Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

By Benjamin Franklin

Page 33

À l'âge de vingt-un ans.

Ce fut là tout ce que j'en obtins, excepté quelques petits présens qu'il
me donna en signe d'amitié de sa part et de celle de ma mère. Muni alors
de leur approbation et de leur bénédiction, je m'embarquai encore une
fois pour New-York. La corvette, où j'étois, ayant relâché à Newport, en
Rhode-Island, j'allai voir mon frère John qui, depuis quelques années,
s'y étoit établi et marié. Il avoit toujours eu de l'attachement pour
moi, et il m'accueillit avec beaucoup d'affection. Un de ses amis, nommé
_Vernon_, auquel il étoit dû, en Pensylvanie, environ trente-six livres
sterlings, me pria de les recevoir et de les garder jusqu'à ce que
j'eusse de ses nouvelles. En conséquence, il me donna un ordre. Cette
affaire m'occasionna, par la suite, beaucoup d'inquiétude.

Nous prîmes, à Newport, un assez grand nombre de passagers, parmi
lesquels étoient deux jeunes femmes, et une dame quakeresse, grave et
sensée, accompagnée de ses domestiques. J'avois montré assez
d'empressement à rendre quelques légers services à cette dame; ce qui
l'engagea probablement à prendre quelqu'intérêt à moi. Ayant remarqué
qu'il s'étoit formé entre les deux jeunes femmes et moi, une
familiarité, chaque jour croissante, elle me tira à part et me
dit:--«Jeune homme, je suis en peine pour toi. Tu n'as point de parent
qui veille sur ta conduite. Tu parois ne pas connoître le monde, et les
piéges auxquels la jeunesse est exposée. Compte sur ce que je te dis. Ce
sont-là deux femmes de mauvaise vie. Je le vois à toutes leurs actions.
Si tu ne prends pas garde à toi, elles t'entraîneront dans quelque
danger. Elles te sont étrangères. Je te conseille, par l'intérêt amical
que je prends à ta conservation, de ne former aucune liaison avec
elles.»

Comme je ne parus pas d'abord penser aussi mal qu'elle sur leur compte,
elle me rapporta beaucoup de choses, qu'elle avoit vues et entendues, et
auxquelles je n'avois point fait attention, mais qui me convainquirent
qu'elle avoit pleinement raison. Je la remerciai de son généreux avis,
et lui promis de le suivre.

Quand nous arrivâmes à New-York, les deux jeunes femmes m'apprirent où
elles logeoient, et m'invitèrent à aller les voir. Cependant je n'y
allai point; et je fis très-bien; car le lendemain de notre arrivée, le
capitaine s'appercevant qu'il lui manquoit une cuiller d'argent et
quelques autres objets, qu'on avoit pris dans la chambre du navire, et
sachant que ces femmes étoient des prostituées, obtint un ordre pour
faire des recherches dans leur logement, y trouva ce qu'on lui avoit
volé, et les fit punir. Ainsi après avoir été sauvé d'un rocher caché
sous

Last Page Next Page

Text Comparison with The Autobiography of Benjamin Franklin

Page 4
I remember him well, for when I was a boy he came over to my father in Boston, and lived in the house with us some years.
Page 14
This was to teach me method in the arrangement of thoughts.
Page 15
My brother, being yet unmarried, did not keep house, but boarded himself and his apprentices in another family.
Page 22
However, walking in the evening by the side of the river, a boat came by, which I found was going towards Philadelphia, with several people in her.
Page 28
Then I took an opportunity of letting them see my watch; and, lastly (my brother still grum and sullen), I gave them a piece of eight to drink, and took my leave.
Page 34
He was usually a great glutton, and I promised myself some diversion in half starving him.
Page 39
and comparing circumstances, I began to doubt his sincerity.
Page 79
| **| * | * | | * | * | * | | R.
Page 80
Thus, in the first week, my great guard was to avoid every the least offence against Temperance, leaving the other virtues to their ordinary chance, only marking every evening the faults of the day.
Page 82
8 } 9 } Work.
Page 83
I was surpris'd to find myself so much fuller of faults than I had imagined; but I had the satisfaction of seeing them diminish.
Page 106
The honorable and learned Mr.
Page 108
[10] [10] See the votes.
Page 109
Thomas was so pleas'd with the construction of this stove, as described in it, that he offered to give me a patent for the sole vending of them for a term of years; but I declin'd it from a principle which has ever weighed with me on such occasions, viz.
Page 111
, those, in case of vacancy by death, were to fill it by election from among the contributors.
Page 125
At length Captain Denny, who was Governor Morris's successor, ventured to disobey those instructions; how that was brought about I shall show hereafter.
Page 136
They were intimidated by this, and sent orders to their receiver-general to add five thousand pounds of their money to whatever sum might be given by the Assembly for such purpose.
Page 137
Just before we left Bethlehem, eleven farmers, who had been driven from their plantations by the Indians, came to me requesting a supply of firearms, that they might go back and fetch off their cattle.
Page 139
We had for our chaplain a zealous Presbyterian minister, Mr.
Page 160
" The Almanac, which continued for twenty-five years to contain his witty, worldly-wise sayings, played a very large part in bringing together and molding the American character which was at that time made up of so many diverse and scattered types.