Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

By Benjamin Franklin

Page 69

Harry avoient manqué, et que vraisemblablement je ferois
comme eux. En conséquence, on m'interdit la maison, et on défendit à la
jeune personne de sortir.

J'ignore s'ils avoient réellement changé d'intention, ou bien s'ils
usoient d'artifice, dans l'idée que leur fille et moi, nous étant
engagés trop avant pour nous désister, nous trouverions le moyen de nous
marier clandestinement; ce qui leur laisseroit la liberté de ne nous
donner que ce qu'il leur plairoit. Mais soupçonnant ce motif, je ne
remis plus le pied chez eux.

Quelque temps après, mistriss Godfrey me dit qu'ils étoient
très-favorablement disposés à mon égard, et qu'ils désiroient de renouer
avec moi. Mais je déclarai que j'étois fermement résolu à ne plus avoir
aucun rapport avec cette famille. Les Godfrey en furent piqués, et comme
nous ne pouvions plus être d'accord, ils quittèrent la maison et
allèrent demeurer ailleurs. Je résolus, dès-lors, de ne plus prendre de
locataires.

Cette affaire ayant tourné mes pensées vers le mariage, je regardai
autour de moi, et cherchai en quelques endroits à former une alliance.
Mais je m'apperçus bientôt que la profession d'imprimeur étant
généralement regardée comme un pauvre métier, je ne devois pas
m'attendre à trouver de l'argent avec une femme, à moins que je ne
désirasse en elle aucun autre charme. Cependant, cette passion de
jeunesse, si difficile à gouverner, m'avoit souvent entraîné dans des
intrigues avec des femmes méprisables, qui m'occasionnoient de la
dépense et des embarras, et qui m'exposoient sans cesse à gagner une
maladie que je craignois plus que toute autre chose: mais je fus assez
heureux pour échapper à ce danger.

En qualité de voisin et d'ancienne connoissance, j'avois entretenu une
liaison d'amitié avec les parens de miss Read. Ils avoient conservé de
l'affection pour moi, depuis le temps que j'avois logé dans leur maison.
J'étois souvent invité à aller les voir. Ils me consultoient sur leurs
affaires, et je leur rendois quelques services. Je me sentois touché de
la triste situation de leur fille, qui étoit presque toujours
mélancolique et ne cherchoit que la solitude. Je regardois mon
inconstance et mon oubli, pendant mon séjour à Londres, comme la
principale cause de son malheur, quoique sa mère eût la bonne foi de
s'en attribuer uniquement la faute, parce qu'après avoir empêché notre
mariage avant mon départ, elle l'avoit engagée à en épouser un autre en
mon absence.

Notre tendresse mutuelle se ralluma. Mais il y avoit de grands obstacles
à notre union. Quoique le mariage de miss Read passât pour n'être point
valide, son mari ayant, disoit-on, une première femme vivante en
Angleterre, il étoit difficile d'en obtenir la preuve à une si grande
distance;

Last Page Next Page

Text Comparison with The Complete Works in Philosophy, Politics and Morals of the late Dr. Benjamin Franklin, Vol. 3 [of 3]

Page 8
Letter to Sir Hans Sloane 513 Letter to Michael Collinson, Esq.
Page 15
ELECTION OF MEMBERS.
Page 26
The editor has taken one or two farther liberties in _transposing_ these Albany papers; but the sense remains as before.
Page 123
Before we go farther, let it be observed, that the main design of the proprietaries in opposing this act was, to _prevent their estates being taxed at all_.
Page 125
" The clause in the act that this relates to is, "And whereas many valuable lots of ground within the city of Philadelphia, and the several boroughs and towns within this province, remain unimproved; Be it enacted, &c.
Page 140
word _often_ seems a little unluckily chosen: the flame that is often put out, must be as often lit.
Page 172
The _repeal_ would fill them with joy and gratitude, re-establish their respect and veneration for parliament, restore at once their ancient and natural love for this country, and their regard for every thing that comes from it; hence the trade would be renewed in all its branches; they would again indulge in all the expensive superfluities you supply them with, and their own new assumed home industry would languish.
Page 173
V.
Page 247
_ _Philadelphia, Oct.
Page 263
We have had some experience of it: several of our young people were formerly brought up at the colleges of the northern provinces; they were instructed in all your sciences; but when they came back to us, they were bad runners, ignorant of every means of living in the woods, unable to bear either cold or hunger, knew neither how to build a cabin, take a deer, or kill an enemy, spoke our language imperfectly, were therefore neither fit for hunters, warriors, or counsellors; they were totally good for nothing.
Page 267
You know our practice.
Page 283
Franklin in the late Federal Convention[173].
Page 291
Likewise, that the author is no party-man, but a general meddler.
Page 295
At last comes the finishing part of your entertainment, which is, perfuming the beards of the company; a ceremony which is performed in this manner.
Page 303
A certain gentleman has taken a great deal of pains to write a key to the letter in my Number IV, wherein he has ingeniously converted a gentle satyr upon tedious and impertinent visitants, into a libel on some of the government.
Page 325
has kindly sent me word, that he sets out to-morrow to see you; instead of.
Page 355
We have, it is true, had a long peace with the Indians: but it is a long peace indeed, as well as a long lane, that has no ending.
Page 377
Three of his letters to me, one written immediately on his landing, and published in the collection of his Miscellaneous Works, p.
Page 404
410.
Page 417
_Tourmalin_, its singular electrical properties, i.