
He informed me that they lit gently without the least Shock, and the Balloon was very little damaged.
Page 8
Thus the great Bulk of one of these Machines, with the short duration of its Power, & the great Expence of filling the other will prevent the Inventions being of so much Use, as some may expect, till Chemistry can invent a cheaper light Air producible with more Expedition.
Page 9
(POSTPONEMENT OF CHARLES' AND ROBERT'S ASCENSION.
Page 10
What became of them is not yet known here.
Page 11
Charles hier a 10 heures 1/4 du Soir et a dit, Que les Voyageurs etoient descendus lentement et volontairement a trois heures 3/4 dans les Marais de Nesle et d'Hebouville, une lieue et demie apres l'Isle Adam.
Page 12
F.
Page 13
Except for the following corrections, the original text and punctuation remain.
Page 14
" "Aiant encor" might be "Ayant encore", as printed in the "Journal des scavans" of January 1784, but was not corrected here; p.