Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même - Tome II suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

By Benjamin Franklin

Page 32

me semble que la réponse du voleur, examinée loyalement, doit
paraître raisonnable, parce qu'elle est fondée sur le principe éternel
de l'équité, qui veut que le châtiment soit proportionné à l'offense; et
la réplique du juge est brutale et insensée. Cependant, l'auteur du
pamphlet--«désire que tous les juges se la rappellent quand ils vont
tenir leurs assises; parce qu'elle contient la sage raison des peines
qu'ils sont appelés à faire infliger.--Elle explique tout de suite,
dit-il, les bases et les véritables motifs des punitions capitales. Elle
apprend, sur-tout, que la propriété d'un homme, ainsi que sa vie, doit
être regardée comme sacrée».

N'y a-t-il donc point de différence entre le prix de la propriété et
celui de la vie? Si je pense qu'il est juste que le meurtre soit puni de
mort, non-seulement parce que le châtiment est égal au crime, mais pour
empêcher d'autres meurtres, s'ensuit-il que je doive approuver qu'on
inflige le même châtiment pour une petite atteinte portée à ma
propriété? Si je ne suis pas moi-même assez méchant, assez vindicatif,
assez barbare pour donner la mort à quelqu'un qui m'a dérobé quatorze
schellings trois sous, comment puis-je applaudir à la loi qui la lui
donne? Montesquieu, qui étoit un juge, a essayé de nous inculquer
d'autres maximes. Il devoit connoître les sentimens qu'éprouvent des
juges humains dans ces occasions, et quels sont les effets de ces
sentimens. Bien loin de penser que des châtimens sévères et excessifs
préviennent le crime, voici ce qu'il dit:

«L'atrocité des lois en empêche l'exécution.

»Lorsque la peine est sans mesure, on est souvent obligé de lui préférer
l'impunité.

»La cause de tous les relâchemens vient de l'impunité des crimes, et non
de la modération des peines.»

Ceux qui connoissent bien le monde, prétendent qu'il y a plus de vols
commis et punis en Angleterre, que dans tous le reste de l'Europe. Si
cela est, il doit y avoir une cause, ou plusieurs causes de la
dépravation du peuple anglais. L'une de ces causes ne peut-elle pas être
le défaut de justice et de morale dans le gouvernement, défaut qui se
manifeste dans sa conduite oppressive envers ses sujets, et dans les
guerres injustes qu'il entreprend contre ses voisins? Voyez les longues
injustices, les monopoles, les traitemens cruels qu'il fait éprouver à
l'Irlande, et qui sont enfin avoués! Voyez les pillages que ses
marchands exercent dans l'Inde! la guerre désastreuse, qu'il fait aux
colonies de l'Amérique! et sans parler de ses guerres contre la France
et l'Espagne, voyez celle qu'il a faite dernièrement à la Hollande!
Toute l'Europe impartiale ne l'a considérée que comme une guerre de
rapine. Les espérances d'une proie

Last Page Next Page

Text Comparison with Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même - Tome II suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

