Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

By Benjamin Franklin

Page 128

en même-temps que, dans les effets qu'il produit sur
l'esprit, il peut être non-seulement innocent, mais utile au vaincu
ainsi qu'au vainqueur.

[64] Excepté en France et en Angleterre, où l'on joue quelquefois
beaucoup d'argent aux échecs. (_Note du Traducteur._)

Le jeu des échecs n'est pas un vain amusement. On peut, en le jouant,
acquérir ou fortifier plusieurs qualités utiles dans le cours de la vie,
et se les rendre assez familières pour s'en servir avec promptitude dans
toutes les occasions. La vie est une sorte de partie d'échecs, dans
laquelle nous avons souvent des pièces à prendre, des adversaires à
combattre, et nous éprouvons une grande variété de bons et de mauvais
évènemens, qui sont, en partie, l'effet de la prudence ou de
l'étourderie. En jouant aux échecs, nous pouvons donc acquérir.

1º. La _prévoyance_, qui regarde dans l'avenir et examine les
conséquences que peut avoir une action; car un joueur se dit
continuellement:--«si je remue cette pièce, quel sera l'avantage de ma
nouvelle position? Quel parti mon adversaire en tirera-t-il contre moi?
De quelle autre pièce pourrai-je me servir pour soutenir la première, et
me garantir des attaques qu'on me fera?»

2º. La _circonspection_, qui surveille tout l'échiquier, le rapport des
différentes pièces entr'elles, leur position, le danger auquel elles
sont exposées, la possibilité qu'elles ont de se secourir mutuellement,
la probabilité de tel ou tel mouvement de l'adversaire, pour attaquer
telle ou telle autre pièce, les différens moyens qu'on a d'éviter ses
attaques, ou de les faire tourner à son désavantage.

3º. La _prudence_, qui jamais n'agit trop précipitamment. La meilleure
manière d'acquérir cette qualité, est d'observer strictement les règles
du jeu. Elles portent que lorsqu'une pièce est touchée, elle doit être
jouée, et que toutes les fois qu'elle est posée dans un endroit, il faut
qu'elle y reste. Il est d'autant plus utile que ces règles soient
suivies, qu'alors le jeu en devient encore plus l'image de la vie
humaine, et particulièrement de la guerre. Si, lorsque vous faites la
guerre, vous vous êtes imprudemment mis dans une position dangereuse,
vous ne pouvez espérer que votre ennemi vous laisse retirer vos troupes
pour les placer plus avantageusement, et vous devez éprouver toutes les
conséquences auxquelles vous a exposé trop de précipitation.

4º. Enfin, nous acquérons par le jeu des échecs, l'habitude de ne pas
nous décourager, en considérant le mauvais état où nos affaires semblent
être quelquefois, l'habitude d'espérer un changement favorable, et celle
de persévérer à chercher des ressources. Une partie d'échecs offre tant
d'évènemens, tant de différentes combinaisons, tant de vicissitudes; et
il arrive si souvent qu'après avoir long-temps

Last Page Next Page

Text Comparison with Experiments and Observations on Electricity Made at Philadelphia in America

Page 1
_ _He exhibits to our consideration, an invisible, subtile matter, disseminated through all nature in various proportions, equally unobserved, and, whilst all those bodies to which it peculiarly adheres are alike charged with it, inoffensive.
Page 2
If you attempt to throw more in, it is spued back thro' the wire, or flies out in loud cracks thro' the sides of the bottle.
Page 3
But here we have a bottle containing at the same time a _plenum_ of electrical fire, and a _vacuum_ of the same fire; and yet the equilibrium cannot be restored between them but by a communication _without_! though the _plenum_ presses violently to expand, and the hungry vacuum seems to attract as violently in order to be filled.
Page 6
_I am_, &c.
Page 7
--When in this state, if you present to the shot the point of a long slender sharp bodkin, at six or eight inches distance, the repellency is instantly destroy'd, and the cork flies to the shot.
Page 8
_N.
Page 12
Place two phials equally charged on a table at five or six inches distance.
Page 20
--Gilding on a new book, though at first it conducts the shock extremely well, yet fails after ten or a dozen experiments, though it appears otherwise in all respects the same, which we cannot account for.
Page 21
[6] _SIR_, s.
Page 22
16.
Page 23
One particle of air may be surrounded by twelve particles of water of equal size with itself, all in contact with it; and by more added to those.
Page 26
The air so rarified and forced up, passes northward and southward, and must descend in the polar regions, if it has no opportunity before, that the circulation may be carried on.
Page 27
motion, and leaping from body to body, or from particle to particle thro' the air.
Page 37
9.
Page 39
Sometimes the stain spreads a little wider than the breadth of the leaf, and looks brighter at the edge, as by inspecting closely you may observe in these.
Page 41
Thus the difference of distance is always proportioned to the difference of acuteness.
Page 42
This looks as if the whole received by the bottle was again discharged from it.
Page 45
surface than the glass would naturally draw in; this increases the repelling power on that side, and overpowering the attraction on the other, drives out part of the fluid that had been imbibed by that surface, if there be any non-electric ready to receive it: such there is in all cases where glass is electrified to give a shock.
Page 48
And besides, when the globe is filled with cinnamon, or other non-electric, no electrical fluid can be obtain'd from its outer surface, for the reason before-mentioned.
Page 53
Illustrated also by a Copper-Plate.