Vie de Franklin, écrite par lui-même - Tome I Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires

By Benjamin Franklin

Page 99

observé
moi-même pendant mon séjour à Philadelphie, m'ont inspiré, je
l'avoue, une grande vénération pour les quakers. (_Note du
Traducteur._)

Les assassins entrèrent dans Germaintown[46]. Le gouverneur se sauva
dans la maison de Franklin, tandis que celui-ci marcha, avec quelques
autres personnes, à la rencontre des enfans de Paxton, car c'est le nom
qu'avoient pris les assassins. Franklin les harangua, et parvint à leur
persuader d'abandonner leur entreprise et de retourner chez eux.

[46] Petite ville à quatre milles de Philadelphie. Elle a été bâtie
par une colonie allemande, ainsi que l'indique son nom. (_Note du
Traducteur._)

Les disputes entre les propriétaires[47] et l'assemblée avoient été
long-temps appaisées. Elles se renouvelèrent. Les propriétaires
mécontens d'avoir cédé aux habitans, s'efforçoient de recouvrer leurs
priviléges; et quoiqu'ils eussent déjà consenti qu'on mît des impôts sur
leurs biens, ils vouloient qu'ils en fussent encore exempts.

[47] Les héritiers Penn.

En 1763, l'assemblée adopta un bill concernant les milices. Le
gouverneur refusa d'y donner son assentiment, à moins que l'assemblée
n'y fît quelques changemens qu'il proposa. Ces changemens consistoient
en une augmentation d'amende, en certains cas, et en une substitution de
la peine de mort à l'amende, en quelques autres. Il vouloit aussi que
les officiers fussent nommés par lui seul, et non élus par le peuple,
comme le portoit le bill. Mais l'assemblée considéra ces changemens
comme contraires à la liberté. Elle ne voulut point y souscrire. Le
gouverneur s'opiniâtra; le bill resta sans effet.

Cette circonstance et beaucoup d'autres du même genre, furent cause que
la mésintelligence qui subsistoit entre les propriétaires et
l'assemblée, s'accrut à un tel point, qu'en 1764, l'assemblée résolut de
présenter au roi une pétition, pour le prier de changer le gouvernement
_propriétaire_ en un gouvernement _royal_.

Il y eut beaucoup d'opposition à cette mesure, non-seulement dans
l'assemblée, mais dans les papiers publics. On publia un discours de M.
Dickenson[48], sur ce sujet, avec une préface du docteur Smith, qui
s'efforça de montrer combien la démarche proposée étoit déplacée et
impolitique.

[48] Auteur des fameuses _Lettres d'un Fermier de Pensylvanie_.

M. Galloway fit imprimer un discours en réponse à celui de M. Dickenson;
et Franklin y mit une préface, dans laquelle il combattit
victorieusement les principes de celle de Smith. Cependant, l'adresse au
roi n'eut aucun effet; le gouvernement propriétaire continua.

Lorsque vers la fin de l'année 1764, on fit les élections pour le
renouvellement de l'assemblée, les partisans de la famille des Penn,
firent tous leurs efforts pour exclure ceux qui leur étoient opposés, et
ils

Last Page Next Page

Text Comparison with Expériences et observations sur l'électricité faites à Philadelphie en Amérique

Page 0
COLLINSON, de la Société Royale de Londres.
Page 6
de Secondat pour l'Académie de Bordeaux en 1748.
Page 16
Pendant que M.
Page 30
B.
Page 34
Lorsque vous avez enlevé une de ces portions angulaires du fluide, une autre prend sa place, par un effet de la fluidité naturelle & de la répulsion mutuelle dont nous avons parlé ci devant; & ainsi l'atmosphère continuë de couler vers cet angle comme un courant, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus.
Page 39
Je doute que le vent Nord-ouest, le plus sec & le plus fort, pût la dissiper.
Page 41
Si la bouteille avoit repris, comme son fil-d'archal, une atmosphère électrique, le liége électrisé seroit également repoussé par l'une comme par l'autre.
Page 70
Elle tourne horizontalement sur une pointe à l'extrémité inférieure de son axe, qui pose sur un morceau de cuivre cimenté dans une salière de verre.
Page 73
D'où il résulte que les corps qui ont moins que la quantité commune d'électricité, se repoussent l'un l'autre, aussi bien que ceux qui en ont plus.
Page 87
L'eau qui est fortement électrisée (aussi bien que celle qui est échauffée par le feu commun,) s'éleve en vapeurs plus abondamment, l'attraction de cohésion entre ses particules étant considérablement affoiblie par la puissance opposée de répulsion introduite avec le feu électrique; & lorsque quelque particule est dégagée par quelque moyen que ce soit, elle est immédiatement repoussée, & s'envole ainsi dans l'air.
Page 88
98.
Page 98
Le métal nous a paru avoir été non-seulement fondu, mais même vitrifié ou autrement, si enfoncé dans les pores du verre qu'ils paroissent le défendre contre l'action de la plus puissante eau forte & eau régale.
Page 101
Mai 1752.
Page 102
à Dijon.
Page 124
Ces deux sortes d'électricités se détruisent: l'une attire ce que l'autre repousse: celle-ci se communique en donnant, & celle-là en recevant: enfin la première est par excès, & la seconde par défaut.
Page 129
J'avois bien ordonné dans ma maison que si les timbres sonnoient, pendant mon absence, on enfermât quelqu'éclair pour moi dans des bouteilles électriques, & on le fit aussi; mais tout étoit presque dissipé avant mon retour; & dans quelques autres orages la quantité d'éclairs que je pus renfermer étoit si petite, & la charge si foible, que je ne pus me satisfaire; cependant je vis quelquefois de quoi augmenter mes soupçons & enflammer ma curiosité.
Page 142
Si l'opinion de l'Abbé est fondée, que la surface extérieure communiquant avec la doublure est chargée aussi bien que l'intérieure communiquant avec le crochet, comment puis-je, moi qui suis sur la cire, décharger ces deux bouteilles, quand il est bien connu que je n'en pourrois pas décharger une séparément? Bien plus, supposé que j'aye tiré la matière électrique des deux, qu'est-elle devenuë? car il ne paroît pas que j'en aye une quantité plus grande quand l'expérience est finie, & que je n'ai pas bougé de dessus la cire.
Page 144
Que la bouteille soit placée sur la cire, ce n'est pas une objection, car elle ne peut pas ôter le pouvoir à l'eau si elle en avoit, mais c'est un moyen nécessaire pour éprouver le fait; au lieu que cette bouteille étant chargée quand elle est dans la main d'un homme, prouve seulement que l'eau conduit la matière électrique.
Page 156
_Andes:_ montagne des.
Page 161
4.