Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

By Benjamin Franklin

Page 48

près de trente schellings.

Cet avantage, joint à la réputation d'être assez goguenard, me donnoit
de l'importance dans la chapelle. J'avois, en outre, acquis l'estime du
maître, en m'appliquant beaucoup à l'ouvrage, et n'observant jamais le
Saint-Lundi. La célérité extraordinaire avec laquelle je composois,
fesoit qu'on me donnoit toujours les ouvrages les plus pressés, qui sont
ordinairement les mieux payés. Ainsi Je passois mon temps d'une manière
très-agréable.

Le logement que j'occupois dans Little-Britain, étant trop éloigné de
l'imprimerie, je le quittai pour en prendre un autre dans Duke-Street,
vis-à-vis de l'église catholique. Il étoit sur le derrière d'un magasin
italien. La maison étoit tenue par une veuve, qui avoit une fille, une
servante et un garçon de boutique: mais ce dernier ne couchoit point
dans la maison.

Après avoir fait prendre des informations sur mon compte dans
Little-Britain, la veuve voulut bien me recevoir au même prix que mes
premiers hôtes, c'est-à-dire, à trois schellings et demi par semaine.
Elle se contentoit de si peu, disoit-elle, parce qu'il n'y avoit que des
femmes dans sa maison, et qu'elles seroient plus en sûreté lorsqu'un
homme y logeroit.

Cette femme, déjà avancée en âge, étoit née d'un ministre protestant,
qui l'avoit élevée dans sa religion. Mais son mari, dont elle respectoit
singulièrement la mémoire, l'avoit convertie à la foi catholique. Elle
avoit vécu dans la société intime de diverses personnes de distinction,
et en savoit un grand nombre d'anecdotes, qui remontoient jusqu'au règne
de Charles second. Étant sujette à des attaques de goutte, qui
l'obligeoient de garder souvent la chambre, elle aimoit à recevoir
quelquefois compagnie. La sienne étoit si amusante pour moi, que j'étois
charmé de passer ma soirée auprès d'elle toutes les fois qu'elle le
désiroit. Notre souper n'étoit composé que d'une moitié d'anchois pour
chacun, sur un morceau de pain avec du beurre, avec une pinte d'aile
pour nous tous. Mais la conversation de la veuve assaisonnoit
délicieusement ce repas.

Comme je rentrois de bonne heure, et que je n'occasionnois presque aucun
embarras dans la maison, la veuve avoit de la répugnance à notre
séparation; et quand je parlai d'un autre logement que j'avois trouvé
plus près de l'imprimerie et à deux schellings par semaine, ce qui
s'accordoit avec l'intention où j'étois de faire des épargnes, elle
m'engagea à y renoncer, et me fit en même-temps une diminution de deux
schellings. Ainsi je continuai à loger chez elle à un schelling et demi
par semaine, pendant le reste du temps que je fus à Londres.

Dans un grenier de la maison vivoit de la manière la plus retirée une
demoiselle âgée de soixante-dix ans. Voici ce que mon hôtesse m'en
apprit.

Last Page Next Page

Text Comparison with Memoirs of Benjamin Franklin; Written by Himself. [Vol. 2 of 2] With his Most Interesting Essays, Letters, and Miscellaneous Writings; Familiar, Moral, Political, Economical, and Philosophical, Selected with Care from All His Published Productions, and Comprising Whatever Is Most Entertaining and Valuable to the General Reader

Page 13
"I.
Page 39
You know I understand all the inferior animal tongues.
Page 66
The members pleaded to the information, that expressions in parliament ought only to be examined and punished there.
Page 71
It has been growing dearer and dearer from that day to this.
Page 73
And, on the contrary, the less was done for them, the more they did for themselves, and became richer.
Page 103
I was extremely busy, attending members of both houses, informing, explaining, consulting, disputing, in a continual hurry from morning to night, till the affair was happily ended.
Page 109
--Deut.
Page 114
" * * * * * "_To Dr.
Page 119
honest whigs at * *.
Page 120
The street she lived in was some months after chiefly burned down; but as the town was then, and ever since has been, in possession of the king's troops, I have had no opportunity of knowing whether she suffered any loss in the conflagration.
Page 125
We, on the other hand, think you flatter yourselves in imagining such an acknowledgment a vast boon which we strongly desire, and which you may gain some great advantage by granting or withholding.
Page 151
"You 'fairly acknowledge that the late war terminated quite contrary to your expectation.
Page 159
Hewson, London.
Page 163
Let us hope, my friend, that, when free from these bodily embarrassments, we may roam together through some of the systems he has explored, conducted by some of our old companions already acquainted with them.
Page 188
We have seen what fire and water may do, and that either of them are sufficient for all the phenomena of earthquakes; if they should both fail, we have a third agent scarce inferior.
Page 193
After the detail of these horrible convulsions, the reader will have but little curiosity left for the less considerable phenomena of the earthquake at Lima in 1687, described by Father Alvarez de Toledo, wherein above five thousand persons were destroyed; this being of the vibratory kind, so that the bells in the church rung of themselves; or that at Batavia in 1699, by Witsen; that in the north of England in 1703, by Mr.
Page 203
Small black clouds thus appearing in a clear sky, in hot climates portend storms, and warn seamen to hand their sails.
Page 222
There is another curious question I will just venture to touch upon, viz.
Page 225
_ SALT WATER RENDERED FRESH BY DISTILLATION.
Page 226
Damp, but not wet linen, may possibly give colds; but no one catches cold by bathing, and no clothes can be wetter than water itself.