Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

By Benjamin Franklin

Page 112

ses ancêtres, est, en quelque
sorte, obligé de le transmettre à ses descendans. Certes, je ne suis
point dans cette obligation, moi, à qui mes ancêtres ni aucun de mes
parens n'ont jamais laissé un schelling d'héritage. J'observe ceci, pour
que ma famille ne trouve pas mauvais que je fasse quelques legs, qui ne
sont pas uniquement à son profit.

Né à Boston, dans la Nouvelle-Angleterre, je dois mes premières
connoissances en littérature aux libres écoles de grammaire de cette
ville: aussi ne les ai-je point oubliées dans mon testament.

Mais j'ai également des obligations à l'état de Massachusett, qui, sans
que je l'aie demandé, m'a nommé son agent, pendant plusieurs années, et
m'a accordé en conséquence des honoraires assez considérables. Quoiqu'en
servant cet état, et en lui transmettant les lettres du gouverneur
Hutchinson, j'aie perdu plus qu'il ne m'a jamais donné, je ne pense pas
lui devoir moins de reconnoissance.

J'ai observé que parmi les artisans, les bons apprentis devenoient
ordinairement de bons citoyens. J'ai moi-même, dans ma ville natale,
commencé par apprendre le métier d'imprimeur; et ensuite j'ai eu la
facilité de m'établir à Philadelphie, parce que deux amis m'ont prêté de
l'argent, qui a été la base de ma fortune, et la cause de tout ce que
j'ai pu faire d'utile dans le cours de ma vie.--Je désire de pouvoir
être encore de quelqu'utilité après ma mort, en formant et soutenant des
jeunes gens, qui rendent service à leur pays, dans les deux villes que
je viens de nommer.

Je donne donc en dépôt mille livres sterlings aux habitans de Boston,
dans l'état de Massachusett, et mille livres sterlings à ceux de
Philadelphie, afin que ces sommes soient employées de la manière
suivante.

Si les habitans de Boston acceptent les mille livres sterlings, elles
seront confiées aux élus de cette ville et aux ministres de l'ancienne
congrégation épiscopale et presbytérienne; et ces administrateurs en
feront des prêts à cinq pour cent d'intérêt par an, à de jeunes artisans
mariés, lesquels seront âgés de vingt-cinq ans, et auront appris leur
métier dans la ville, et rempli fidèlement les obligations spécifiées
dans leur contrat d'apprentissage, de manière à mériter qu'au moins deux
citoyens respectables répondent de l'honnêteté de leur caractère, et
leur servent de caution, pour le paiement de la somme qu'on leur
prêtera, ainsi que des intérêts, avec les conditions ci-après
spécifiées.

Le montant de tous les billets sera payable en piastres espagnoles
cordonnées, ou en monnoie d'or courante; et les administrateurs
tiendront un livre, ou des livres, où seront inscrits les noms de ceux
qui profiteront de l'avantage de cette institution, ainsi que les noms
de ceux qui leur serviront

Last Page Next Page

Text Comparison with Experiments and Observations on Electricity Made at Philadelphia in America

Page 2
e.
Page 5
For, restoring the equilibrium in the bottle does not at all affect the Electricity in the man thro' whom the fire passes; that Electricity is neither increased nor diminish'd.
Page 8
B.
Page 9
After such strong spark, neither of them discover any electricity.
Page 10
_--We electrise a person twenty or more times running, with a touch of the finger on the wire, thus: He stands on wax.
Page 14
_ we may take away part of it from one of the sides, provided we throw an equal quantity into the other.
Page 15
But this machine is not much used, as not perfectly answering our intention with regard to the ease of charging,.
Page 21
3.
Page 22
6.
Page 25
Dexterously electrify one set, and its balls will repel each other to a greater distance, enlarging the triangles.
Page 30
But in common matter there is (generally) as much of the electrical, as it will contain within its substance.
Page 32
15.
Page 33
Now if you would draw off this atmosphere with any blunt smooth body, and approach the middle of the side A, B, you must come very near before the force of your attracter exceeds the force or power with which that side holds its atmosphere.
Page 35
In the dark you may see a light on the point, when the experiment is made.
Page 38
But having no paint at hand, I pasted a narrow strip of paper over it; and when dry, sent the flash through the gilding; by which the paper was torn off from end to end, with such force, that it was broke in several places, and in others brought away part of the grain of the Turky-leather in which it was bound; and convinced me, that had it been painted, the paint would have been stript off in the same manner with that on the wainscot at _Stretham_.
Page 39
And though I have taken up the pieces of glass between my fingers immediately after this melting, I never could perceive the least warmth in them.
Page 43
By the word _surface_, in this case, I do not mean mere length and breadth without thickness; but when I speak of the upper or under surface of a piece of glass, the outer or inner surface of the vial, I mean length, breadth, and half the thickness, and beg the favour of being so understood.
Page 45
34.
Page 49
I have also smelt the electrical fire when drawn through gold, silver, copper, lead, iron, wood, and the human body, and could perceive no difference; the odour is always the same where the spark does not burn what it strikes; and therefore I imagine it does not take that smell from any quality of the bodies it passes through.
Page 54
[9] See s 10 of _Farther Experiments_, &c.