Page 1
LETTRE SUR LES INNOVATIONS DANS LA LANGUE ANGLAISE, ET DANS L'ART DE L'IMPRIMERIE.
Page 14
Si c'est un homme spirituel, aimable et d'un caractère obligeant, on en.
Page 16
Mais, dans ce cas, vous pouvez en faire présent aux pauvres passagers, qui, payant moins pour leur passage, sont logés dans l'entre-pont avec l'équipage, et n'ont droit qu'à la ration des matelots.
Page 18
que d'encourager les cruautés sans nombre qu'on exerce continuellement pour nous le procurer! Un célèbre moraliste français, dit que quand il considère les guerres que nous fomentons en Afrique pour y acheter des nègres, le grand nombre qu'il en périt dans ces guerres, les multitudes de ces infortunés qui meurent, pendant la traversée, victimes de la maladie, de l'air empoisonné ou de la mauvaise nourriture, et enfin tous ceux qui succombent aux traitemens cruels qu'on leur fait souffrir dans leur état d'esclaves, il ne peut pas voir un morceau de sucre, sans s'imaginer qu'il est rempli de taches de sang humain.
Page 20
L'immense quantité de terres couvertes de bois, que nous avons encore à préparer pour la culture, rendra long-temps notre nation laborieuse et frugale.
Page 34
L'esclavage d'un soldat est donc pire que celui d'un nègre!--Un officier, qui a de la conscience, peut donner sa démission, plutôt que d'être employé dans une guerre injuste, s'il n'est pas retenu par la crainte de voir attribuer sa démarche à une toute autre cause: mais les simples soldats restent dans l'esclavage toute la vie, et peut-être aussi ne sont-ils pas en état de juger de ce qu'ils doivent faire.
Page 37
Nous en avons déjà fait l'expérience.
Page 43
Philadelphie, le 11 février 1776.
Page 49
Four un artisan ou un marchand, nous comptons au moins cent laboureurs qui, pour la plupart, cultivent leurs propres champs, et en retirent non-seulement leur subsistance, mais aussi de quoi se vêtir, de sorte qu'ils ont besoin de fort peu de marchandises étrangères; et qu'ils vendent, en outre, une assez grande quantité de denrées pour accumuler insensiblement beaucoup d'argent.
Page 54
Le laboureur et l'artisan sont honorés en Amérique, parce que leur travail est utile.
Page 57
L'on a essayé, dans plusieurs provinces, d'acheter une grande quantité de laine et de lin, pour les faire filer et tisser, et former des établissemens où l'on pût vendre beaucoup de toile et d'étoffes de laine: mais ces projets n'ont presque jamais réussi, parce que les marchandises pareilles qui viennent de l'étranger, sont moins chères.
Page 61
Je pense qu'un gouvernement général nous est nécessaire.
Page 81
Ces mêmes concessionnaires font aujourd'hui partie de la compagnie de M.
Page 84
Pour éviter à l'avenir, de donner aux Indiens occasion de se plaindre de ce qu'on usurpoit leur pays de chasse, on résolut d'acheter d'eux, un vaste territoire, et de reculer, d'accord avec eux, la ligne des limites, bien au-delà de l'endroit où il n'étoit pas permis aux sujets de sa majesté de s'établir.
Page 92
Voici ce que coûtent les charrois de Birmingham et de quelques autres villes jusqu'à Londres.
Page 94
Il serait tout aussi aisé d'engager les habitans de Montpellier à quitter leur climat pour les parties septentrionales de la Russie, ou pour les bords du Sénégal.
Page 102
Pourra-t-on donc à présent, les dénaturer au point d'en conclure qu'il ne faut point donner un gouvernement aux sujets du roi, établis sur le territoire de l'Ohio? Il faut aussi considérer que nous sommes convenus de payer pour une petite partie du terrain acquis au fort Stanwix, tout ce qu'en a coûté la totalité; et qu'en outre nous devons nous charger de tous les frais d'établissemens et d'entretien de la nouvelle colonie.
Page 104
Au contraire, leurs seigneuries ont recommandé de conseiller à sa majesté d'employer tous les moyens possibles pour arrêter les progrès de ces établissemens; et par conséquent de laisser les colons sans gouvernement et sans loix, au risque de les voir entraîner les provinces du centre dans une guerre qui détruiroit le commerce et la population des comtés de leurs frontières.
Page 141
En procédant ainsi jusqu'à la dernière, je pouvois faire un cours complet en treize semaines, et quatre cours en un an; de même que celui qui a un jardin à mettre en ordre, n'entreprend pas d'arracher toutes les mauvaises herbes en une seule fois, ce qui excéderoit le pouvoir de ses bras et de ses forces; il ne travaille en même-temps que sur une planche, et lorsqu'il a fini la première, il passe à une seconde.
Page 147
Jugez donc combien je dus être content d'une aventure que je vais vous rapporter.